Devenir l'amie de son mari N°23

Devenir l'amie de son mari N°23
Les troisième et quatrième maisons

La troisième maison : la maison morose

Gabrielle est très dynamique et engagée dans la foi. André, son mari, ancien dans l’église, est apprécié pour sa pondération. Pourtant, leur relation de couple est chancelante. Gabrielle en souffre. Son mari, en pré-retraite, vit au foyer, mais ne participe à aucune tâche ménagère. Elle lui reproche surtout de ne pas avoir de dialogue avec elle, d’autant plus qu’il semble déverser toute son affection sur le chien !
Harassée de fatigue, elle assume le ménage, un travail à l’extérieur, et de multiples engagements dans la paroisse. Elle voudrait tellement que son mari l’aide un peu plus, ne serait-ce qu’en débarrassant la table. De son côté, André a l’impression que Gabrielle n’a que des exigences et des récriminations à son égard, et qu’elle n’écoute jamais quand il lui demande le moindre service.
Etant tous deux des chrétiens engagés, ils n’envisagent pas la séparation, mais leur amitié est en triste état.

La quatrième maison : la maison bâtie sur le roc

Jean et Christine connaissent l’amour de Dieu. Leur amitié s’est approfondie au fil des années car ils ont accepté ce qui fait la force et la faiblesse de chacun. Les petits travers de l’autre ne sont plus des sujets de disputes, ils admettent leurs différences. Ils ont renoncé à s’éduquer mutuellement à coup de reproches. La diversité de leurs éducations parfois blessantes au début du mariage, est maintenant perçue comme une richesse.

Bien sûr, tout n’est pas parfait, il y a toujours des défis à relever : un changement de programme mal communiqué, une négligence, un désaccord sur la discipline envers les enfants. Mais chaque jour, ils prient ensemble, ouvrant la Bible pour mieux la vivre. Leur dialogue résout les éventuelles frustrations de la journée. Cela leur permet d’affermir leur amour et si nécessaire de se réconcilier, et de remettre les compteurs à zéro.
Cette marche dans la lumière décuple l’efficacité de leurs prières. Au début, ils priaient, côte à côte, maintenant, ils s’accordent , ils prient d’un même cœur : «Si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander quoi que ce soit, cela leur sera donné par mon Père qui est dans les cieux». (Matthieu 18:19) Cette unité leur donne l’autorité qui fait fuir les démons.

Pendant les premières années, face aux excellents petits plats de Christine, Jean marmonnait vaguement : «C’est mangeable». Aujourd’hui, il lui exprime chaleureusement sa gratitude. Il essaie de rendre les déplacements en voiture agréables. Il fait des pauses, et renonce à doubler dans les endroits critiques, ce qui soulage Christine. De son côté, elle fait des efforts pour être ponctuelle et tenir parole lorsqu’elle s’engage dans un projet. Toutes ces petites attentions sont leur façon de se dire : «Je t’aime».

Dans ce couple, le mari a pu paraître apathique face à une épouse qui adore prendre des responsabilités, démarrer de nouveaux projets. Mais, avec le temps, elle a découvert qu’ils ont une remarquable complémentarité. Lui, plus flegmatique, la protège car elle foncerait tête baissée dans tous les défis qu’elle rencontre ! Elle reconnaît la valeur de son discernement. En contrepartie, elle lui insuffle confiance et enthousiasme et l’encourage à prendre des responsabilités dans sa profession, dans son église. Elle croit en lui et sait lui insuffler l’audace pour se lancer.
Dans leurs moments de détente, ils font de grandes excursions, fréquentent une chorale et s’évadent parfois au centre aquatique. Jean occupe maintenant un poste à responsabilité dans son entreprise. Leur foyer très ouvert donne envie de partager leur foi. On sait qu’on peut compter sur eux. Leurs enfants sont un réel témoignage, ils reflètent une vie de famille équilibrée. Plusieurs de leurs amis sont venus à Christ.

Mise en page de Marianne Dubois

Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site :
www.carlobrugnoli.net


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

10 commentaires