Comment accomplir sa mission ?

Comment accomplir sa mission ?
Introduction
 
Un chant de Luc Dumont qui s’intitule : « Jusqu'au bout », nous encourage à suivre le Roi des rois en nous appuyant sur ses promesses.
Un des plus grands maux qui se dressent devant nous est le découragement, l’envie d’abandonner et de passer à autre chose.
Plusieurs hommes dans la Parole se sont découragés mais Dieu était là, prêt à les exhorter et à leur donner un second souffle.
 
En tant qu’individu, Dieu nous a donné une destinée et nous sommes appelés à accomplir notre mission. La Bible (Ecclésiaste 7.8) nous dit : « Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement ».
 
La prédication que nous allons partagé s’intitule :
 
Comment accomplir sa mission ?
 
Nous allons voir premièrement l’importance de bien comprendre notre mission et ensuite nous verrons comment mettre des choses en oeuvre pour que cela puisse se réaliser.
 
1. Une compréhension
 
Jésus est venu sur terre avec une mission bien précise. Si je peux énoncer en une phrase la mission de Jésus, voici ce qu’elle serait :
 
Pardonner aux hommes leurs péchés afin qu’ils soient sauvés, guéris, délivrés, restaurés  et réconciliés avec le Père pour que la communion puisse être rétablie.
 
C’est le pourquoi de l’œuvre de la croix. Jésus n’est pas venu par hasard, il n’est pas venu également pour faire un coucou aux hommes ou bien essayer la sensation que l’on peut avoir dans un corps d’homme. Non il est venu avec un but bien précis. Et tant que sa mission n’était pas achevée il ne s’est pas relâché.
 
Lisons ensemble dans l’évangile de Jean au chapitre 19.28 à 30 :
 
Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé (téléo), dit, afin que l’Ecriture fût accomplie: J’ai soif. Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l’ayant fixée à une branche d’hysope, ils l’approchèrent de sa bouche. Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli (téléo). Et, baissant la tête, il rendit l’esprit.
 
En mourant sur la croix Jésus va dire cette phrase merveilleuse : « Tout est accompli ». Je crois que dans chaque verset nous pouvons trouver plusieurs perles précieuses. Généralement lorsque nous entendons parler sur le « Tout accompli » de la croix, la chose qui en ressort comme une évidence est le fait que Jésus a payé notre dette, et que son sang suffit pour notre salut. Cela est la chose la plus vraie et la plus primordiale qui soit mais il y a également une autre facette merveilleuse : Jésus a tout simplement accompli sa mission.
 
Dans le grec le mot accompli est « téléo », voici ce que nous dit le dictionnaire grec français :
 
Avoir achevé, être accompli, avoir accompli, payer, être consommé :
 
1) amener à une fin, finir, terminer
2) réaliser, exécuter, compléter, accomplir, (pour que la chose faite corresponde à ce qui a été dit, ordonné, commandé etc.)
2a) avec une référence au sujet en cause, amener le contenu d’une commande
2b) avec référence aussi à la forme, faire juste ce qui est commandé, ceci impliquant souvent une notion de temps, réaliser la dernière action qui complète une oeuvre, accomplir, achever.
 
C’est extraordinaire de voir que la première chose qui ressort de la définition est : -Amener à une fin, finir, terminer. Lorsque Jésus est mort sur la croix il a amené à son terme la mission pour laquelle il était venu. Toujours dans la définition nous voyons : -Amener le contenu d’une commande.
 
Je me souviens avoir quelquefois travaillé pour des agences intérims. Voici le déroulement de la procédure : Une société passe une commande, par exemple : il me faudrait deux personnes pour accomplir tel travail qui va prendre deux jours. C’est alors que l’agence intérim te téléphone et te donne ton « Ordre de mission ». Tu vas chercher l’ordre de mission et tu pars l'accomplir. Lorsque celle-ci est finie alors on dit : « Tu as accompli ta mission ».
 
Dieu a donné un « Ordre de mission » à chacun d’entre nous. Une des premières choses que nous devons faire c’est trouver l’ordre de mission que le Père nous donne. Une fois cette mission comprise, nous devons travailler et nous discipliner afin de la mener à son terme.
 
Paul était le style d’homme qui savait où il devait aller. Dieu lui avait donné une mission et aucune force extérieure ou intérieure de pouvait l’empêcher d’accomplir sa vision. Parfois il pouvait même être de caractère dur, comme nous le voyons avec l’épisode de Jean surnommé Marc. Quoiqu’il en soit, Dieu a travaillé le caractère de Paul, et celui-ci a eu le résultat que nous connaissons. La moitié du Nouveau Testament a été rédigé par Paul, des églises ont été implantées, des leaders formés…
Lorsque Paul va se retrouver dans les derniers instants de sa vie, il dira lui aussi : « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée ». Il est intéressant de noter que le mot achevé que dit Paul, et le mot accompli que dit Jésus sont deux mots identiques en grec puisqu’il s’agit du mot que nous avons vu plus tôt et qui est : « téléo ».
 
Le désir que tout chrétien devrait avoir est qu’à la fin de sa vie il puisse dire : « J’ai tout accompli, j’ai achevé ma mission ». Il est normal d’avoir un objectif dans la vie. Le plus difficile est de l’atteindre. Malheureusement peu, extrêmement peu de personnes parviennent à la réalisation, à l’accomplissement de leur mission. Rappelez-vous : « mieux vaut la fin d’une chose que le commencement ».
 
Plusieurs personnes après avoir passé du temps dans le jeûne et la prière ou par exemple grâce à une parole de connaissance, ont pu découvrir ce que Dieu attendait d’eux. Malheureusement, le temps passant, on s’aperçoit que les choses ne se sont pas accomplis. Pourquoi ? Le manque de discipline. Bien sûr nous pouvons tomber parce que Satan rode, ou parce qu’il y a notre chaire mais le livre des proverbes au chapitre 5.21-23 dans la version Semeur nous dit :
 
L’Eternel surveille toute la conduite d’un homme, il observe tout ce qu’il fait. Celui qui fait le mal sera pris à ses propres méfaits, il s’embarrasse dans le filet tissé par son propre péché. Il périra parce qu’il n’a pas su se discipliner, il s’égarera enivré par l’excès de sa folie.
 
Dieu nous appelle d’une manière solennelle à être des personnes qui vont savoir se discipliner afin d’avoir un impact dans notre génération. De cela dépend le salut et la croissance de plusieurs personnes.
 
Voyons ensemble comment se discipliner afin que notre mission puisse se réaliser.
 
2. Une réalisation
 
Comme nous l’avons vu précédemment il faut comprendre toute l’importance de trouver sa mission. Mais une fois celle-ci découverte nous devons l’amener à la réalisation.
 
Posons-nous une question : « Pourquoi se discipliner et planifier notre mission ? ». La réponse est simple : « Si tu ne le fais pas ce sont les autres qui vont planifier ta vie ».
 
Voyons ensemble quatre paliers nécessaires pour réaliser sa mission :
 
A. Mon énoncé de Mission
 
Après avoir combattu contre les anglais afin d’obtenir leur indépendance, douze américains, tous des chrétiens, ont écrit ce que nous appelons la constitution américaine. Cette constitution n’est rien d’autre qu’un énoncé de mission. Ces douze personnes ont écrit ce que sont les Etats-Unis d’Amérique. Depuis, tous les présidents américains doivent prêter allégeance devant la Bible qu’ils vont honorer cette constitution. Sans cela ils ne peuvent prétendre à la présidence.
 
Un énoncé de mission c’est écrire ce que nous sommes, tout simplement.
 
Voici une portion de mon énoncé de mission :
 
-          Je suis un enfant de Dieu, donc un adorateur,
-          Je suis un mari,
-          Je suis un père,
-          Je suis un pasteur,
-          Je suis un formateur,
-          Etc.,
 
Aussi simple que cela puisse paraître il faut prendre une feuille et un stylo et écrire ce que nous sommes. Cela nous permettra de savoir également ce que nous ne sommes pas.
 
B. Mes objectifs
 
Tout le monde peut être un père, un fils, un enfant de Dieu… Mais quel genre de père, de fils je désire être. Cette section sur « Mes objectifs » est là pour me rappeler le type de père, d’enfant de Dieu ou de fils je désire être.
 
-          Je suis un enfant de Dieu donc un adorateur : Je désire répondre à l’appel de Dieu, passer du temps chaque jour afin de chercher sa face. Grâce à cela je pourrai mieux le connaître et ainsi mieux le faire connaître. Jean 4.23-24 : « Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité ».
 
-          Je suis un mari : Je désire être un mari protecteur, aimant et qui soit une source d’encouragement pour mon épouse. Je désire prendre du temps pour elle. Je désire l’aider afin qu’elle s’épanouisse dans son rôle de femme. Ephésien 5.25-28 : « Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle, c’est ainsi que les maris doivent aimer leur femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même ».
 
-          Etc.
 
C. Mes tâches
 
Je dois m’asseoir chaque semaine et écrire mes tâches, c'est-à-dire ce que je compte faire pour atteindre mes objectifs. Exemple :
 
-          Je suis un mari qui veut prendre du temps avec ma femme. Je réfléchis comment accomplir cela. Par exemple je décide de l’amener au restaurant.
 
-          Je suis un leader qui veut former d’autres leaders. Je réfléchis afin de trouver une solution pour accomplir cela. Par exemple je décide de faire des cours de formation sur un domaine précis.
 
-          Etc.
 
D. Je planifie
 
Nous pouvons désirer faire toute sorte de chose mais si nous ne le planifions pas, c'est-à-dire si nous n’écrivons pas une date et un horaire nous ne le ferons pratiquement jamais.
 
Je peux désirer être un bon mari, qui veut prendre du temps avec son épouse et l’amener au restaurant. Cependant si je ne le planifie pas, je ne le ferais pas ou trop rarement.  
 
Je peux désirer être un adorateur mais si je ne prends pas le temps de l’être je ne le serais jamais ou alors occasionnellement.
 
Je peux désirer être un formateur de leaders, mais si je ne fixe pas une date avec un horaire alors je ne les rencontrerais pas et donc ne les formerais pas.
 
 
Disciplinons-nous afin d’accomplir notre destinée ! Rachetons le temps.
 
Conclusion
 
Souvenez-vous de cela, si vous ne gérez pas votre vie, alors ce sont les autres qui vont la gérer pour vous.
Ce n’est pas l’extérieur qui doit gérer l’intérieur. Il y aura toujours des distractions qui vont venir afin de briser vos décisions, mais ces perturbations extérieures ne doivent pas arrêter l’œuvre intérieure que Christ à commencé en vous.
 
Ma prière :
 
Oh Père viens m’aider,
Accomplis ton œuvre en moi
Afin que par ta force je puisse accomplir la mission que tu m’as confiée.
Tu me connais mieux que quiconque,
Tu connais mes faiblesses, mes chutes, mes découragements.
Comme David je veux te demander que ton Esprit de bonne volonté me soutienne.
Donne moi la force d’accomplir ma mission,
Et la sagesse de ne pas m’éloigner de toi
Aide-moi à me discipliner
Afin de te suivre jusqu’au bout.
Dans le précieux nom de Jésus,
Père
Amen.
 
« Si vous créez un acte, vous créez une habitude. Si vous créez une habitude, vous créez un caractère. Si vous créez un caractère, vous créez un destin ».
 
André Maurois.
 
Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit… : -Tout est accompli. Et en baissant la tête, il rendit l’esprit ».
 
Jésus-Christ

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

5 commentaires