Comment prier pour les malades? N°1

Comment prier pour les malades? N°1

Carlo Brugnoli est évangéliste à Jeunesse en Mission

Je me préparais à donner l’enseignement qui va suivre dans une communauté, quand il me sembla entendre le Seigneur m’interpeller: "Sais-tu pourquoi il y a tant de guérisseurs dans cette région...?" Il poursuivit: "C’est à cause de l’étendue de la souffrance et parce que mon Eglise n’a pas la renommée de prier pour les malades."

Notre attitude habituelle est de tenir la société qui nous entoure pour seule responsable du foisonnement de charlatans et de la juger sévèrement. Mais n’avons-nous pas trop longtemps fait barrage entre Christ, notre tête, et les foules dont il a compassion? N’avons-nous pas été pour lui un corps désobéissant, indisponible, lent à comprendre et à agir ?

Les articles qui vont être publiés soulignent que le temps est venu, pour l’ensemble du peuple de Dieu et non pour une élite seulement, d’exercer un ministère de compassion et de guérison envers une multitude de personnes malades et souffrantes. A la fin de cette lecture vous aurez, je l’espère, un nouvel outil que vous utiliserez souvent et efficacement, sachant que Dieu fait des choses extraordinaires par des gens ordinaires.

Nous étudierons ensemble les points suivants :

- Une base biblique pour agir avec assurance

- Mieux comprendre pour opérer dans la liberté

- Comment commencer ?

- La présomption outrage, mais la sagesse soulage

- Et ceux qui ne sont pas guéris ?


Article n° 1 Un ministère pour moi ?

Un fondement biblique pour agir avec assurance
Il est un ministère commun à tout chrétien, à savoir ressembler à Jésus-Christ. La Bible dit clairement que notre Père poursuit un but primordial dans nos vies dès l'instant de notre conversion: nous transformer à l'image de son Fils (Rom 8:29, 2 Cor 3:18). Que nous le sachions ou non, que nous le voulions ou non, que nous le croyions ou non, il en est ainsi. Evidemment, notre marche sera plus facile et nos progrès plus grands si nous acceptons cela et le recherchons.
Le chrétien qui prétend n'avoir aucun ministère ressemble à un prince qui se prendrait pour un mendiant. Celui qui au contraire insiste sans cesse sur "son ministère", évitant ainsi la responsabilité globale d'ambassadeur du Royaume, ignore qu'au-delà des dons et des ministères bien réels et variés, il en est un qui englobe tous les autres: suivre le Maître, faire ce qu'il fait, dire ce qu'il dit.

S'il en est bien ainsi, existe-t-il dans l'Ecriture un résumé des oeuvres de Christ? Est-il possible de cerner le contenu du ministère de celui qui a le plus influencé l'humanité? En a-t-il parlé lui-même? Si c'est le cas, le pragmatisme et la sagesse devraient nous convaincre de l'écouter attentivement plutôt que de chercher nos propres définitions. Le contenu du ministère de Jésus nous est décrit alors que Jean-Baptiste, de sa prison, envoie ses disciples pour s'enquérir de l'essentiel: "Es- tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre?" Voici la question de millions d'hommes et de femmes au travers des siècles. Nous pourrions l'amplifier ainsi: "Es-tu Emmanuel? Dieu est-il venu chez les hommes... sur notre petite planète? Avons-nous un exemple parfait à suivre? Es-tu le sauveur du péché, de la maladie, de la mort, du diable et de l'enfer?" Voici la réponse de Jésus: "Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres..." Luc 7:20-22.

Jésus parle de ses oeuvres, reflet de sa personne, témoignage de son message. A quatre reprise il mentionne ici guérisons et miracles, puis il évoque les résurrections et termine par l'annonce de la bonne nouvelle. Jésus, par la croix, va donner à cette bonne nouvelle sa dimension complète et universelle. Et, soulignons-le clairement, une guérison n'est rien en comparaison du salut éternel d'un être humain; mais, ceci dit, nous devons laisser toute sa force à ce texte.
Si Jésus est réellement notre Maître et que nous voulons être ses disciples, et non ceux d'un Jésus imaginaire remodelé à nos convenances, nous devons reconnaître l'importance énorme qu'il donne lui-même à l'exercice du ministère envers les malades de tout genre.
Ce bref fondement posé, nous étudierons à sa lumière, dans les prochains articles, l'une des promesses les plus exaltantes que Jésus nous ait laissée:

"En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera lui aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes." Jn 14:12


Ce message est tiré du livre "Comment prier pour les malades" du même auteur.
Téléchargez, lisez ou écoutez les livres de la série "Comment..." sur http://carlobrugnoli.net Disponibles et gratuits: "Porteurs de Vie", "Progresser avec Dieu" et "Une vie en couleur" à télécharger !


En partenariat avec www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

3 commentaires
  • Deya Il y a 10 années, 10 mois

    Seigneur apprend moi à prier surtout pour les malades de tout genre Amen
  • Monrocher Il y a 10 années, 10 mois

    merci pour ce message. Nous devons agir comme Le veut Jésus, nous sommes ses diciples et devons continuer son oeuvre. Sois béni mon frère dans le nom puissant de Jésus
  • parade Il y a 10 années, 10 mois

    Oui,rechercher à ressembler à Jésus et le vouloir sincèrement ,prouve que l"on veut bien avancer et Lui obéir...Merci Seigneur et de travailler dans la vie de " Carlo"..Aurevoir! Soyez bénis..