7. De la plénitude à la solitude (2e partie)

7. De la plénitude à la solitude (2e partie)

Suite de la série sur le thème "Entre Mars et Vénus"    du numéro 7a

- Déchéance dans la société.
L ’indépendance et la rébellion vont s’étendrent à tous les hommes : Caïn s’éloigna de la face de l’Éternel, et habita dans la terre de Nod, à l’orient d’Eden (Gn 4.16). Avec et après lui, les hommes avancent de plus en plus dans le mal : L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal (Gn 6.5). Heureusement que Dieu ne va pas les abandonner totalement à leur triste sort ! Si Dieu avait laissé les hommes à eux-mêmes, je doute que l’humanité aurait survécu à la génération de Caïn !
- Déchéance dans la race. La désintégration et la mort vont atteindre tous les hommes. Dieu annonce à Adam (et à sa femme) qu’ils vont connaître non seulement la mort spirituelle (la séparation d’avec Dieu) mais aussi la mort physique : Tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière (Gn 3.19). Plus loin, nous voyons que cette mort s’étend à tous les hommes (cf. Gn 5), sauf Hénoc qui marcha avec Dieu (Gn 5.24) et qui fut enlevé !
- Déchéance dans la femme. J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur... et tes désirs se porteront vers ton mari,... mais il dominera sur toi (Gn 3.16). Ève et ses descendantes devront enfanter avec une douleur accrue… Face aux hommes, elles auront la démangeaison d’être comme eux (le « chef », celui qui porte les « culottes ») au lieu d’être leurs « aides précieuses », leurs collaboratrices ! Cependant, ces derniers domineront sur elles... au lieu de dominer avec elles… sur la création !
- Déchéance dans l’homme. ... le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs. C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain. (Gn 3.17-19). Au lieu d’y trouver le plaisir de se « réaliser » en s’assujettissant toutes choses, Adam et ses descendants verront leur travail devenu pénible ! Cependant, dans leur rébellion, ils opprimeront les femmes… au lieu d’œuvrer avec elles à remplir la terre et à la soumettre à leur créativité !
Pauvre humanité déchue ! Pauvres « Marsiens » et « Vénusiens »…

devenus ennemis… d’amis qu’ils étaient destinés à être,
devenus rivaux… d’équipiers qu’ils étaient appelés à être !
Mais, leur Créateur n’a pas dit Son dernier mot, amoureux qu’Il est de Sa création et surtout de ceux qu’Il a créé à Son image. Ils sont déchus de leur position originelle de co-ouvriers avec Lui ! Ils sont passés de la plénitude de vie en Sa présence à la solitude de mort en Son absence.

Mais, Il a Son plan « B ». Il couvre d’habits de peau (Gn 3.21) ceux qui ont cherché en vain à cacher leur nudité avec des feuilles de figuier (Gn 3.7). Il préfigure ainsi l’Agneau de Dieu (Jn 1.29) qui viendra les délivrer de leur culpabilité et leur permettre de jouir d’une vie de couple restaurée, rétablie dans sa condition originelle !


0 commentaire