Des fruits en toute saisons…

Des fruits en toute saisons…

J’avais faim. Il était beau ce petit village typique de la Drôme, écrasé par le soleil, mais sans boulangerie à l’horizon pour mon estomac désespéré!
OUF ! A l’angle d’un vieux mur, un gros figuier m’a tendu généreusement ses branches couvertes de fruits mures et juteux… Un régal providentiel car j’étais épuisée, incapable de poursuivre la marche ! Il faisait très chaud et aujourd’hui encore je me souviens de sa fraicheur ombragée…
Je ne sais pourquoi cette image me revient brusquement alors que nous sommes en novembre et que, bien sûr, ce n’est plus le temps de cueillir les figues.
Souvenir d’un pur moment de bonheur tout simple, peut-être une façon d’oublier la fatigue d’entrée d’hiver, le temps gris, la pluie, les feuilles mortes qui volent comme des folles…?

Un jour qu’il se rendait à Jérusalem, Jésus a fait passé un " sale quart d’heure " à un lointain cousin de mon arbre ! Rappelez-vous :

" Le lendemain, après qu'ils furent sortis de Béthanie, Jésus eut faim.
Apercevant de loin un figuier, il alla voir s'il y trouverait quelque chose ; et, s'en
étant approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n'était pas la saison des
figues
. Prenant alors la parole, il lui dit : Que jamais personne ne mange de ton
fruit !... Le matin, en passant, les disciples virent le figuier séché jusqu'aux
racines. " (Marc 11 : 12/20)

Les disciples furent stupéfaits de voir que Jésus pouvait maudire un arbre et, qu’à sa parole, le desséchement ait bien eu lieu !
En fait, ce qu’il y a de bien plus bizarre ici, c’est que ce n’était pas la saison des figues, donc c’était quand même bien normal que ce " pauvre Desesperate Ficus " ne portât point de fruits… non ???

Jésus ne fait ou ne dit jamais rien pour la " frime " ou le " fun " ! Il y a sûrement bien là quelques leçons à tirer… Souvenons nous :

  • C’est un homme centenaire et une femme stérile qui devinrent Père et Mère d’une grande nation et de tous les croyants…
  • Alors que Moïse n’était pas un grand « discoureur » c’est à lui que Dieu a demandé d’aller intercéder pour Israël auprès de Pharaon…
  • C’est David, tout jeune berger sans expérience militaire qu’Il a envoyé combattre Goliath…
  • C’est à une veuve inconnue et sans presque plus aucune ressource que le prophète Eli demande à manger…

Et je crois bien que c’est quand notre ventre crie famine qu’il nous faut parfois partager avec quelqu’un qui a oublié son repas lors du pique nique de fin d’année…
C’est quand notre porte monnaie est presque vide que Dieu nous met à coeurun besoin d’aide urgent…
C’est quand nous sommes très fatiguée qu’une amie nous demande de garder sa marmaille… Lorsque nous sommes abattue ou mal disposée, qu’il nous envoie quelqu’un à encourager, ou bien encore quand nous nous sommes levées du " pied gauche " qu'il nous demande de rester en paix et de gérer une forte contrariété...

Et aujourd’hui, parce qu’il fait " moche ", que j’ai un gros " Blues d’hiver " (si, si…ça existe !), et en plus bien du mal à réfléchir, il me demande d’écrire un petit mot pour Top Famille.. ! Alors que, justement, je ne suis pas très au Top…! (D’où sûrement la relation avec le figuier desséché … !)

Bref ! Quand ce ne sera pas la " saison des figues ", le Seigneur viendra soulever le beau feuillage vert que nous affichons devant les autres pour voir si nous avons quelques fruits à offrir car il est, " décalage divin " oblige, invraisemblablement, inopportunément, malencontreusement affamé !!!
Comme s’il avait choisi délibérément le plus mauvais moment… quand nous ne sommes pas du tout sur les hauteurs du " Mont SPI "

Esaïe 55:8 : " Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas
mes voies, Dit l'Éternel.
"

En fait, Il nous demande de donner des fruits hors saison ou en toutes saisons, comme on veut…!

Matthieu 25:34 : " Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui
êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé
dès la fondation du monde. Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger
Les justes lui répondront : Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir
faim, et t'avons-nous donné à manger Et le roi leur répondra : Je vous le
dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus
petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. "


Béni soit mon gentil figuier…!

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

8 commentaires
  • Sunshine Il y a 11 années, 8 mois

    Très spécial. Chose que je n'avais jamais pensé avant. Ce n'était pas la saison pour ce fruit. Merveilleux il nous faut porter du fruit tout le temps même quand nous nous sentons pas en forme nous devons être la pour les fêres et soeurs. Car le Maître nous en donnera la force. Bénis soit notre Seigneur Jésus-Christ qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions. Et cherchons à posséder du fruit en abondance pour son retour . Ne soyons pas comme les vierges folles qui n'avaient plus d'huile. Progressons courons vers le but afin de remporter la vocation céleste en Jésus. Laissons nos vases de terre être bien remplis afin de devenir des vases d'honneur pour notre Dieu. Amen (Sunshine )Qué. Canada. xxx
  • Aglae Il y a 11 années, 8 mois

    merci de tout coeur ... en ce moment, ça "barde" autour de moi, j'ai l'impression d'être un torchon qui sert à tout et qui devrait en plus rester tout le temps non seulement propre mais amidonné ... mais nous avons toutes les ressources en Jésus, notre ami fidèle et notre Seigneur !
  • ronath Il y a 11 années, 8 mois

    merci beaucoup pour ce message qui nous interpelle tous. Personnellement, je comprends que nous devons être sur sur le qui-vive spirituellement car nous ne savons pas à quelle heure Le Seigneur aura besoin de nous pour telle chose ou telle autre. Merci beaucoup chère Servane.
  • Afficher tous les 8 commentaires