Comment surmonter les épreuves N°24 Le fils prodigue

«Etant rentré en lui-même, il se dit: «Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim!» Luc 15 : 17

La faim a commencé par l’estomac, puis elle est montée jusqu’à son coeur. Peut-être a-t-il prié pour recevoir des caroubes; mais Dieu ne voulait pas changer sa nourriture, il voulait changer sa vie. En gardant les cochons, il a maintenant tout le temps de réfléchir. Le monde l’a séduit, trompé; il est affamé, isolé, ignoré. Il se rend compte que même le statut de serviteur dans la maison de son père est bien meilleur que son errance vide et froide.

Dans les maisons d’accueil que Jeunesse en Mission avait ouvertes sur la route de la drogue, il était bien plus facile d’aider ceux qui revenaient de Katmandou que ceux qui s’y rendaient. La jungle du chacun pour soi, la maladie ou le fait de s’être fait dévaliser par un ami d’enfance avait eu raison de l’attrait du paradis artificiel.

Rentrer en soi-même, c’est oser faire le point, oser se regarder en face. On ne peut prétendre chercher la vérité sans le faire. Certains préfèrent le suicide, le chantage, le vandalisme, la défonce. Il faut plus de courage pour avouer ses fautes que pour se justifier, plus de courage pour changer que pour se laisser aller, plus de courage pour enfanter que pour avorter. En méditant sur son sort, il réalise tout cela et probablement aussi qu’il ne se connaît pas lui-même.

«Mais moi, je te connais, murmure la voix de l'Esprit; tu as besoin de sécurité, tu as joué au dur, mais tu as peur à l'intérieur. Tu as besoin de discipline; en voulant vivre sans loi, tu es devenu ton propre tyran. Tu as besoin d'affection; la convoitise est égoïste et sans âme, elle t’a laissé un goût amer. Tu as connu le langage du fric, mais tu as besoin d’amitié tendre et gratuite.» Peut-être avait-il payé dans l'espoir de trouver l’amour, mais sa faim de tendresse n’a pas été assouvie.
Après une terrible lutte contre son orgueil, sa décision est prise. Elle va le sauver: «Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de tes mercenaires. Et il se leva, et alla vers son père.» versets 18 à 20a

«Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa. Le fils lui dit: «Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils.» versets 20b et 21

Ce jeune homme a fait trois choses. Il a pris une décision radicale, il est allé vers son père, il a confessé sa faute.
Le père a aperçu un homme au loin. Peut-être ne l’a-t-il pas identifié de suite, il était si maigre et ses habits en guenilles n’étaient plus ceux qu’il connaissait. Mais il a reconnu sa démarche et s'est mis à courir à sa rencontre, ses bras solides l’ont entouré, ses larmes ont commencé à laver son visage.
Dieu aimerait certainement dire à l’un de mes lecteurs: «Je veux t’entourer de mes bras, je veux sécher tes larmes, je veux t’accueillir.» C'est le bonheur d'être enfin à la maison et d'en savoir toute la valeur.

«Le père dit à ses serviteurs: «Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé.» Et ils commencèrent à se réjouir.»  versets 22 et 23

Le père interrompt la confession de son fils, c’est le coeur qui compte. Vite, des habits neufs, une bague, des souliers, la fête; ce n’est pas l'accueil d'un domestique, mais d’un fils.


Le Dieu de l’univers veut nous sortir des griffes du monde,
nous adopter, nous laver intérieurement,
nous donner la force d’aimer
et l’assurance d’une vie nouvelle et éternelle.


Mise en page de Marianne Dubois

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site: www.carlobrugnoli.net

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

5 commentaires