Fils de Dieu, ordonne

Fils de Dieu, ordonne

Lors d'une lecture quotidienne de la Bible, j'ai été interpellé par un verset spécial. En effet, dans ce verset, c'est Satan qui s'exprime. Il parle à Jésus en ces termes : « Si tu es le fils de Dieu, ordonne que ces pierre se changent en pain » (Matthieu 4.3). Au delà de la phrase du genre : « T'es pas cap », on reconnaît bien la façon de faire du tentateur; qui veut, sans cesse, remettre en cause ce que Dieu dit (Cf. Genèse 3.1). C'est le sens de ce petit mot : « Si ».

Mais à qui s'adresse-t-il donc avec cette phrase provocatrice ? À Jésus en personne, bien sûr. Mais pas seulement. Je crois que le dialogue que Matthieu nous rapporte entre le diable et Jésus dépasse le simple contexte de l'histoire, et qu'il nous est parvenu dans l'évangile pour que nous en tirions quelques réflexions que je voudrais vous livrer ci dessous.

 

1°) Si tu es Fils de Dieu. J'ai pu souvent constater que l'un des premiers axes sur lesquels le diable attaque les chrétiens, c'est précisément leur position en Christ. « Tu n'es pas un bon chrétien, Dieu ne peut plus te pardonner, tu n'es pas assez consacré, assez saint, assez gentil, assez doux, assez ... ». S'il arrive à nous faire douter dans ce domaine, la suite lui sera très facile. Il est donc d'une importance vitale de savoir que toute personne qui a accepté le sacrifice de Jésus pour sa vie, qui s'est repentie de ses péchés, et qui choisit de les abandonner est devenue un enfant de Dieu. Parfait ; Non, pas encore. Intime avec le Père ; Pas encore, ou pas complètement. Détaché du monde ; Pas toujours, mais cela va venir. Mais enfant de Dieu, envers et contre tout. « Voyez combien le Père nous a aimés, afin que nous puissions être appelés enfants de Dieu, et nous le sommes » (1 Jean 3.1).

 

2°) Ordonne. J'aime bien comment Satan est pris par ses propres mots. Il confesse de sa bouche que nous pouvons, en tant qu'enfants de Dieu, donner des ordres, avec l'autorité que Christ nous a transférée. Tout comme Jésus ordonnait aux yeux et aux oreilles fermés de s'ouvrir, aux boiteux de se lever, aux morts de revenir à la vie, ou au diable de sortir d'un corps, l'Esprit Saint nous donne la même autorité sur toutes ces choses. Le diable le sait bien, et il tremble.

 

3°) Que ces pierres deviennent des pains. Bien sûr, l'intention de Satan était d'entraîner Jésus sur le domaine matériel. Il lui proposait de remplir son estomac à bon compte. Comme le Christ, nous ne devons pas céder à cette tentation. Cherchez d'abord le royaume et la justice de Dieu, et tout le reste vous sera donné par dessus (Matthieu 6.33). Nous pouvons cependant ordonner que ce qui est mort, inerte, devienne vivant et utile pour la vie éternelle. Nous pouvons intervenir sur tout ce qui peut glorifier notre Seigneur et Maître, car il n'y a rien d'impossible à celui qui croit. Décidons de manifester notre autorité spirituelle, chaque fois que Dieu peut être glorifié, en discernant quelles doivent être nos paroles. En temps que disciples, nous pouvons, comme notre maître, ordonner à la maladie, à la douleur, à l'infirmité, de quitter un corps. Soyons donc attentifs à la voix du Maître. C'est elle qui doit nous conduire, et non pas nos (bons) sentiments, ni notre imagination.

 

Merci, Seigneur, parce que tu as fait de nous tes enfants bien aimés. Merci parce tu nous envoies proclamer le salut en Jésus Christ. Nous voulons te ressembler, Jésus, et agir comme tu as agi il y a 2000 ans. Conduis-nous par ton Saint Esprit.

 

 

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires