Foi ou folie?

Foi ou folie?

Cette page aurait pu être à la une d’un quotidien :
« Une jeune femme, sous prétexte d’échapper au décret d’un souverain tyrannique, qui désirait faire périr des bébés, a décidé de mettre son enfant de quelques mois dans un panier et de le laisser aller sur le fleuve au gré des flots ». C’est de la pure folie, du jamais vu !
Je pense que bien vite les commentaires iraient « bon train » : « Cette femme est-elle équilibrée ? Il semblerait que non ! A-t-elle réfléchi un instant au trafic important qui a lieu sur ce fleuve, et à un détail de taille : le fleuve est « infesté » de crocodiles ! Quel étrange moyen pour échapper au danger ! ». (Exode 2/1 à 6)

C’est pourtant ce qu’une femme a fait pour sauver son bébé du danger qui menaçait sa vie. Quelle est la maman, qui, en lisant l’histoire de Moïse, ne s’est pas mise à la place de Yokebed, s’imaginant être obligée d’agir d’une telle façon pour sauver son enfant. On peut ressentir tout ce qu’elle a éprouvé en ces instants, étant réduite à cette seule solution. A première vue, ce moyen semble une folie : exposer son enfant à tant de dangers ! Mais c’est l’amour maternel qui n’a pu se résigner à voir périr sa progéniture. Cet amour l’a poussée à une telle décision devant l’urgence.

Au travers de son acte, on voit en Yokebed une femme de foi avec une grande confiance en SON Dieu. Aujourd’hui, nous possédons toutes une Bible. Nous y puisons conseils et encouragements lorsque nous avons des épreuves, Yokebed, elle, avait seulement sa foi et sa confiance à mettre en action.

Il peut nous arriver de trembler pour la vie de nos enfants. Nous les voyons grandir, et peu à peu nous « échapper » en s’envolant du « cocon » familial. La mère de Moïse n’a pas agi à la légère. Je pense qu’elle a échafaudé son plan jour après jour, des semaines durant : elle a tout d’abord pris soin de préparer un panier, puis elle l’a enduit de poix et de bitume. Elle a pris le maximum de précautions pour faire réussir son entreprise.

Ma sœur, es-tu inquiète pour ton fils ou ta fille qui est exposé sur le fleuve de ce monde ? Il dérive peut-être au milieu de toutes sortes de dangers qui le guettent ? Si, comme Yokebed tu as mis ton enfant à l’abri dans les bras de Dieu par la foi et la confiance, par la prière et l’intercession, peut-être avec larmes et supplications, alors attends toi à Lui, le Seigneur entend nos cris.

Si le Seigneur n’avait pas veillé, Moïse aurait pu mourir. Mais la main de l’Eternel et son regard étaient sur ce petit être incapable de contrôler par lui même sa vie. Sa mère non plus ne pouvait plus rien faire maintenant qu’il voguait dans son panier au gré des vents. Il n’y avait qu’une solution : « tout remettre entre les mains de Dieu ».

Viens au pied de la croix, et remets-Lui encore une fois la vie de ton enfant. Mets ta foi et ta confiance dans ce Dieu merveilleux qui aime nos enfants, qui ne nous trompe pas, et qui ne nous déçoit jamais. Il entend nos prières et se plaît à les exaucer. Cesse donc de t’inquiéter et compte sur Lui, Il est le seul capable de changer les circonstances.

Henriette Robin



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires