Crucifié !

Crucifié !
« Lorsque les principaux sacrificateurs et les huissiers virent Jésus, ils s’écrièrent: Crucifie ! Crucifie ! » (Jean 19:6)

Crucifier c’est faire mourir par le supplice, soumettre à la torture, tourmenter et/ou anéantir dans la souffrance. Le crucifiement peut se faire par la croix comme par la roue (croix de saint André). Il est à noter aussi qu’un ‘Crucificateur’ inventa la torture de l’espalier.
Depuis le crucifiement du Christ, ce mot est devenu la Crucifixion.

Christ at-il été, et est-il le seul crucifié ?
A la défaite de Spartacus en 71 av. J.-C., six mille de ses partisans furent crucifiés. De nos jours la crucifixion a encore cours !
Christ a été crucifié « mais Dieu l’a ressuscité des morts. » (Actes 13:30)
La crucifixion : Les romains adoptèrent cette infâme méthode pour exécuter les esclaves, les pirates, les brigands et les indésirables de la société. Le Christ saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux, (Hébreux 7:26) a été arrêté par des religieux pour des questions d’intérêt et jugé pour des raisons politiques !

Jésus Christ ne serait-il qu’un martyre de plus ? Bien que ses souffrances physiques fussent doublées de souffrances morales causées par les terribles sarcasmes que la foule Lui lançait… Bien qu’Il refusât du vin mêlé de myrrhe pour atténuer la douleur, bien qu’un soldat Lui transperçât le côté pour voir s’Il était déjà mort, bien que les soldats ne prissent pas le temps de lui briser les jambes afin d’activer son asphyxie et abréger les souffrances qui en découlaient...
Le Christ n’est pas un simple martyre ! « Il est la victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. » (1 Jean 2:2)

Le Christ n’est pas un martyre de plus… Il est le Fils de Dieu : « Et Jésus leur répondit: Vous le dites, Je suis le Fils de Dieu. » Et si « Jésus s’écria d’une voix forte: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? » C’est qu’Il « est mort pour le péché qu’Il est mort une fois pour toutes » car Dieu se détourne toujours du péché… Mais « Jésus est revenu à la vie, et c’est pour Dieu qu’Il vit. » (Luc 22:70-Romains 6:10)

Jésus a souffert le martyre comme tout crucifié, mais Son supplice, plus encore que physique, a été, assurément, le poids de nos péchés, de tes péchés, et l’abandon de Son Père.
Mais pourquoi crucifié ? Parce que ce supplice avait cours du temps des Romains, de Son époque ? Oui, mais… Rien n’est lié au hasard des circonstances. Tout est HasarDieu ! (réf. Article lerdami)

La Croix dans l’évangile de Jean est l’accomplissement de prophéties bien antérieures à la Crucifixion (Exodes 12-5/6 ; Psaumes. 22-8)
Il est dit que les 4 extrémités de la croix représentent les 4 extrémités de l’univers… Le Livre de l’Apocalypse (7:1) mentionne : « Je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu’il ne soufflât point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. »
Le terme croix vient du mot latin crux qui a le sens de ’’poteau’’, ’’gibet ’’, voire ’’potence ’’. Crux (croix) est courant en latin et entre dans des locutions proverbiales. Il prend le sens de ‘torture morale.’

Le livre d'Ézéchiel date d’environ 593 avant Jésus Christ et pourtant il y est écrit : « L’Éternel dit à l’Ange: Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s’y commettent. » (9:4) Cette marque au front est une croix (x) Troublant, quand on sait qu’une une croix debout (+) ou couchée (x) représente ‘Tav’ la dernière lettre de la plupart des alphabets sémitiques, dont l'Hébreu (ת.) en usage à l'époque de Jésus de Nazareth.

La Bible dit : « Dieu est l’alpha et l’oméga, le Premier et le Dernier, le commencement et la fin. » (Apocalypse 22:13) et au temps de la fin un Ange dira : « Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. » (Apocalypse 7:3) Ce Sceau sera-t-il une Croix ?

Cette Croix du Crucifié Jésus Christ, n’est pas le supplice pour un martyre de plus, mais la Crucifixion du Fils de Dieu. Le seul commencement de la rédemption pour l’Être humain, et la victoire finale sur le mal et sur Satan.

Et nous Chrétiens, nous savons certainement tout cela…Mais où en sommes-nous, après être passés au pied de la croix, où en sommes-nous avec le mal, le péché, tous les ‘petits’ péchés… ?


Note de l’auteur : Certains récuseront mes propos, mais le fond sinon la forme, reste la Vérité de la Crucifixion du Fils de Dieu. Le seul commencement d’une rédemption pour l’Être humain, et la victoire finale sur le mal et sur Satan.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

2 commentaires