Elections: Mode d'emploi !

Elections: Mode d'emploi !

Dans quelques jours aura lieu en France, le second tour des "Présidentielles".

Les électeurs choisiront pour les 5 prochaines années non seulement un homme,  mais aussi une vision de la vie, un choix de société, un nouveau gouvernement pour conduire leur pays au milieu d'un monde en crise.

 

Pour qui voter ? Sur quels critères ? 

 

A quelques heures de placer leur bulletin dans l’urne, voilà sans doute des questions qui hantent encore l’esprit de beaucoup de frères et soeurs en Christ.

 

Tout d’abord, souvenons-nous que nous ne vivons pas aujourd'hui dans le royaume qui nous a été promis par notre Seigneur. Nous ne sommes que des «étrangers et voyageurs sur cette terre» (1Pierre 2:11, Hébreux 11:13) Notre patrie éternelle n’est pas ici-bas, tout comme Jésus le rappela à Ponce Pilate, sur le point de le livrer aux soldats et aux prêtres du sanhédrin, pour le conduire à la croix.(Jean 18:36)

 

Ceci signifie que quel que soit votre choix, il n’ y aura pas de candidat parfait, ni de politiques qui créeront en 5 ans seulement, des conditions de vie soudainement idylliques.  Cependant, le candidat élu représentera une direction pour le pays, un choix de réponses face aux défis économiques et politiques actuels.

 

En tant que croyants évangéliques et citoyens, en tant que serviteurs et ambassadeurs de Christ, nous devons nous sentir concernés par l’endroit où Dieu nous a placés, nous soucier de sa paix et de la qualité de la vie qui s’y déroule. (Jérémie 29:7)


Quelle est la qualité de la vie morale et familiale des candidats ?

 

Les médias en parlent assez jour après jour, afin que vous puissiez vous faire votre opinion à ce sujet quand à leur vie de couple, leurs rapports à l’argent, leurs choix éthiques...

 

A priori, aucun des deux candidats, ne semble avoir expérimenté la conversion  en Jésus-Christ. Il n’y aura donc pas de Président né de nouveau, mais cela, est déjà une habitude. Une bonne raison supplémentaire, si besoin était, pour prier pour le salut et la vie de chacun de ces deux prétendants.

 

Comment savoir lequel des deux candidats sera le meilleur pour le pays ?

Cette question est bien difficile à répondre sans prendre part à des discussions politiques qui ont pour résultat le plus souvent, de diviser entre-eux, même les membres d’une même famille. Hors ce n’est pas à cela que nous avons été appelés, en tant que fils et filles de Dieu. Nous sommes appelés à être des ouvriers de paix  et des témoins de Christ (Romains 12:18). Non des causeurs de divisions, pour des sujets autres que notre foi. Cette dernière ayant déjà parfois cette conséquence sur nos familles. (Luc 12:51-53) 

 

Voici quelques questions comme pistes de réflexion:

 

Lequel des deux candidats vous semble au travers de son projet de société, mettre en avant des valeurs qui se rapprochent le plus de celles de l’évangile ?

 

Quelles sont ses positions sur la famille, les lois encadrant le mariage selon le plan Divin, de l’adoption, la protection de la vie de la conception à sa fin naturelle ?

 

Quels sont ses avis concernant la liberté de culte et le respect de l’expression de la foi évangélique en particulier ?

 

Quels sont ses choix en faveur de la liberté d’entreprendre? Car c’est de la liberté d’initiative de chaque individu que dépend bien souvent, la richesse collective d’une nation.

 

Quelles sont ses idées en matière de protection de la propriété privée, de la transmission des biens d’une génération à l’autre ?

 

Que veut-il faire pour aider les plus démunis, faciliter leur réinsertion dans le tissu social par le retour à un emploi, source de dignité  ?

 

Quelles sont ses positions sur la justice, les droits des victimes ?

 

Quid de la jeunesse et de l’éducation ?

 

Etc...

 

Regardez leurs positions sur les sujets qui vous tiennent particulièrement à coeur et comparez !

 

 

Un conseil: Recherchez quelles ont été dans le passé, leurs prises de position sur ces thèmes ?! 

 

Il est en effet utile de regarder dans le passé des candidats plus que dans leurs promesses de campagne, pour savoir qui ils sont vraiment et quelles seront les tendances fortes de leur quinquennat. 

 

Il n’est pas inutile de rappeler ici les mots attribués par certains médias, à un ancien Président de la République Française, qui aurait dit un jour au sujet des nombreuses promesses qu’il avait faites pendant ses campagnes électorales : 

 

«Les promesses n'engagent que ceux et celles qui y croient»...» Autrement dit, pas celui ou celle qui les avaient tenues...!

 

(Je vous laisse juges de ce que cela implique au niveau de la probité personnelle de ceux qui tiennent ce type de langage...)

 

En conclusion:

 

Quel que soit votre choix, faites-le en pesant bien le pour et le contre, avec à l’esprit le désir de favoriser la paix pour l’Eglise de Jésus-Christ dans votre pays.

 

Ensuite, quel que soit le résultat de l’élection, que ce soit le candidat pour lequel vous aviez voté qui remporte le scrutin ou pas, sachez qu’en tant qu’enfant de Dieu, votre responsabilité sera d’honorer et de respecter celui qui aura été élu en tant que leader de votre pays, et de prier régulièrement pour que Dieu l’inspire et le conduise dans ses choix. (1Timothée 2:1-2)

 

Ces remarques sont valables quel que soit le pays où nous vivons !

 

A dimanche soir 20H00, pour les résultats...



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

14 commentaires
  • Stefano Caboni Il y a 7 années, 6 mois

    J'ai particuliairement aimé ce commentaire sur les élections. Je n'ai pas la nationalité du pays dans lequel je vis, par conséquant je ne vote pas. Mais je suis sensible aux arguments des candidats aux élections présidentielles, quels que soit le pays. J'a entendue deux choses qui me laisse perplexe. Le président actuel aux USA, aurait dit "que pour avoir droit à la sécurité sociale aux USA, il faudrait avoir une puce électronique implantée dans le corps" ce n'est peut-être pas exactement les mots qu'il a employés, mais c'est assez près de ce qu'il a dit. Je l'ai personnellement entendu ces derniers jours, déclarer "qu'il approuvait le mariage des gays des homosexuels,. Alors il me vient une question: Pouvons-nous accepter des propos pareils, qui dans certains pays sont déjà en application?. Pouvons-nous dire amen à des choses contre nature que Dieu condamne? Dieu les appellent ABOMINATION. (voir Romains, ch. 1, 18-32 et ch. 2. ch. 12, 2. Que Dieu nous garde des habitudes mondaines qui depuis un certain temps envahissent même nos églises. Rom. 15,13.
  • Kaheru Il y a 7 années, 6 mois

    Oui ce vrai mon Pasteur.
  • claudette Il y a 7 années, 6 mois

    amen cher frere
  • claudette Il y a 7 années, 6 mois

    frere ne juge pa toi tu fait ton travaile prie pour ses personne puisse connnitre la veriter
  • claudette Il y a 7 années, 6 mois

    ou et le droit des chretien cher pasteur on a pa mem le droit de marcher pour jesus exprimer en public de la personne le plus important ki a donner sa vie pour l humaniter je croit ke il ya autre themme a precher avec le respect ke je vous porter
  • claudette Il y a 7 années, 6 mois

    jesus a pardonner la femme pechessess seul lui jugera ns enfant de dieu ocupons ns ce ke dieu ns demande de faire allé precher ce croi sera sauver et ki refuse sera condanner j ai pa ajuger ni un ni l autre je fair mon devoir de citoyen soi beni frere et soeur otons la paille ds nos yeux avant de voir ds celle des autres
  • Jude Gabriel Il y a 7 années, 6 mois

    Que la paix soit sur Le monde
  • Strasbourgeoise Il y a 7 années, 6 mois

    J'ajouterais encore deux questions : A-t-on déjà vu quelque part quelqu'un résoudre une situation de crise en imposant des mesures de rigueur et de fermeté qu'il ne s'applique pas à lui-même? Peut-on décemment pointer du doigt les bénéficiaires des minimas sociaux et les faire passer pour des profiteurs sachant que cette allocation ne permet pas de vivre mais à peine de survivre et qu'il faut se priver de tout? Si nous voulons un pays qui se porte mieux, sachons d'abord dire non à l'immoralité (et ne pas chercher l'immoralité chez ceux qui n'ont déjà presque rien).
    • Strasbourgeoise Il y a 7 années, 6 mois

      réponse à Melchior : je consacre un peu plus que 20 minutes par jour pour faire ce qu'il faut pour ne pas être dans le besoin. Merci quand même pour votre sollicitude!
  • acadine Il y a 7 années, 6 mois

    n'attendons pas des jours meilleurs sous le soleil préparons nous au retour du Seigneur
  • lerdami Il y a 7 années, 6 mois

    Merci pour cet écrit digne d'un Diplomate (lol) Si tu as un peu de temps voici 2 liens qui traitent aussi du sujet . Amitiés Christiqus, Michel ...... http://www.add-lehavre.fr/news.php?id_news=651 ; http://www.add-lehavre.fr/news.php?id_news=654
  • mika Il y a 7 années, 6 mois

    Je suis surpris que vous laissiez les commentaires ouverts ; ca risque justement de fuser et donc de diviser certains. Pour ma part je dirais qu'il ne faut pas oublier le bilan des candidats à leurs postes respectifs, bien que ceux-ci soient difficilement comparables, et qu'il soit plus sûr de vérifier soi-même sur un site officiel plutôt que d'écouter des rumeurs. Il est instructif de voir ce qui était sur le papier, ce qui a été fait et comment, ce qui a été tout simplement ignoré, et bien sûr le vrai bilan économique du candidat. Je pense également au bilan éthique / moral (scandales, mots, attitudes ...). Si, pour citer un exemple, vous considérez qu'un chrétien ne doit pas voter Front National (j'ai lu ça pendant la campagne), pouvez-vous accepter de voter pour un candidat qui s'adresse essentiellement à leurs électeurs entre les deux tours ? (avec un double langage qui plus est). Tout ça pour dire qu'il y a effectivement énormément d'éléments à prendre en considération, et cela ne s'arrête pas aux valeurs présumées des candidats. Car les personnes au gouvernement n'auront pas forcément les mêmes valeurs. Tout le monde à gauche n'est pas homosexuel ou pour l'homosexualité, et tout le monde à droite n'est pas pour renforcer l'immigration, pour ne prendre que ces deux exemples. Nous pouvons citer l'exemple de Mme Boutin, qui se réclame de valeurs chrétiennes et qui a fait partie d'un gouvernement qui a interdit de marcher pour Jésus (loi Guéant).
    • mika Il y a 7 années, 6 mois

      Au final je pense qu'il faut surtout prier. Car quelque soit le candidat choisi, nous ne pouvons pas honnêtement nous attendre à quelque chose de réellement réjouissant pour notre pays.