Franchir les limites du connu 🧐

Franchir les limites du connu 🧐

« Lorsque tu vis une vie d’abandon d’amour, cédant devant l’émerveillement de Dieu, voici ce que tu expérimenteras : une vie abondante, une protection permanente et une satisfaction totale ! » Proverbes 19.23 (version TPT)

Cela vous est-il déjà arrivé d’avoir des rêves, d’entendre le murmure de Dieu qui les valide dans votre cœur, mais d’être pétrifié à l’idée de franchir le cap ?  Surtout lorsque vos décisions impliquent votre famille entière et que les choix pourraient être si lourds de conséquences… 

C’est un peu ce que nous avons vécu ces derniers mois…

Nous avons toujours désiré voyager, faire découvrir à notre tribu différentes régions de France, mais comme nos petits sont différents, il y a plein de paramètres à prendre en compte et des questions qui nous assaillent…

S’en est suivi dans nos pensées un combat digne des plus grands rings, entre pensées remplies de foi et pensées remplies de peur :

« Quitter une structure médicale où ils sont si bien et si nous ne retrouvions pas une si bonne prise en charge ? Oui… mais si nous en retrouvions une meilleure ? » 

« Quitter notre maison et si nous n’en retrouvions pas une aussi idéale ? Oui… un risque, mais si Dieu avait prévu encore mieux pour nous ? » 

Un peu comme cet incroyable homme de foi qu’était Pierre.

« Marcher sur l’eau se dit Pierre… et si je coulais ? »

« Oui, mais si je me rapprochais ainsi de Jésus, faisant une chose peu commune, alimentant encore plus ma foi ? Essayons ! »

Il y a un an, nous avons décidé de contrecarrer l’impossible de nos vies, les jalons de limites que nous nous étions posés avec le handicap de nos enfants. Nous avons tout simplement décidé de nous abandonner à Sa vague de grâce, Lui faisant confiance quant à Ses desseins pour nos vies, décidant de quitter la barque de notre confort et de marcher sur l’eau. En eaux profondes, là où l’inconnu tumultueux des profondeurs allait remplacer la terre ferme sous nos pieds… 

Mais ainsi, notre foi s’alimente et nos pieds mouillés avancent, nous sommes confiants… 

« Je prendrai plaisir à leur faire du bien » Jérémie 32:41

Dieu prend plaisir à nous faire du bien !

Il aime voir ses enfants heureux et épanouis ! Ce n’est pas un Dieu lointain, un Père indifférent… Il prend soin de nous ! 

Et vous ? Vivez-vous ce genre de situations où son doux murmure vous pousse. Où les songes que vous faites, les paroles reçues sont aussi criants qu’un trait de craie blanche sur un tableau noir ? 

Avez-vous aussi peur que nous de vivre vos rêves ? Peur d’obéir et d’être sensibles à Sa voix parce que vous connaissez le prix de ce que vous quitterez, sans savoir pour le moment là où Dieu conduit vos pas ? 

Alors, voici un verset qui, je l’espère, sera une ancre pour votre âme : 

« Il te dirige près des eaux paisibles » Psaume 23.2

Cela veut dire qu’Il marche devant vous et que l’endroit où Jésus vous conduit est paisible…

« Lorsque tu vis une vie d’abandon d’amour, cédant devant l’émerveillement de Dieu, voici ce que tu expérimenteras : une vie abondante, une protection permanente et une satisfaction totale ! »  Proverbes 19.23 (version TPT)

Il y a dans le cœur plein de projets, seuls les desseins de l’Eternel se réalisent.

Vous vous demandez certainement « et si ? » 

Et je vous réponds « Mais si Dieu avait plus ? »

Voici de façon très pragmatique quelques clés essentielles que nous utilisons dans ces moments où nous savons qu’il est temps pour nous de sortir de la barque : 

  • Être calme, faire silence « Faites silence et sachez que je suis Dieu… » Psaume 46.10 (version TLB)  Cela rétablit les choses à leur juste place… ce temps permet de taire le tumulte des émotions, les pensées, les peurs, les attentes des uns des autres…

  • Le jeûne et la prière. Ce sont deux clés importantes également. Avec moins de nous et plus de Lui, il devient plus facile d’être sensible à Sa voix…

  • Établissez votre feuille de route, de façon très pragmatique : budgétisez, réfléchissez, cherchez, questionnez. (Luc 14.28) « S i l'un de vous veut construire une tour, il s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi la terminer.» « Celui qui cherche trouve… » (Matthieu 7.8) Si vous cherchez son cœur, ses solutions, alors vous les trouverez…

  • Passez à l’action… Parfois Dieu ne révèle pas l’étape suivante avant que nous n’ayons commencé à nous mettre en marche, à quitter quelque chose. « Quitte ton père et ta mère et va vers le pays que je te montrerai… » Genèse 12. Mais tout commence par un pas de foi… 

  • Gardez vos yeux sur Jésus et ce qu’Il vous a dit. « Pierre lui répondit : Seigneur, si c'est toi, ordonne que j'aille vers toi sur les eaux. Et il dit : Viens ! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur… » Une fois que vous l’avez entendu dire « Viens », allez-y, ne regardez pas au vent autour, regardez à Jésus, et continuez d’avancer hors de la barque… et rappelez-vous que Dieu est bon : si vous sortez de la barque, et que vous chancelez,  Il sera toujours à vos côtés pour vous ramener en lieu sûr ! 

M’autorisez-vous à prier pour vous ? 

Si oui, posez votre main sur votre cœur et lisez ces quelques lignes : 

Père, merci de bénir cette personne qui vient de me lire… Tes promesses sont Oui et Amen. Parfois, nous laissons la peur nous paralyser et nous empêcher de voir plus. Je prie pour que cette personne qui me lit, soit visitée par ton Saint Esprit. Parle-lui au travers de Tes Écritures, par ta douce voix dans Son cœur, par des jalons indicateurs qui la guident sur la route à suivre, et qu’elle sache, avec assurance que cela vient de toi. Souffle sur ses rêves qui sont dans son cœur, placés par Toi. Et sois le vent dans ses voiles… que l’assurance de Ton amour vienne évincer les peurs et l’emmener à plus de ce que tu as préparé d’avance pour elle. 

Je le bénis au nom de Jésus.

Prière : 

Père, tu connais ce rêve de mon cœur (dites le à haute voix) mais tu connais cette peur qui me paralyse. Viens, amène mes pensées, ma volonté à m’aligner à la tienne… Je déclare que tu m'aimes et prends plaisir à me rendre heureux. Je choisis de croire que si je vis une vie d’abandon et d’amour, cédant devant l’émerveillement de qui tu es, j’expérimenterai une vie abondante, une protection permanente et une satisfaction totale ! Emmène-moi là où mes pieds n’ont jamais marché, fortifie ma foi et ma confiance en Toi.

Amen

 

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
30 commentaires
  • Crescence Il y a 1 mois, 2 semaines

    PĂšre, tu connais ce rĂȘve de mon cƓur (dites le Ă  haute voix) mais tu connais cette peur qui me paralyse. Viens, amĂšne mes pensĂ©es, ma volontĂ© Ă  m’aligner Ă  la tienne
 Je dĂ©clare que tu m'aimes et prends plaisir Ă  me rendre heureux. Je choisis de croire que si je vis une vie d’abandon et d’amour, cĂ©dant devant l’émerveillement de qui tu es, j’expĂ©rimenterai une vie abondante, une protection permanente et une satisfaction totale ! EmmĂšne-moi lĂ  oĂč mes pieds n’ont jamais marchĂ©, fortifie ma foi et ma confiance en Toi. Amen Amen
  • Debora Lucette tibĂ© Lou Il y a 1 mois, 2 semaines

    Je choisis de croire que je vis une vie d'abandon et d'amour. Je m'aligne Ă  ta volontĂ© Seigneur et souffre sur ces rĂȘves que tu as mis dans mon cƓur, j'avance avec assurance et joie dans ta volontĂ© 🙏🏿 Amen 🙏🏿🙌
  • Lynda Il y a 1 mois, 2 semaines

    Merci Brunella ! Dans cette période compliquée de notre vie, tes mots, si bien écrits, m'encouragent et me redonnent espoir... MERCI !
    • Brunella M Il y a 1 mois, 2 semaines

      Ohhh
 bonjour Lynda, navrĂ©e de lire que tu traverses une pĂ©riode compliquĂ©e
 que JĂ©sus soit ton ancre et te garde đŸ™đŸ»
  • Afficher tous les 30 commentaires