Au sujet de la contraception

Au sujet de la contraception

Pour des multiples raisons, ce sujet est très impopulaire au sein de l’église, même si chacun y est confronté d’une façon ou d’une autre.
Pourquoi un tel malaise ? Dieu a-t-il abandonné ce domaine au hasard ?

La sainte excuse : " c’est du domaine de la vie privée… ".
Mais que veut dire " la vie privée ? "
Et nous voilà plongés dans un monde de mystère, comme dans " X- FILES " où la vérité se trouverait ailleurs…
Marc 4, 22 : "…Tout ce qui est caché doit être mis en lumière, tout ce qui est secret doit paraitre au grand jour… "

L’autre excuse c’est : " la Bible n’en parle pas…alors ? "
Même s’il est vrai que la Bible n’emploie pas un langage clair à ce sujet, elle nous dit tout de même : "…Cherchez, et vous trouverez… " Matt 7,7
La femme moderne ne se pose même plus ce genre de question…et finit par mondialiser le problème, en faisant de sa réalité la norme pour toutes les femmes.

Les femmes non cultivées, non instruites, non chrétiennes, pauvres,…sont-elles oubliées de Dieu ? Ou a- t-il tout de même prévu quelque chose pour elles dans ce domaine de la contraception ?
" Sentez et voyez combien l’Eternel est bon ! Heureux l’homme qui cherche en lui son refuge ! " Ps 34, 9

Vous êtes-vous déjà demandé : " pourquoi des milliers d’avortements à une époque dite de la liberté sexuelle et de naissance maitrisées ? "
Pourquoi ne sommes-nous pas arrivés au niveau zéro de l’avortement avec tous nos moyens de contraception ?

Une autre réalité est qu’aucun moyen de contraception n’est fiable à 100%. Il y a toujours une marge qui nous échappe, et reste au contrôle de… la nature ? Du hasard ? De Dieu lui-même ?

Partant de certaines évidences et réalités, nous découvrons la réponse de Dieu au travers de sa Parole :

Sauf anomalie, le corps de toute femme fonctionne, en cycle menstruel.
Accepter sa féminité c’est vivre consciemment avec son cycle et non contre lui. De cette prise de conscience dépendra l’équilibre de la femme.
Il est scientifiquement prouvé qu’à un moment donné du cycle menstruel des signes ou symptômes visibles se manifestent dans le corps de la femme, qui lui permet de reconnaître le moment où se passe l’ovulation.

L’humidification vaginale, la douleur aigüe d’un seul côté du bas ventre, chez certaines, quelques gouttes de sang rosâtre chez d’autres, des fourmillements et ou picotements mammaires.
La montée de température de 4 à 7 dixièmes (36,6 à 37,2) le jour même où a lieu l’ovulation jusqu’au jour de prochaines menstruations.

Avec un peu de recherche, de courage et d’amour de la vérité nous découvrirons que Dieu n’a laissé aucun millimètre de notre vie de femme ou de couple au hasard.
Ce qu’il a prévu pour nous à ce sujet est universel, sain, gratuit, sans dépendance sous une forme ou une autre.

Aussi, le choix de la contraception naturelle ou chimique appartient à chaque couple.

Comme n’importe quel choix de la vie, celui-ci doit-être fait avec une conscience saine, une réflexion profonde et sérieuse devant Dieu.
Ce choix se fait à deux, ni le mari, ni la femme ne doit l’imposer à son conjoint.

Puisse Dieu nous donner le courage de sonder sa Parole afin d’y trouver les trésors et d’accepter sa Souveraineté dans nos vies.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

27 commentaires
  • Christine olive Kewang Il y a 2 années, 6 mois

    Amen. Soyez bénie
  • FB.emmanuel.brejon Il y a 3 années, 1 mois

    J'ai un peu écrit fâché, désolé. Mais je vois tellement de besoins, de souffrances, et tellement peu d'enseignement! Merci à vous.
  • FB.emmanuel.brejon Il y a 3 années, 1 mois

    Je trouve cet article hallucinant. En gros Dieu va vous aider cherchez vous même des signes ds le cycle... Sérieusement des méthodes existent comme Billings cité ds les commentaires plus bas, saif qu'en tant que moniteur Billings depuis 2009 je peux vous assurer que vous racontez n'importe quoi. Un conseil à tous les couples: procurez vous l'ouvrage"Ils ont osé les méthodes naturelles" de Céline et Gaëtan Marion, puis si le cœur vous en dit contactez un couple moniteur, surtout ne restez pas seuls, étriqués entre une culpabilité faussement chrétienne et une contraception destructrice du couple et de la famille.
  • Afficher tous les 27 commentaires