Comment annoncer l'évangile aux enfants N°16

Comment annoncer l'évangile aux enfants N°16
En route vers une nouvelle vie ...

Quand j’ai découvert l’amour de Dieu, je lui ai demandé pardon pour mon cœur si dur. Pourtant, même après cette démarche, je n’avais toujours pas la paix. Une question me hantait : «Comment allais-je faire pour cesser de me mettre en colère ?» Je me connaissais; même avec les meilleures intentions du monde, j’allais recommencer ! J’avais beau avoir vécu une profonde conviction de péché, assortie d’un réel désir de changer, je n’avais aucune assurance du salut. En y réfléchissant, je me suis dit que, si l’on me jetait au fond d’une prison, je cesserais de pécher ! Mais cette solution ne m’enchantait guère ! Que me manquait-il donc ?

Il me manquait l’étape indispensable à toute conversion : je n’avais pas reçu Jésus comme Seigneur de ma vie. «A tous ceux qui l’ont reçu, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.» (Jean 1:12) Personne ne m’avait parlé de cette indispensable démarche. Lorsque je l’ai enfin faite, Sa présence m’a remplie d’une vie nouvelle. Bien sûr, il m’est encore arrivé de me mettre en colère, mais ce n’était plus un mode de vie, seulement un accident de parcours !

Pour expliquer cette étape décisive à des enfants, prenez un gant et ordonnez-lui d’aller serrer la main de quelqu’un (1). Même en insistant, il ne bougera pas d’un pouce et continuera à pendre sans vie. Par contre, si l’on vient à son secours en l’enfilant, alors il pourra saluer chaleureusement la personne choisie et deviendra utile en mille domaines.

De même, sans la présence de Jésus, personne n’a la force de faire le bien, d’aimer les autres ou de leur pardonner : «Sans moi, vous ne pouvez rien faire.» Jean 15 :5b
Le repentir est un bon départ, mais l’enfant doit absolument comprendre que, pour changer de vie, il doit demander à Christ de venir diriger et remplir son existence. S’il fait cette démarche, il naîtra de nouveau.

(1) Ou prenez une chaussure, pour les populations des pays chauds, en lui ordonnant de marcher.


Mise en page de Marianne Dubois


Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site :
www.carlobrugnoli.net



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • natacha Il y a 6 années, 2 mois

    Amen.
  • DominicroiT Il y a 6 années, 2 mois

    “J'ai aussi réalisé, comme vous l'avez enseigné, que je me débrouillais bien pour supprimer mes craintes mais que je n'avais jamais porté le coup fatal à mon incrédulité. Maintenant, je veux mettre un terme à tout cela. J'ai choisi de louer Dieu pour Son amour pour moi et pour Ses réponses à mes besoins, même si je n'ai pas encore vu cette réponse.” Cher saint, il se peut que d'autres mauvais jours viennent. Mais tu dois en venir à pouvoir dire : “Jésus, je dépose tous mes besoins devant Toi maintenant. Je suis héritier des richesses de Dieu en Jésus Christ. Et je sais que toutes ces richesses incluent une pleine réponse à tous mes besoins physiques.” Tu peux croire et placer ta confiance en Dieu pour cela !