Encerclés ?

Encerclés ?

 Lire l'évangile de Jean 8:1 à 11

Si tu réponds oui, tu meurs, si tu réponds non… tu meurs aussi. Quant à t’abstenir, n’y pense même pas... Dans ce texte il n’est pas question de votation, mais du piège tendu à Jésus à qui l’on amène une femme surprise en flagrant délit d’adultère. (Hum, où est l’homme?) Faut-il suivre la Loi de Moïse et procéder à la lapidation ?
Afin d’établir une vraie relation avec la femme accusée, Jésus se lève, prend de la hauteur et brise le cercle des auditeurs prêts au spectacle. Il renvoie la question aux accusateurs : que celui qui n’a pas péché lance la première pierre.

Application
Vous reconnaissez-vous parfois dans ce genre de situation inextricable où vous sentez prisonniers ?
On pourrait citer, par exemple :
Obsessions : idées qui nous poursuivent sans cesse, TOC, matérialisme, cauchemars répétés…
Craintes : danger réel ou imaginé, projet en péril, importante tâche à accomplir, chef ou parent autoritaire, subordonné insoumis qui prend des risques…
Pressions réelles : stress du métier, agenda, traditions familiales ou religieuses…
Rôles : ce que nous croyons que l’autre attend de nous, pression que nous nous mettons, image que nous voulons donner de nous…
Santé : l’hiver et ses microbes, maladies ou maux divers, grosse fatigue, déprime, âge…
Finances : salaire trop bas pour notre train de vie, dettes contractées, personnes à charge, esclavage des jeux d’argent…
Oppressions spirituelles : portes ouvertes à des puissances mauvaises, liens…

Le projet de Dieu
1. Notre vie. Si elle n’est pas toujours un long fleuve tranquille, Dieu veut toutefois donner de l’espace à notre être, nous faire découvrir de nouveaux horizons, nous accorder sa paix.
2. Nos relations. Être vrais de cœur à cœur dans la famille, le travail, l’église…

Comment faire ?

1. Oser identifier honnêtement. Un problème nié ou refoulé creuse son lit en nous.
2. Prendre de la hauteur, de la distance. Faire un break, retourner auprès de Dieu…
3. Question / réponse. Le problème nous indique-t-il une remise en question, une solution que nous ne devrions plus repousser ?
4. Connaître les ressources. Le zèle ne suffit pas. Découvrons les promesses et enseignements de la Bible, les expériences de ses personnages. (Galates 4:6 et 7 + 2 Timothée 3:16)
5. Accepter d’être aidés. Bénéficier d’un autre regard posé sur notre situation. Trop fiers pour cela ? Dieu devra aussi travailler notre humilité.

Et après ?
Une fois la pression retombée, faut-il pour autant remettre les pantoufles du confort ?
Comment ne pas être passionnés par la vie que Dieu nous propose ? Avec ses projets de vie pour nous et son offre de relations authentiques (Ephésiens 2:10 et Philippiens 2:1 à 4). Et avec le privilège que nous avons de connaître le recours le plus puissant de l’univers, lui qui pose son regard bienveillant sur nous !

A méditer : “En vérité, la soif de confort assassine la passion de l’âme et va en ricanant à son enterrement.“ Gibran Khalil Gibran. 

Alors, courage, debout !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

3 commentaires