Comment annoncer l’évangile aux enfants N°2

Comment annoncer l’évangile aux enfants N°2
Le temps pour être béni

Etonnamment, les disciples sont les premiers à faire barrage entre Jésus et les enfants. Ils s’imaginent rendre service au Seigneur en le protégeant de leur désagréable intrusion. Dans leur zèle, ils blâment aussi les parents. Mais le Seigneur s’indigne : «Laissez venir à moi les petits enfants et ne les en empêchez pas.» Matthieu 19 :14 a
Pourquoi réagissent-ils ainsi ? Les paroles que le Christ vient de prononcer ne résonnent-elles pas encore en eux : «Celui qui accueille, en mon nom, un enfant comme celui-ci, m’accueille moi-même.» (Matthieu 18 :4) ? C’est une chose d’entendre et c’en est une autre de comprendre; le message est si radicalement opposé à leur culture ! En effet, dans la société juive de l’époque, les enfants sont en bas de l’échelle sociale. Il est impensable de les laisser importuner un homme aussi important que le Messie ! Pourtant, ce dernier les serre dans ses bras et prend le temps de les bénir.

Le temps pour s’engager

«Vous, vous avez tout, mais en Afrique, certains enfants n’ont rien; ils souffrent de la faim et n’ont presque aucun vêtement.» Du haut de mes huit ans, j’étais indignée par cette parole de notre responsable du catéchisme; pourquoi avais-je tout, alors que d’autres n’avaient rien ? Je me suis promise que, lorsque je serais «grande», j’irai les aider. Le temps a passé, et j’ai oublié ma promesse ... J’étais surtout préoccupée par la réussite de mes études et le choix d’une profession. Mais juste avant l’examen final, Dieu m’a rappelé que, même si je l’avais délaissé durant mon adolescence, il m’aimait toujours. Malgré tout ce que j’avais pu dire ou faire, il m’appelait à revenir à lui.

Neuf mois plus tard, je m’embarquais pour une tournée missionnaire en Afrique ! Mon entourage en a été stupéfait; cela ne correspondait en rien à ma personnalité si casanière ! Cela a été le début de nombreux voyages sur ce vaste continent où j’ai appris à travailler avec petits et grands. J’ai eu la joie d’y former des centaines de moniteurs et de démarrer avec eux des clubs d’enfants dans une dizaine de pays, ce qui a beaucoup contribué à enrichir mon travail en Suisse et en France.

Dieu n’avait pas oublié la promesse secrète de mes huit ans. Même si, de mon côté, je n’aurais jamais imaginé un tel parcours, il correspondait pourtant bien à des forces insoupçonnées qui dormaient au fond de moi. Dieu savait que, si je l’invitais à régner sur ma vie, il m’aiderait à dépasser toutes mes limites.

Oui, le Seigneur se réjouit lorsque des enfants prennent position. C’est le moment idéal car, à cet âge-là, ils choisissent de suivre la droiture au détriment de tout intérêt égoïste. Dieu voit leur potentiel, mais les adultes le voient-ils ?


Mise en page de Marianne Dubois


Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site :
www.carlobrugnoli.net




Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires
  • FB.fassoujacques.loua Il y a 5 années, 7 mois

    O seigneur je veux être ton disciple parmi les enfants et non un chrétien seulement. O seigneur,que ma lumière brille et je veux révéler ton amour aux enfants. Amen!!!!!
  • Carole Il y a 6 années, 8 mois

    "Oui, le Seigneur se réjouit lorsque des enfants prennent position. C'est le moment idéal car, à cet âge-là, ils choisissent de suivre la droiture au détriment de tout intérêt égoïste. Dieu voit leur potentiel, mais les adultes le voient-ils ? " tout à fait vrai ce que vous écrivez . Que Dieu vous bénisse pour ce que vous faites !
  • emiliev Il y a 6 années, 9 mois

    Merci pour ce message, ne négligeons pas nos enfants