Chantez à l’Eternel

Chantez à l’Eternel

Des femmes dans la bible chantent à l’Eternel un cantique inspiré. La louange qui les inspire fuse de leur cœur plein d’amour et de reconnaissance.

Myriam sœur de Moïse et Aaron : on la découvre veillant sur la corbeille qui contient le petit Moïse, elle parle à la fille de Pharaon, lui propose une nourrice, la mère de Moïse.
Elle se comporte comme une mère pour le bébé, prévoyant sa vie et anticipant son avenir. Plus tard elle prophétise aux côtés de ses frères chargés d’une mission de délivrance.

On la retrouve à la tête d’un groupe de femmes qui célèbrent le passage de la mer rouge en chantant et dansant en s’accompagnant des tambourins. ‘ Exode 15:20,21)
Par l’interprétation de son cantique on découvre l’égérie qui habite en elle et stimule les femmes qui d’un même cœur donnent gloire à Dieu.

Déborah (abeille) saisie par l’Esprit de Dieu prophétise, elle est également animée d’un projet audacieux et courageux : délivrer son peuple de l’ennemi implacable.
Elle conduira Barak au campement de Sisera et la victoire promise aura lieu, l’abeille œuvre pour survivre, elle engrange pour donner à l’opportunité un nom providence.
Elle célèbre dans un cantique inspiré qui donne gloire à l’armée animée du courage de Dieu, elle s’est levée comme une mère (Juges 5:7)

La passion qui habite en chaque femme, chaque mère qui porte, enfante, nourrit, soigne, console accompagne, instruit par ses conseils et par l’exemple ses enfants fruit de chair, est un exemple à suivre.

Elisabeth, une femme pieuse épouse du sacrificateur Zacharie par un miracle porte en elle l’espoir d’une maternité : Jean Baptiste. Saisie par le St Esprit elle déclare bienheureuse la mère de son seigneur qui lui rend visite ( Luc 1:41-45) .
L’enfant qu’elle porte tressaille en elle car elle a cru aux choses annoncées et elles s’accompliront : le salut en Jésus pour toute la création, une rencontre unique, un chant d’espérance, un hommage à Dieu.
Marie humble et pieuse troublée et honorée d’être choisie pour porter en elle l’enfant, le messie, le sauveur (Luc:146-55) glorifie le Seigneur.
Elle prophétise sur la personnalité et la mission de Jésus par deux fois révèle la miséricorde de Dieu qui verra son prolongement dans la postérité spirituelle.
Car des pécheurs naîtront de nouveau pour devenir enfants de Dieu. Elle va sublimer la venue dans le monde de l’enfant que Dieu lui confie. Elle est avertie de la destinée qui les attend tous les deux (Luc 2:34,35). Un courage hors du commun.

Filles d’Eve chantez à l’Eternel un cantique nouveau saisies par l’Esprit et la grâce.
 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires