Achèterais-tu une voiture sans l'essayer? N°2

Achèterais-tu une voiture sans l'essayer? N°2

Suite à la lecture d’un article sur le blog d’une personne j’ai eu une petite réflexion :
Voici son article :

" Non, ben là c'est pareil tu vois...tu regardes toujours l'esthétique extérieur ... La carrosserie, tu regardes, s’il n’y a pas trop de bosses, si elle n’est pas rayée, si elle brille. En général il faut que ça en jette. Avec une voiture tu as toujours envie que l'on te regarde, tu vois ? Que tu ne passes pas inaperçu (...) ! Ensuite tu as l'intérieur. Donc forcément tu rentres dedans une fois, histoire de tester si tu es à l'aise à l’intérieure. En général c'est mieux s’il n’y a pas trop de monde qui l’a essayé avant toi. L'intérieur est encore propre suivant si les gars d'avant ont fait gaffe avec leurs caisses ! Ensuite une fois que tu es à l'intérieure tu commences un peu à t'intéresser aux options...Tu demandes le nombre de kilomètres, en général ça sert pour savoir si elle est active ! Tu prends toujours avec l'auto radio où alors tu en mets un, comme ça quand ça te soules tu peux l'éteindre ou baisser le volume. C'est toi le boss...Ensuite t'hésites...tu appelles tes potes ! Tu leurs demande si elle leurs plait, ce qu'ils en pensent et tout... Mais quand tu es sur de toi, tu te pointes chez tes parents avec pour leur montrer ton nouvel achat... Au début tu t'en occupes à fond, après ça te soules, tu la calcules plus, et finalement tu en prends une autre (...) Jusqu'à ce que t'investis vraiment et que tu trouves celle qui te convient, celle avec qui tu rouleras jusqu'au bout, parce qu’elle t'a jamais laissé tomber parce que tu as emprunté un mauvais chemin, parce que tu l’as fait galérer en la trainant involontairement dans la boue. Celle qui t'a vraiment fait kifer en t'amenant dans des chemins inconnus, tu vois le délire ? "

3°) " Avec une voiture tu as toujours envie que l'on te regarde, tu vois ? Que tu ne passes pas inaperçu (...) ! "
Dans ce troisième point, on voit que la personne achète sa voiture aussi de manière à ce qu’on le remarque. S’il compare ça avec la relation sexuelle entre l’homme et la femme, ça veut dire que si elle veut être avec quelqu’un c’est pour se faire remarquer ? Pour pouvoir frimer devant ses amis, son entourage ?
En fait ça veut dire que la personne tu l'as choisi encore une fois pour ton propre égal ? Pour te faire remarquer toi, pour que l’on dise du bien de toi ? Et là-dedans où est l’amour ? Elle, tu t’en fous de ce qu’elle pense ? Ce qui compte, c’est que toi tu te fasses remarquer ?

L’amour c’est penser à l’autre avant de penser à soi même. Si c’est la raison pour laquelle tu as commencé une relation avec elle, ce n’est pas de l’amour. Tu peux avoir une vraie définition de l’amour dans la Bible, dans le livre 1 Corinthien au chapitre 13 : " L’amour est patient, il est plein de bonté. Il n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne tiens pas compte du mal. L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère. L’amour n’aura pas de fin. "

Tu as le droit d’être fier de ton conjoint, je dirais même que tu dois l’être si tu l’aimes, mais il ne faut pas choisir ton conjoint pour ta propre estime à toi.

4°) " Ensuite tu as l'intérieur. Donc forcément tu rentres dedans une fois, histoire de tester si tu es à l'aise à l’intérieur. En général c'est mieux s’il n’y a pas trop de monde qui l’a essayé avant toi. L'intérieur est encore propre suivant si les gars d'avant ont fait gaffe avec leurs caisses ! "

Ici je suppose que la personne parle des relations sexuelles. Je trouve ces phrases assez contradictoires et je ne sais pas si l’auteur l’a réalisé. En fait l’auteur apprécie que son conjoint soit vierge, vu qu’il aime que le moins de monde possible l’ait " essayé " avant lui. Mais ayant des relations sexuelles lui-même avec lui (son conjoint), il contribue à ce que la personne ne soit plus vierge, et le moins possible. Et il avoue lui-même que s’il ne reste pas avec cette personne il la souille, et donc se souille lui-même. Donc il reconnait inconsciemment que ce n’est pas saint de coucher avec quelqu’un en dehors de l’engagement qu’est le mariage.

Il est aussi sensible au fait que les personnes qui ont couché avec son conjoint aient pris soin de lui : " L'intérieur est encore propre suivant si les gars d'avant ont fait gaffe avec leurs caisses ! ". Mais il ne s’applique pas pour autant à soigner son conjoint vu qu’avant nous voyons qu’il est avec lui pour son égal. C’est donc ici la vanité de ces façons impures de penser. Ils font en quelques sortes aux autres ce qu’ils n’aiment pas qu’on leur fasse.

C’est pour cela que le plan de Dieu est de ne pas avoir de relations sexuelles avant le mariage, où par cet acte ils s’engagent l’un envers l’autre pour la vie.

5°) " Ensuite une fois que tu es à l'intérieur tu commences un peu à t'intéresser aux options...Tu demandes le nombre de kilomètres, en général ça sert pour savoir si elle est active ! "

En lisant ça, je suis en train de me dire que la personne doit souvent changer de voiture, parce que si le fait de regarder le nombre de kilomètre n’est que son 4ème et avant dernier critère, autrement dit qui est pour lui presque celui qui l’importe le moins, sa voiture risque de ne pas aller loin. Parce que ce qui compte avant tout c’est le moteur, c’est ce qui fait que la voiture est une voiture et pas un cheval, c’est qui fait que cette voiture ait la fonction de transporter, de se déplacer d’un point à un autre. C’est quoi le plus important ? Que la voiture roule ou qu’elle soit belle ?

C’est pareil pour le choix d’un conjoint, ce doit être le premier critère ? Quel est son moteur ? (A-t-elle Dieu au centre de sa vie ? : Qui de mieux que Renault peut entretenir votre Renault, de la même manière qui de mieux que son créateur la connait pour pouvoir la faire avancer ?) Quel est l’état intérieur de la personne ? (Ses conflits, ses problèmes de cœur sont-ils réglés ?) Quel est son mode de fonctionnement ? (Pensez-vous les choses de la même manière ? Avez-vous les mêmes projets, objectifs ?) A quelle vitesse elle avance ? Es-ce qu’elle a de la reprise ? (Lors des différentes épreuves de la vie, comment réagit-elle ? Est-elle capable de les surmonter ? De quelle manière elle va s’y prendre ? En quoi ou qui va-t-elle chercher un refuge ? Une aide ?) Es-ce que je suis capable de m’occuper de ses entretiens ? (Suis-je a la hauteur de ce dont elle a besoin ? Es-ce que je pourrais être le conjoint protecteur ? Es-ce que je serais capable de la combler là où elle en a besoin ?) Es-ce que les différents filtres sont régulièrement nettoyés ? (Es-ce que le tri dans ses pensées, la distinction entre le bien et le mal est bien fait ? Prend-elle du temps régulièrement pour se remettre en question et mettre les choses en ordre dans sa vie ?) Es-ce que le plein des différents liquides permettant de fonctionner sont régulièrement faits ? (Lit-elle sa bible régulièrement ? A-t-elle une relation constante avec Dieu par la prière et la louange ? Es-ce qu’elle va régulièrement à l’église ?) Es-ce que tout est bien fixé solidement et à l’épreuve des points de corrosions ou autre ? (Mets-elle en pratique l’armure de Dieu ? Eph 6 v 11 à 17 : " Revêtez vous de l’armure de Dieu afin de pouvoir tenir ferme contre toutes les ruses tu diable. Car nous n’avons pas à lutter contre les êtres de chair et de sang, mais contre les Puissances, contre les Autorités, contre les Pouvoirs de ce monde des ténèbres, et contre les esprits du mal dans le monde céleste. ")

C’est pourquoi, endossez l’armure que Dieu donne afin de pouvoir résister au mauvais jour et tenir jusqu’au bout après avoir fait tout ce qui était possible. Tenez donc ferme : Ayez autour de la taille la vérité pour ceinture, et revêtez-vous de la droiture en guise de cuirasse. Ayez pour chaussures à vos pieds la disponibilité à servir la Bonne Nouvelle de la paix. En toute circonstance, saisissez vous de la foi comme d’un bouclier avec lequel vous pourrez éteindre toutes les flèches enflammées du diable. Prenez le salut pour casque et l’épée de l’Esprit, c'est-à-dire la Parole de Dieu.)

C’est donc bien les premiers points à voir avant de s’engager plus loin dans la relation. Mais ces choses là sont cachées par la carrosserie, il faut ouvrir le capot pour les voir, aller sur une fosse, se baisser pour voir le dessous de la voiture, et bien sur il ne faut pas avoir peur de se salir : De temps en temps nous pouvons toucher à des points sensibles et dans ces cas-là être là pour la personne, l’aider, la conseiller, l’encourager.

A suivre 

En partenariat avec www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires