Du soleil pour mon mimosa

Du soleil pour mon mimosa

Émerveillée par ces bouquets jaunes fleurissant dans la ville de Montpellier dès les mois de janvier-février, j’ai craqué moi aussi il y a quelques années et je suis allée choisir un plan de mimosa à planter dans mon jardin !
Il mesurait environ 1m55, mais n’avait pas encore de fleurs.

Je lui ai préparé un bel endroit dans le jardin, bien en vue dès qu’on s’approche de la maison. Je l’ai arrosé soigneusement la première année, surtout l’été, où le vent et la chaleur s’associent pour dessécher tant et mieux les moindres plantations. Je l’ai protégé l’hiver du froid avant qu’il ne puisse survivre tout seul…

J’attendais les premiers boutons de fleurs, rien la première année, rien la deuxième année ! Inquiète au bout de la troisième ou quatrième année de ne voir aucun changement mis à part sa taille et son épaisseur qui avaient sensiblement augmenté, je suis allée consulter un horticulteur pour lui faire part de mon désarroi.
Après discussion celui-ci me demande :
- Mais votre mimosa, est-il au moins greffé ? 
- Alors ça mystère !… Et comment pourrais-je savoir si mon mimosa a été greffé ? 
- Il doit y avoir une marque à la base de votre arbre !
Soit, j’inspecte mon mimosa sous toutes les coutures, aucune marque évidente, ne m’aurait-on pas trompée à la vente ?

Qu’à cela ne tienne, mon mimosa ne s’en fait pas pour autant, il continue à grandir, à grossir, se plairait-il donc dans ma terre ? Mais il lui manque toujours les fleurs !

Une fois de plus, l’hiver arrive, en jetant un coup d’œil dans les jardins alentours, je constate que les grappes de fleurs se préparent bien ici et là à l’abri encore dans leurs bourgeons. J’ai peur d’être déçue une nouvelle fois en inspectant mon arbre. Celui-ci, qui avait environ ma taille au début, a quasiment doublé. Je regarde les branches à ma portée, rien, toujours rien, je lève les yeux (eh oui il a grandi bien plus que moi ! !), et soudain je les vois, là-haut, tout en haut, des bourgeons, de futures fleurs, il y en a plein ! Je regarde à nouveau à hauteur de mon visage, rien. Y aurait-il une explication ?

 Le soleil !

Mon mimosa n’avait pas assez de soleil derrière la clôture et la haie qui entourent le jardin. Ce n’est qu’une fois qu’il les a largement dépassées qu’il a semble-t-il pu enfin bénéficier de la chaleur et de l’éclat des rayons du soleil et promettre enfin une première floraison…
Cela me parle. Même greffée au Cep (Dieu), j’ai besoin chaque jour de soleil dans ma vie. On avait le soleil du midi, certes, et on en profitait avec reconnaissance. Maintenant dans une région moins ensoleillée, on se réjouit plus encore quand il se montre .
Mais celui dont on a le plus besoin c'est le Soleil d’en haut ! Qu’il nous illumine et qu’il éclaire nos pas pour l’année qui a déjà bien débuté !

" Car notre Dieu est plein de compassion et de bonté, et c’est pourquoi le soleil levant viendra nous visiter d’en haut, pour éclairer tous ceux qui habitent dans les ténèbres et l’ombre de la mort, et pour guider nos pas sur la voie de la paix ".
Luc 1/78

En partenariat avec www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

8 commentaires
  • bleuet Il y a 10 années, 8 mois

    cinq,six années d'attente en grandissant dans l'ombre c'est quasi ce que je vis! combien je me réjouis d'atteindre le soleil! tout en restant attachée au Cep.C'est long et plus c'est long plus ça devient difficile mais l'espoir de porter des jolies grappes de fleurs jaunes et odorantes est réconfortant. Merci pour ce message Anne. (hier j'ai acheté quelques brins de mimosa!)...
  • Libertybell Il y a 10 années, 8 mois

    Je voulais dire que j'avais fait une erreur de référence dans mon commentaire précédent. Ce n'est pas Matthieu mais Luc 13 v. 6 à 9 Désolée.
  • Libertybell Il y a 10 années, 8 mois

    Petite erreur de référence, désolée. Ce n'est pas Matthieu mais Luc 13 v. 6 à 9
  • Afficher tous les 8 commentaires