Comment devenir source de vie pour nos enfants ?

Comment devenir source de vie pour nos enfants ?

" Tu es nul, tu n’arriveras jamais à rien ! " Des parents ne savaient plus comment faire réagir leur fils de douze ans. Depuis son changement d’école, il ne s’intéressait plus à rien, ni à l’école ni aux copains. Rattrapage scolaire, câlins de la maman et grands discours du papa n’amenaient aucun changement.

Que faire ? Ne rien dire, c’était abandonner leur fils à son sort et le reprendre n’amenait que de la déprime. Ils ont tenté les paroles d’encouragement. Mais que dire de vrai et de positif ?

Prenant un nouveau discours, ils ont misé sur le beau physique de leur petit bonhomme. Au bout d’un mois de ce traitement, le garçon retrouvait sa joie de vivre et… ses notes ont remonté.

En faisant pleuvoir des exhortations musclées sur les mauvais élèves, certains éducateurs espèrent provoquer un électrochoc salutaire. Bien souvent, ils ont la désagréable impression que leurs discours glissent sur les enfants comme l’eau sur les plumes d’un canard. Alors ils en rajoutent une couche. Et pourtant les enfants emmagasinent bel et bien ces blâmes. Certains vont même les intérioriser : " Je ne vaux rien, je n’arriverai jamais à rien…. ". Les reproches deviennent des accusations empoisonnées, qui les confortent dans l’échec. Déprime ou rébellion en sont les fruits amers.

Il y a une énorme différence entre " ton travail est nul " et " tu es nul ", c’est ce que pensait une directrice de garderie. Aussi lorsqu’une petite s’exclama : " Je suis trop nulle ! ", elle lui expliqua qu’elle était une créature merveilleuse, créée par un Dieu d’amour, même si son dessin était raté.
Le lendemain, la directrice s’apercevant qu’elle avait oublié les clés de l’école, s’exclama : " Je suis nulle ! " Une petite voix s’éleva derrière elle: " Oh non ! madame, vous n’êtes pas nulle, personne n’est nul. " Le message avait passé.


Michèle Brugnoli, auteur de "Comment annoncer l’Evangile aux enfants" est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes : www.carlobrugnoli.net

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
10 commentaires
  • rozange Il y a 2 années, 8 mois

    notre parole à de la puissance ce qu'on dit on le deviens
  • FB.christiane.dernier Il y a 6 années, 8 mois

    la Sainte Vierge a déjà créé beaucoup de sources d'eau !!! c'est un don que Dieu le Père lui a donné ! et ces sources nous soignent car leur eau est bénie : gloire à Dieu !!!
  • coucou86 Il y a 6 années, 8 mois

    Seigneur donne moi les mots sages pour éduquer les enfants que tu me donneras. Amen
  • schouna Il y a 6 années, 8 mois

    Oui bien oh Seigneur mets une garde à ma bouche et une muraille à la porte de mes lèvres quand je parle à mes enfants petits et grands ! Même toutes les fois où je suis découragée et que j'ai l'impression de parler dans le vide ou aide moi s' il te plaît à dire les bonnes choses au bon moment et comme il faut. Je te le demande au nom de ton Fils Jésus et pour Ta Gloire et le Règne de ton Royaume. Merci Seigneur. Amen
  • Christine olive Kewang Il y a 6 années, 8 mois

    Merci
  • Jamesjack Il y a 13 années, 9 mois

    Très édifiant! C'est vrai ça marche toujours! Savoir encourager, dire des mots gentils, élever mon prochain, des paroles digne de louange, toute parole qui communique la grâce donne la vie et en retour, nous sommes nous même bénis. Philippiens 4:8 Que le Seigneur vous bénisse richement!
  • Simz Malanga Il y a 13 années, 9 mois

    oh c beau et touchant ça.. merci pour le message ! !
  • Hadassa-34 Il y a 13 années, 9 mois

    Merci pour l'enseignement. J'ai aussi des enfants trois garçons, à travers votre message je vois qu'il est important d'encourager et non blâmer. le fait de blâmer ne fait que rendre les enfants pire, on forme des monstres.Merci beaucoup que Dieu vous bénisse.
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 13 années, 9 mois

    AMEN ! en effet, s'acharner sur les mauvais élèves, les rabaisser, les sous-estimer, les menacer, ne peut que les buter, les révolter. Ils finissent par se détester eux-mêmes, par détester les enseignants, par détester l'école. Et ils vont d'échecs en échecs. Ce n'est vraiment pas une bonne solution. Les enfants ont besoin d'encouragements, ils ont besoin de se sentir aimés, respectés, reconnus, admirés. Cette maman du texte a fait le bon choix, son petit garçon est beau et elle le lui a dit, et ceci lui a redonné confiance en lui. Tous les enfants ont quelque chose de bon et de beau en eux, n'ayons pas peur de leur dire.
  • Paola Nehoune Il y a 13 années, 9 mois

    Amen!