Aquilas et Prisca

Aquilas et Prisca

" Saluez Prisca et Aquilas, mes collaborateurs dans le service du Christ Jésus. Ils ont risqué leur vie pour sauver la mienne. Je ne suis pas seul à leur en devoir gratitude. C’est aussi le cas de toutes les Eglises des pays païens. Saluez aussi l’Eglise qui se réunit dans leur maison ". Romains 16.3-5

Juifs originaires de la province du Pont qui borde le sud de la Mer Noire (la Turquie actuelle), Aquilas et Prisca (ou Priscilla), établis à Rome, en sont chassés par une mesure raciste de l’empereur Claude.

Ils sont depuis peu à Corinthe quand l’apôtre Paul s’installe chez eux pour fabriquer ensemble des tentes pendant dix-huit mois. Que d’enseignements à partager pendant que, nuit et jour, ils coupent les peaux et tirent l’aiguille côte à côte ! Quel attachement cette collaboration fraternelle développe-t-elle entre eux !

Paul quitte Corinthe, et ses deux amis le suivent jusqu’à Ephèse où, restés seuls, ils continuent l’évangélisation des Juifs de la ville. C’est ainsi que, dans la synagogue, ils font connaissance avec Apollos qui parle de Jésus avec enthousiasme. Mais son message est incomplet et il ignore ce qu’est le baptême chrétien. Le couple invite Apollos chez lui pour lui faire connaître plus exactement le contenu de la foi chrétienne de telle sorte qu’il pourra bientôt accomplir un service d’édification auprès des assemblées naissantes de la Grèce.

Paul revient rapidement à Ephèse où l’œuvre se développe magnifiquement, et c’est dans la maison de Prisca et Aquilas qu’une assemblée se réunit. Les deux époux retournent plus tard à Rome où ils accueillent également une assemblée chez eux. Nous l’apprenons par les salutations qui terminent la lettre de Paul aux Romains : Paul se souvient du dévouement de ses compagnons d’œuvre, prêts à risquer leur tête pour lui (verset du jour).

Enfin, lorsque l’apôtre écrit la dernière lettre qui ait été conservée de lui, Prisca et Aquilas ne sont plus à Rome, mais probablement de nouveau à Ephèse. Nul doute qu’ils servent, là encore, le Seigneur et ses rachetés.

Le fait que leurs noms soient mentionnés ensemble, tantôt l’un en premier tantôt l’autre, nous parle de l’unité et de l’activité partagée des deux conjoints dans leur consécration au Seigneur. Quelle joie pour lui quand un couple, animé du désir de lui être fidèle et utile, œuvre dans une même pensée !

Extrait de la revue "Plaire au Seigneur à tous égards"
En partenariat avec www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires
  • Adama Dembélé Il y a 2 années, 10 mois

    Il revient ainsi à chaque couple de découvrir sa mission dans l'église
  • abitsanodo Il y a 10 années, 5 mois

    Oui la femme à toute sa place dans l'assemblée de Dieu. Elle a également un service à accomplir même si ce service n'est pas public. Elle peut être dans l'intercession. Elle peut également s'occuperdes saints. çà aussi compte devant le Seigneur. Que Dieu vous bénisse.
  • Eunephtalie Il y a 10 années, 6 mois

    Un couple modèle cher à Paul et précieux pour Dieu et son oeuvre. Il est cependant étonnant que peu de prédications ont été faites sur ce couple, est-ce parce que c'est l'un des rares exemple dans lequel il est clairement fait mention de la participation de la femme dans l'enseignement des disciples?
    • geogui Il y a 10 années, 6 mois

      Excellente question,que tu poses-là,ma soeur!A mon avis,nombre de serviteurs de Dieu,devraient approfondir la question...Il y a certainement,un filon à exploiter,de ce côté.
  • Afficher tous les 6 commentaires