Parlons de l’impudicité

Parlons de l’impudicité

Réfléchissons sur un sujet grave et actuel qui peut nous concerner : l’impudicité !

Définissons le sujet :

L’impudicité est la disposition de quelqu'un à se comporter ou agir d'une manière que réprouve la morale sexuelle. Parmi les synonymes, nous trouvons  l’indécence la licence et l’immoralité. L’impudique est une personne qui manque de convenance, qui n'éprouve pas de gêne en dévoilant son corps, ses sentiments ou son intimité. Autrement dit, oui, si je montre mon corps, mon intimité, donc si je m’exhibe mais si également je parle sans cesse de mon intimité, de ma sexualité, je suis impudique.

Voilà donc que j’aborde un sujet tabou mais hélas, beaucoup d’entre nous pourraient être concernés. J’ai déjà connu des personnes se trouvant prises dans cette situation qui n’osaient pas se confier parce qu’elles avaient peur d’être jugées et rejetées ou incomprises. Ces personnes, prisonnières donc de la honte s’enfermaient dans une situation semblant sans issue et restaient là pendant plusieurs années, hélas. Elles se détruisaient et personne autour d’elles ne pouvait imaginer leur combat solitaire. Mais Jésus, lui, voit et sait ce qu’il se passe dans une vie, dans un cœur. Il suscitera certainement des circonstances au travers desquelles la personne qui se trouve impudique soit obligée de mettre enfin son cœur à nu et demande de l’aide. Le début de la délivrance est là. Parler est le chemin de la victoire. 

La Bible en parle beaucoup

Alors ne citons qu’un seul texte, Matthieu 15.19 : « Car c'est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies ».

Ce texte nous montre que tout commence dans notre cœur. Cela tombe bien parce que le remède divin est appliqué à notre cœur. Le sang de Jésus, coulant de la croix, couvre et ôte notre péché. Jésus est mort pour les impudiques et les adultères. Il est venu pour sauver ceux qui sont encore esclaves de la pornographie, ceux qui vivent dans l’immoralité sexuelle ou la débauche. Il peut tout. Il nous aime. Si un lecteur, une lectrice aujourd’hui se sent concerné(e), il ou elle peut sans crainte sortir de sa honte et de sa peur pour se confier en Jésus. Celui-ci peut et veut agir dans la vie de cette personne qui vient à lui humblement et il veut glorifier son grand, puissant et saint nom en délivrant complètement ceux qui sont sous l’emprise de l’impudicité qui est une impureté. Or, si nous venons à Jésus en lui demandant par exemple, comme un lépreux dans la Bible : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur », Jésus répondra : « je le veux sois pur ». Il étendra sa main, touchera cette personne et aussitôt elle sera libérée complètement de sa souillure intérieure. 

Lisons dans 1 Corinthiens 5.1 : « On entend dire généralement qu'il y a parmi vous de l'impudicité, et une impudicité telle qu'elle ne se rencontre pas même chez les païens; c'est au point que l'un de vous a la femme de son père ». 6.13 et 18 : « Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments; et Dieu détruira l'un comme les autres. Mais le corps n'est pas pour l'impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps… Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps ». 7.2 : « Toutefois, pour éviter l'impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari ». 

L’impudicité n’est pas un sujet qui concerne seulement les « autres », les non-chrétiens ou les gens du dehors.

C’est un sujet qui concerne aussi l’Eglise de Jésus-Christ et les chrétiens parce que, tout simplement, cela à un rapport avec notre corps, notre intimité et notre sexualité. Nous avons donc à être particulièrement vigilants parce que c’est un des moyens que l’ennemi utilisera pour nous faire tomber et nous perdre. Veillons et prions parce que la chair est faible. Avec la grâce du Seigneur, il nous sera possible de rester forts et victorieux. Sans lui nous ne pouvons rien faire. C’est lui, qui par son Esprit en nous, nous donnera de toujours triompher et de rester purs pour lui.

Dans les versets cités plus haut je retiens le verbe FUIR. Je crois que nous pouvons fuir l’impudicité comme la Bible le recommande. Elle est un ennemi plus fort que nous avec lequel il n’est pas question de discuter. Il vaut mieux fuir, s’éloigner, surtout, dans la direction du Seigneur qui est un merveilleux refuge pour nous.

Oui, le remède à l’impudicité c’est une personne vivante qui nous aime : Jésus notre sauveur.

Si nous avons fait un mauvais choix et que nous nous retrouvons pris au piège, nous ne sommes pas obligés de rester là. Nous pouvons à tout moment nous relever, réfléchir et prendre la décision de venir ou revenir dans la maison du Père, là où se trouvent la pureté et la liberté dont nous avons besoin. Le bonheur n’est nulle part ailleurs qu’en lui et avec lui.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires