Comment faire un culte avec mon enfant

La vie spirituelle d’un enfant doit être développée le plus tôt possible. Nous sommes créés dès notre conception, corps, âme et esprit. Et si notre corps manifeste ses besoins physiques dès sa naissance, l’Ecriture nous rappelle les besoins spirituels : L’homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. (Matthieu 4 : 4)

Dans une période où les valeurs familiales disparaissent, il est bon de rappeler que, si Dieu a rendu les parents capables de donner la vie physique à leur enfant, Il les rendra aussi capables de lui donner la vie spirituelle.

D’où la nécessité pour les parents de faire un culte avec leur enfant.

Négliger cette responsabilité, c’est exposer la famille à bien des chagrins et l’enfant à la perdition éternelle.

L’accepter, c’est vivre de grandes satisfactions avec les enfants selon la déclaration de l’Ecriture : Le fruit des entrailles est une récompense. (Psaume 127 : 3) C’est aussi avoir la joie de les amener le plus tôt possible au salut par le sacrifice de Jésus à la Croix.

Dans la mesure du possible, père et mère doivent s’associer dans ce travail prioritaire.

Ecoute, mon fils, l’instruction de ton père,
Et ne rejette pas l’enseignement de ta mère. Proverbes 1 : 8

Oriente le jeune garçon sur la voie qu’il doit suivre;
Même quand il sera vieux, il ne s’en écartera pas.  Proverbes 22 : 6

QUAND LE FAIRE ?

Le plus tôt possible ! Il sera rempli du Saint Esprit dès le sein de sa mère. (Luc 1 : 15) Dieu veut commencer à travailler le coeur de l’enfant dès sa naissance.

Nous conseillons vivement que, chaque jour, le papa ou la maman, se penche sur le berceau et prie pour l’enfant.

Quand celui-ci commence à comprendre, entre deux et trois ans, commencez à lui inculquer petit à petit la parole de Dieu.

L’enfant ne pourra certes pas tout comprendre, mais est-ce nécessaire pour aimer Jésus et être sauvé ? Certaines histoires bibliques qui nous parlent d’enfants en bas âge (Moïse, Samuel…) sont à la portée d’enfants à partir de trois ans.

L’objectif sera de faire aimer Jésus pour lui obéir selon la parole du Seigneur : Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. (Jean 14 : 15) L’amour précède l’obéissance.

Choisissez un moment favorable dans la journée pour vous retrouver avec votre enfant (ou vos enfants) dans sa chambre. Le mieux semble être le soir au moment du coucher.

COMMENT LE FAIRE ?

Choisissez un endroit et un moment tranquilles afin de ne pas être dérangés.

La durée de ce moment spirituel sera adaptée à l’âge de l’enfant. Plus il est jeune, moins grande est sa faculté d’attention.

1. Lisez pour vous-même une histoire dans la Bible ou dans un livre qui met la Bible à la portée des enfants

2. Racontez cette histoire à l’enfant avec des mots simples et de manière vivante.

3. Posez lui des questions au sujet de cette histoire. Vous saurez si l’enfant a bien compris le sens, et vous pourrez susciter un dialogue avec lui.

4. Abordez la vie quotidienne de l’enfant afin de l’amener à vivre l’enseignement du Seigneur.

5. Faites apprendre si possible par coeur un verset biblique afin que la parole de Dieu soit gravée dans sa vie.

6. Terminez par une prière appropriée où chacun prie. Proposez à l’enfant des sujets de prière

Le moment spirituel doit être fait dans l’amour de Dieu et dans la joie. Et surtout, faites-le régulièrement, chaque jour. Il y va de l’avenir des enfants et de leur vie éternelle.

N’attendez pas demain si vous n’avez pas encore commencé, car demain, il sera trop tard.

Le coeur de l’enfant est comme un terrain. Si nous ne semons pas la bonne semence de l’Evangile, le Malin va y semer très rapidement son ivraie qui étouffera rapidement la bonne parole que nous avons semé. C’est pourquoi, il faut faire un culte chaque jour.

Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera.
Celui qui sème pour la chair, moissonnera de la chair la corruption;
MAIS CELUI QUI SEME POUR L’ESPRIT,
MOISSONNERA DE L’ESPRIT LA VIE ETERNELLE.
Galates 6 : 7, 8

Que le Saint Esprit vous aide à bien instruire votre enfant dans les voies du Seigneur.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

17 commentaires
  • hopefiderana Il y a 3 années, 2 mois

    Merci pour le message,que le Saint Esprit guide tous les parents dans cette tâche si importante!Soyez bénis!
  • fanoufatiha Il y a 4 années, 2 mois

    pas facile lorsque papa ne veut pas de Dieu, c'est un dur combat de "loyauté" pour l'enfant. Alors comme je suis grand mère, en cachette de leurs parents j'ai toujours mis des CD chrétiens chez moi, je laisse "traîner" des petits livres chrétiens bd, je parle de jésus au bébé, je prie à haute voix pour lui, en ce moment mon petit à 5mois, il était très anxieux, maintenant c'est fini, gloire à DIeu. Mon petit fils de 12 ANS avait à cause de stress des tics affreux au niveau du visage, sans rien dire comme il aime que je lui masse la tête, j'ai fait ce que j'avais à faire, plus rien, j'ai fini par lui dire que jésus l'avait guéri en lui demandant de ne rien dire à ma fille. On fait ce qu'on peut, ALORS ALLEZ Y
  • kawada Il y a 4 années, 2 mois

    Merci pour votre message frère, nous prions avec notre enfant le soir et il récite :"Je me couche et je m'endors en paix car toi seul, ô éternel tu me donnes la sécurité dans ma demeure ". Merci pour cet encouragement. Dieu vous bénisse.
  • Afficher tous les 17 commentaires