Devenir l'amie de son mari N°2

Devenir l'amie de son mari N°2
A la recherche du bonheur (Suite)

Une autre version traduit le texte «une aide semblable à lui» par «une aide qui sera son vis à vis». Dans le texte hébraïque, il est écrit: “Ezer Kenegdo”, ce qui signifie: «un avis contre lui ». Elle est placée à ses côtés pour chercher avec lui le meilleur, elle doit parfois compléter sa reflexion en lui donnant un autre son de cloche: «L’homme s’affine au contact de son prochain, tout comme le fer se polit par le fer» (Proverbes 26 : 17). Un commentateur développa même cette pensée avec un brin de poésie: «un avis tout contre, proche des battements de son coeur.» Dans ce face à face, elle va l'aider à remplir sa mission, en lui donnant une avis complémentaire, qui sera parfois contradictoire.

Dans la pensée du Créateur, le mariage est bien plus qu’une addition, c’est une multiplication de force: «Un en poursuit un millier, et deux en font fuir dix mille» (Deutéronome 32:33). Comme le dit si bien le théologien Honoré N’Gbanda, dans son livre, Dieu et la femme: «C’est aux deux partenaires que la gestion de la planète est confiée: «Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et assujettissez-la» (Genèse 1 : 28). Pour le Créateur, l’homme trouve sa raison d’être lorsqu’il est complété par la femme.»

Dans le Nouveau Testament, cet ordre de gérer ensemble la planète va prendre une dimension spirituelle: «Allez, faites de toutes les nations des disciples... et enseignez-leur à garder tout ce que je vous ai prescrit» (Matthieu 28 : 19-20). Un couple comme celui de Priscille et Aquilas en est une belle illustration. Ils ont enrichi le ministère d’un jeune prédicateur itinérant, Apollos, en lui exposant plus exactement les voies de Dieu. (Actes 18 : 36). Il aura par la suite un impact sur toute la Grèce antique (Actes 18 : 27-28). Ce couple a également servi l’apôtre Paul qui vécut dans leur foyer. (Actes 18 : 3). Ensemble, ils l'accompagnèrent dans ses tournées missionnaires en Syrie, puis en Asie Mineure. Chacun d’eux y jouait un rôle distinct et complémentaire.

Cette complémentarité au sein des couples est aujourd’hui bien attaquée, si peu veulent tenir compte des mandats divins pour leur union. En regardant autour de soi, on est atterré de voir le nombre de couples qui vivent dans un total désaccord, se séparant au bout de quelques années. Un raz-de-marée de divorces atteint jusqu’aux couples chrétiens, on en vient à douter du bien-fondé du mariage. Pourquoi tant de mariages se dégradent-ils, si Dieu en est l’auteur ?

Mise en page de Marianne Dubois

Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site
www.carlobrugnoli.net


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires
  • dvaret1 Il y a 3 années, 7 mois

    Amen :); j'aime bien le côté "pas toujours béni oui oui" avec son mari; j'aime l'égalité dans un couple, la possibilité que donne le mari à sa femme de s'exprimer librement, pas forcément dans son sens; soyez bénie
  • Deya Il y a 7 années, 11 mois

    J'ai toujours su que Dieu unissait l'homme et la femme pour un but précis comme il l'a fait dans le jardin d'Eden; c'est pour le cultiver. De nos jours, l'union est pour soit, pour se réaliser entend qu'homme et femme. Du coup la vision de Dieu pour le couple disparait et l'accusateur vient faire le reste. Même si j'en avais conscience,ça été comme une révélation ces derniers temps. Alors prudence CEUX et CELLES qui se sont uniens pour différentes raisons doivent s'examiner afin que le Seigneur puisse agir dans leur couple pour la gloire de son nom. Amen
  • Estelle Etoile Il y a 7 années, 11 mois

    Ne tournons pas le dos à nos vis à vis même si le Diable le souhaite pour continuer à régner et nous rendre malheureux ! Seigneur accompagne nous sur tes chemins de victoire en trouvant le vis à vis que tu as choisi pour nous ! Au nom de Jésus, Amen