Chéri, je voudrais rétrécir les gosses...et...ton planning

Chéri, je voudrais rétrécir les gosses...et...ton planning

Quel est ce titre bizarre ! Je plaisante, rassurez-vous, quoique… Parfois, ce serait bien pratique de mettre nos bambins ou ados dans une petite boîte et de prendre quelques moments pour souffler ! Quant au planning de votre conjoint je suis sûre que certaines (ou certains) ont déjà pensé en arracher quelques pages ! Ce titre, en fait, c’est peut-être le cri de votre cœur !

Vous avez déjà remarqué les barques amarrées à la même bouée. Au début, elles peuvent être côte à côte mais peu à peu elles peuvent s’éloigner l’une de l’autre, même par temps calme, poussées par la brise, le courant, le passage d’un autre bateau et si l’amarre lâche… C’est ce qui peut arriver dans un couple…

Cet été, mon Mari et moi, nous nous sommes retrouvés seuls pendant plus de quatre semaines. Jamais nous n’avions bénéficiés d’autant de liberté depuis 28 ans…! Ne le dites pas à ma petite dernière, mais cela nous a fait un bien fou…! Pas de tension, prise en main libre de notre temps de vacances, petits repas en amoureux, petits restos (à deux c’est plus abordable). Partage sur bien des sujets ou grand silence complice…

Vous ne vous sentez plus aussi proche de votre conjoint, moins d’harmonie, beaucoup de non-dit, des griefs … ? Je n’ai pas besoin de faire de discours sur les risques auxquels vous vous exposez si cet état perdure !

Alors voilà, je ne serai pas longue, je ne vous dirai qu’une chose : il est temps de réagir !!!

Et bien sûr, l’aide de Dieu vous sera précieuse, parce que chaque être et donc chaque couple est unique, il n’y a pas de potion " Magique ", mais il y a de bonnes habitudes à prendre absolument :
- Ne laissez pas les enfants, les activités (même le service dans l’église), les parents, les amis, votre travail … vous éloigner l’un de l’autre trop longtemps, trop souvent, systématiquement…!
- Prenez du temps pour échanger et parler à deux, prier ensemble (sans tiers présent). " Balayer devant votre porte ", évacuer les contrariétés éventuelles avant qu’elles ne deviennent une colline de déchets pourrissants… J’ai entendu des couples se reprocher des blessures datant du début de leur vie à deux…affligeant !
- Pardonnez-vous réciproquement rapidement, les bouderies qui durent ne mènent à rien et empoisonnent votre couple et le cœur de votre progéniture.
- Sortez à deux. Pas besoin de prévoir forcément un quatre étoiles !

Je me souviens d’une escapade organisée par mon mari. Une balade à deux en pleine forêt, je devrais dire une randonnée car il ne sait pas rester dans les sentiers tout tracés ; si je veux rester avec lui je dois le suivre dans sa quête de traces de lapins, chevreuils, champignons, mûres et autres beautés de la nature… pas question d’y aller en petits escarpins…un vrai bol d’air quoi ! Ce midi là nous avons " sandwiché " assis côte à côte sur un vieux tronc, les pieds dans 20 à 30cm de neige, seuls, la forêt pour cathédrale, Dieu pour témoin et auditeur silencieux… Nous venions de vivre des moments douloureux et difficiles (plusieurs deuils, difficultés au travail, dans l’église…), nous avions des décisions très importantes à prendre… Je ne sais pas vous, mais dans la natu,e nous nous sentons comme dans les bras de Dieu, un jardin d’Eden retrouvé, sans âme qui vive, sans perturbation à l’horizon… Parler, être à l’écoute de l’autre, déverser son cœur à haute voix et le faire comme une prière sachant que Dieu nous écoute et que nous voulions absolument qu’Il " sandwiche " avec nous ! Ouf ! Quelle bouffée d’oxygène, quel poids déposé…!

Pour préparer ce texte j’ai relu le livre du " Cantiques des Cantiques ". Je l’ai lu dans son sens littéral, la Sulamite qui recherche la présence de son Bien-Aimé et réciproquement. Je vous encourage à le relire dans ce sens. Vous verrez que ce n’est pas si simple, c’est une quête continuelle, jalonnée d’obstacles. Seul votre désir absolu, la VOLONTE d’être ensemble, unis et à l’écoute l’un de l’autre vous aidera à persévérer dans cette recherche d’harmonie qui n’est jamais acquise !

Dieu désire et soupire après notre présence et si nous l’aimons nous faisons de même !

Matthieu 6:6
" Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.[...] "

Pour notre couple c’est la même démarche :
Le Bien-Aimé : " Fais-moi voir ton visage et entendre ta voix… " (2/14)
La Bien-Aimée : " Je chercherai partout celui que mon cœur aime … " (3/2).

Pas la peine de faire de belles prières de Paix universelle, de réconciliation entre Dieu et les hommes si nous-mêmes dans notre foyer nous sommes en conflit ou en froid avec notre mari ou notre femme.

Gloire soit à Dieu dans les lieux très hauts, que la paix soit sur la terre et la Bonne VOLONTE dans les hommes (et les femmes) !
(Luc 2/14, version Martin)

Voilà tout est dit !

9 commentaires
  • manoela Il y a 4 années, 1 mois

    chère soeur tout ce que tu as écrit est magnifique ! que dieu soit toujours au centre de ta vie ---------
  • France Chabot Il y a 4 années, 1 mois

    Merci de bien vouloir prier pour mon époux et pour moi. Nous sommes séparés. Ça fait presque 10 ans que tout est difficile. Son cœur vagabonde dans le monde. Merci de votre soutient. Je garde Foi, espérant un miracle de vie avec une pleine consécration au nom de Jésus ! Soyez abondamment riches en Sa Présence
  • Sitwaminya2015 Florence Il y a 4 années, 1 mois

    chers frères et sœurs déjà mariés, exercez -vous au pardon réciproque, en vous inspirant de l'avant dernière parole de Jésus Christ notre Seigneur et sauveur, sur la croix à Golgotha. Ici, mon sauveur a vraiment pardonné ceux qui l'avaient traîné jusqu'à la croix au point même de demander pardon pour eux à son père:"Seigneur pardonne leurs car ils ne savent pas ce qu'ils font". sans ce que ces gens ne demandent pardon, Jésus Christ les a pardonné. N'attendons pas que notre conjoint nous demande pardon, prenons l'initiative de le faire le premier pas, cela étant une thérapie pour notre foyer. Dieu Vous benisse
  • Afficher tous les 9 commentaires