Est-ce sûr de tout confier à Dieu ?

Est-ce sûr de tout confier à Dieu ?

Pensée quotidienne par Ralph Bouma, Gospel Chapel, Montana

(traduit par Marie-Josée Teixeira)

Dans Genèse 18, nous voyons l’Eternel en complète communion avec l’homme qu’Il a par trois fois appelé Son ami, faisant ainsi connaître Ses plans pour Sodome. Genèse 18 : 17-18 : « Alors l’Eternel dit : Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ? …Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre. » En qui ? En Abraham, rien de moins. L’homme qui entra dans l’alliance de la circoncision entra dans une alliance par laquelle il marcherait devant la face de Dieu et serait intègre. Genèse 17 :1 dit : « Lorsqu’Abram fut âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, l’Eternel apparut à Abram, et lui dit : Je suis le Dieu tout-puissant. Marche devant ma face, et sois intègre. »

A la fin du chapitre 18 de la Genèse, nous voyons l’Eternel communier avec Abraham en tant qu’ intercesseur pour son frère spirituel Lot. Abraham n’était pas un étranger pour Dieu. En ce temps-là, il était en étroite relation et communion personnelle avec l’Eternel. Nous en voyons l’évidence dans Genèse 18 :32-33 : « Abraham dit : Que le Seigneur ne s’irrite point, et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s’y trouvera plus que dix justes. Et l’Eternel dit : Je ne la détruirai point, à cause de ces dix justes. [ Pourquoi le nombre dix ? Abraham savait que Lot et sa famille comptaient plus de dix membres.] L’Eternel s’en alla, lorsqu’il eut achevé de parler à Abraham. Et Abraham retourna dans sa demeure. » Voyez-vous où le Seigneur est descendu et parla à Abraham ? Donc, nous devons conclure qu’Abraham n’était pas un étranger pour Dieu.

Dans Genèse 19, nous voyons comment Dieu honora la requête d’Abraham en épargnant Lot. Genèse 19 :29 dit : « Lorsque Dieu détruisit les villes de la plaine,

il se souvint d’Abraham ; et il fit échapper Lot du milieu du désastre, par lequel il bouleversa les villes où Lot avait établi sa demeure. »

Nous voyons maintenant ce qui se trouve dans les différentes salles d’image du cœur humain même après de telles révélations puissantes de Dieu et de Sa fidélité. Un personne peut placer sa confiance en Dieu en ce qui concerne son salut éternel, et cependant ne pas vouloir Lui faire confiance pour le repas deux heures plus tard. Cette faiblesse provient de la nature humaine. Même après avoir reçu de riches expériences et une communion si bénie avec Dieu, on peut pour quelque raison que ce soit ne pas désirer faire confiance à Dieu pour le dîner du soir, par exemple, pour les choses de cette vie.

Dieu avait juste opéré une telle délivrance miraculeuse pour Lot et ses deux filles. Il les avait physiquement fait sortir de la ville de destruction, et cependant, voyez comment ils tombèrent dans l’inceste parce qu’ils ne faisaient pas confiance à Dieu pour leur futur. Genèse 19 :31-32 nous dit : « L’aînée dit à la plus jeune : Notre père est vieux et il n’y a point d’hommes dans la contrée, pour venir vers nous, selon l’usage de tous les pays. Viens, faisons boire du vin à notre père, et couchons avec lui, afin que nous conservions la race de notre père. »

Elles n’avaient pas confiance en Dieu pour qu’Il leur pourvoie des maris afin que leur père puisse avoir des petits-enfants, une postérité pour le futur. Il y a des leçons que vous et moi devons apprendre pour comprendre ce que cela veut dire que de faire pleinement confiance à Dieu. Nous devons apprendre à Lui faire confiance non seulement pour notre salut, mais également pour les décisions quotidiennes, aussi bien que pour notre vie dans tout ce que nous entreprenons.

L’histoire d’Abraham et de Lot nous enseigne clairement les inconsistances de la foi, qui sont trop communes au milieu du peuple de Dieu. Rappelez-vous le prophète Elie qui fut capable d’affronter Achab, les armées d’Israël, tuant les 400 prophètes de Baal ! Le jour suivant, il se tint sous un genêt tremblant au son de la voix d’une femme. Deut. 33 :25 dit : « Que tes verrous soient de fer et d’airain, et que ta vigueur dure autant que tes jours. »

Le jour où Elie dut se tenir sur le Mont Carmel, il eut la foi pour le faire, mais le jour suivant, il n’eut pas cette assurance : il tremblait et fuyait au son de la voix d’une femme. Je veux que vous compreniez les inconsistances de la foi. Il y a des moments où la foi est lumineuse, des chants de joies remplissent notre nuit, mais il y a des moments où nous avons l’impression que le Seigneur s’est retiré. Le Seigneur n’a pas changé. Ce sont vous et moi qui avons changé. La cause en est notre inconsistance.

Pensez au nombre de fois où les enfants bien-aimés de Dieu placent en Lui leur confiance pour la sécurité éternelle de leur âme, et cependant en ce qui concerne leurs besoins quotidiens, ils sont remplis de crainte, de soucis, et d’angoisses. Je me souviens encore des nombreuses fois où je rendais visite ma chère vieille mère ; je pouvais la voir assise, le cœur rempli de crainte à propos de quelque chose qu’elle venait de lire dans le journal. Elle pensait tellement que tout cela allait se produire quand le mal du communisme allait nous submerger qu’elle était remplie de crainte. C’est dans ces moments-là que nous prenions la bible, et que je lui montrais l’autre côté.

Regardons à Matthieu 6 :25-26 pour voir les conseils bénis que notre beau Sauveur nous donne pour ces craintes : « C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture , et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? »

Si nous pouvions avoir un petit grain de foi dans le Dieu de la nature, dans le Dieu d’aujourd’hui, et si nous voyions Dieu comme une entité réelle, alors nous ne serions pas si inquiets. Dieu connaît nos besoins ; Aucun cheveu ne peut tomber de notre t^te sans Son accord. Alors nous ne devons pas nous inquiéter de ce qu’une personne a fait ou va faire. Au contraire, nous voudrons savoir ce que le Seigneur fait, et ce que cela nous dit.

Ensuite, Jésus nous dit pourquoi nous devons apprendre à vivre par la foi plutôt que par la vue. Matthieu 6 :32-33 dit : « Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu. ; et toutes ces choses vous serons données par-dessus tout. » Que veut dire « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu » ? Cela ne veut pas dire rechercher le ciel. Nulle part dans la bible, il nous est dit de rechercher le ciel. Le mot royaume signifie l’autorité souveraine et le règne. Cela veut dire que nous devons venir sous le Royaume souverain de Christ où Il est Seigneur. Nous devons arrêter de servir les choses de cette vie et les choses temporelles. Nos cœurs et nos âmes doivent être orientés vers ce qui fera avancer le Royaume de Dieu afin que Son Royaume soit établi dans le cœur des hommes. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu, et toutes ces choses vous seront données par-dessus tout ! Nous ne devons pas craindre. Le Seigneur dit qu’Il pourvoira à toutes ces choses. Nous ne devons nous affairer pour des choses temporelles.

Le désir de nos cœurs devrait toujours être : « Seigneur , quelle est Ta volonté ? Que veux-Tu que je fasse ? » Savez-vous pourquoi il y a tant de prières qui ne sont pas exaucées ? Tout ce qu’elles veulent, c’est faire du Seigneur un groom. Seigneur, je veux ceci et cela. Nous ne cessons de demander au Seigneur ce que nous voulons, et nous nous étonnons de ce qu’Il ne danse pas sur le même rythme que nous. Quand nous venons vers le Seigneur, nous devons venir à Sa Souveraineté, en disant : «  Seigneur, que veux-Tu que je fasse ? Que dois-je faire dans ces circonstances ? Quelle est Ta volonté ? » Amen.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • christinedorsa Il y a 6 années, 1 mois

    Seigneur dicte moi ce que tu veux que je fasse,je veux faire ta volonté,je veux placer toute ma confiance en toi. je te livre mon coeur en entier et toute ma vie au nom de notre Seigneur Jésus Christ. je t'aime mon pourvoyeur