Écoute et Crois

Un des mes bonheurs en tant que “maman” est d’aller à l’église et d’assister au culte avec tous mes hommes (un mari et cinq fils). Il est rare que nous puissions être assis tous ensemble parce que certains de nos fils ne vivent plus au même endroit que nous pour cause d’études et d’autres servent très souvent au service technique de la réunion et ne sont donc pas assis avec nous.

Je réfléchissais en écoutant l’excellent message de notre pasteur le week-end dernier à ce grand plaisir de la vie pour moi. Pourquoi est-ce que j’attache tant d’importance dans mon coeur à “écouter” la Parole de Dieu avec tous mes hommes ?

La réponse à ma question se trouve tout simplement dans Romains 10:17 : “Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ.”

Développer notre foi est tellement crucial pour notre marche avec Dieu !

La foi est un muscle indispensable à notre croissance individuelle. De plus, sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu. (Hébreux 11:6)

En tant que bergers, pasteurs, responsables spirituels, nous devrions enseigner le peuple de Dieu, non pas pour augmenter sa connaissance seulement mais pour augmenter sa foi avant tout !

Notre responsabilité est grande envers le peuple de Dieu. Lorsque nous avons une “voix” ou une “présence” publique, nous nous devons de participer à la croissance, à l’édification du peuple de Dieu avec les dons qu’Il a placés en nous.

Ce que nous plaçons en face des yeux, ou des oreilles du peuple de Dieu doit servir à la gloire de Dieu. Quand nos lecteurs ou auditeurs ont fini de nous lire ou de nous écouter, ils doivent se sentir grandis, encouragés, challengés, repris peut-être, mais avec une solution pour redresser ce que le Saint-Esprit souligne.

Ils doivent pouvoir nous écouter, puis croire !

Que dire alors des écrits, textes qui laissent un goût amer après lecture ou écoute ? Comment réagir après la découverte de certains textes qui attristent l’esprit et sentent le “souffre” ?

Commençons par examiner notre propre coeur :

2 Corinthiens 13 :5 (version Louis Segond) "Examinez-vous vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes.”

Est-ce que le Seigneur peut utiliser ces paroles pour Sa gloire ? Il y a-t-il un message pour moi ?


Puis, éprouvons ce que nous recevons :

1 Jean 4:1  : “Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu...”


Est-ce que le Seigneur sort glorifié de ce texte ? Est-ce que ma foi est nourrie ? Est-ce que le royaume de Dieu avance avec ces réflexions ? Quel but a été atteint ?


Prenons la responsabilité de ce que plaçons devant notre coeur :

Philippiens 4:8 : “Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées.”

Ne nous trompons pas de bataille ni d’ennemis ! Notre véritable ennemi est à l’extérieur du peuple de Dieu, c’est Satan qui ne veut pas que les hommes soient sauvés. Il est le père du mensonge (Jean 8:44), ne cherche qu’à dérober, égorger et détruire (Jean 10:10). Il cherche à créer la division pour mieux régner. Le diable porte bien son nom : le diviseur !


Que ce que nous écoutons serve à augmenter notre foi !

La moisson est grande (Matthieu 9:37). Les âmes perdues ont besoin d’entendre parler de l’amour de Dieu, de son salut, de voir l’amour de Dieu en action. Ne perdons pas nos forces dans des batailles inutiles au milieu du peuple de Dieu.
 

Jean 13:35 (LS) : “A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.”

La moisson est suffisamment grande pour que nous ayons tous de la place pour travailler à l’avancement du royaume de Dieu !
 

Romains 10:14 (LS) : “Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche ?”



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

6 commentaires