Dieu m'a libérée après 23 ans

Dieu m'a libérée après 23 ans

En prison durant 23 années ! ! !...
    ...J'avais une clé dans une vieille boîte en carton...
Lettre à un prisonnier,
Tu m'as écris un jour une lettre, pleine de belles pensées... dans cette lettre il y avait cette petite phrase : " pardonne-moi pour les choses d'hier ". Je ne comprenais pas vraiment de quoi tu parlais. J'ai gardé précieusement cette lettre dans un carton, mais je n'ai jamais répondu. J'avais alors 20 ans.

...15 ans plus tard, engagée dans un ministère, je suivais une formation à la relation d'aide. Le dernier thème abordé était celui des abus sexuels. Les statistiques sont effarantes, est-il possible que tant de personnes soient victimes de ce mal ?
Au fil des heures je me suis sentie de plus en plus mal, non ! ce n'était pas possible ! ! !

Soudain je m'effondre.
Je viens de réaliser que ce que j'ai vécu il y a plus de 15 ans avait un nom : abus.
NON ! Je ne veux pas être une victime !
NON ! Je ne veux pas l'entendre...
Les images reviennent en ma mémoire.

Mais presque simultanément je réalise autre chose :

OUI, c'est vrai ! Je ne suis plus une victime !
Dieu a fait un travail de restauration dans ma vie avant même que je ne réalise ce que j'ai vécu !
Quelle grâce !

Je me souviens alors de ta lettre que je sorts d'un vieux carton... ce pardon que tu me demandais était-il en rapport avec ce passé ?

Comment faire pour le savoir ? J'ai peur d'aller vers toi.
Le temps passe, une fois de plus.
Lentement mais inexorablement je me rends compte que chaque fois que nous nous rencontrons nos relations se détériorent et, en moi, naissent des sentiments amères.

...8 ans ont passé depuis que j'ai découvert la grâce que Dieu avait manifesté pour moi au travers de cet événement douloureux de ma vie quand, lors d'une retraite, je suis saisie par les paroles de l'orateur, ou plutôt par l'Esprit de Dieu ?

Le lendemain, j'ai pris mon téléphone et je t'ai appelé, tu étais entrain de bricoler dans ta maison :
- " Te souviens-tu de la lettre que tu m'as envoyée il y a plus de 20 ans ? Tu me demandais de te pardonner, te souviens-tu de quoi il s'agissait ? "
Sans hésiter et avec de simples mots, tu m'as alors parlé de tes gestes déplacés... tu étais à l'époque un grand ados.
- " Tu t'en souviens donc ? ? ? ? "
Cela te hantait encore chaque jour !

J'avais une clé, dans une vieille boîte en carton... c'était la clef d'une prison où mon ignorance naïve puis ma crainte et enfin ma rancune t'avaient enfermé... durant 23 ans !
Étrangement, j'ai compris que moi aussi j'étais dans une cellule voisine de la tienne, depuis 8 ans !
Cela me rappelle une histoire racontée par Jésus en Matthieu 18/21-35.

J'ai pu t'offrir mon pardon... enfin !
Je t'ai demandé pardon, c'était à moi de le faire maintenant !


en partenariat avec : www.famillejetaime.com


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire