Choix difficile

Choix difficile

Cela fait maintenant 38 ans que j’avais été placée devant un choix difficile avec mon époux.
Nous étions alors en Afrique au titre de la coopération et nous enseignions dans un collège chrétien. Notre petit garçon contracta la rubéole. En tant que tel, rien de grave, sauf que j’étais alors enceinte de 2 mois et que j’ignorais totalement si oui ou non j’avais déjà eu cette maladie. Le médecin sur place a été formel, dans le doute il fallait avorter. Ce verdict nous parut abrupt et nous étions désemparés. Comment envisager un avortement ? Après bien des pourparlers du côté médical nous avons obtenu que des examens sanguins soient pratiqués. Nous étions de toute manière décidés à recevoir cet enfant comme Dieu nous le donnerait.
Les examens furent envoyés en France les structures existantes ne permettant pas de telles analyses sur place. Commença alors un temps d’attente et de prières. Au bout de quelques temps nos cœurs expérimentèrent ce qu’était la paix qui surpasse toute intelligence ! Nous avions tout remis entre les mains du Tout-Puissant. Quelle que soit l’issue, Il nous donnerait la force dont nous aurions besoin. Le plus extraordinaire est que j’avais acquis la certitude que l’enfant sera en parfaite santé !
La vie reprit sont cours normal, nous ne pensions plus à cet épisode ! Quatre mois plus tard l’hôpital nous appela pour nous communiquer les résultats et nous dire que tout allait bien !
J’ai pu redire avec assurance : « à celui qui est ferme dans ses sentiments tu assures la paix, la paix parce qu’il se confie en Toi. » (Esaïe 26:3)


                                                      en partenariat avec : www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • Lynn Marcelle Il y a 9 années, 8 mois

    Il est le Dieu des choses Extraordinaires!!!!! FOI=Force qui Oblige l'Impossible à devenir Possible!!! A lui seule toute la gloire Amen!!!
  • Salma Il y a 10 années, 10 mois

    Que faire dans le cas où les mèdecins ont diagnostiqué sur un foetus de quelques semaines: une malformation de la colonne vertébrale, des pieds bots et des membres anormaux et une possible hydrocéphalie? c'est triste mais ce diagnostic a été fait à une personne de ma famille et il a fallu procéder à un avortement thérapeutique.