Pourquoi - Pour qui ?

Pourquoi - Pour qui ?

Des gens mal intentionnés entrent dans le jardin de la maison, ils pointent un pistolet sur le ventre de la maman enceinte de jumeaux, puis ils emmènent le mari. On le retrouvera le lendemain, une balle dans la nuque ! Dix ans restée seule, à lutter pour élever quatre enfants, dans un pays sans prestations sociales, la Colombie. Doris est devenue ensuite mon épouse.

Pourquoi Seigneur, oui pourquoi, et comment a-t-elle pu chanter à l’enterrement de son mari : grâce surprenante du Seigneur ? 

Autre exemple : À 39 ans, j’avais tout, la santé, de nombreux enfants, une promotion extraordinaire, le succès, la réputation, et en trois mois, j’ai tout perdu, tout ou presque. Un ennemi s’est dressé contre moi, et m’a persécuté au-delà de l’imaginable pendant des années. Alors pourquoi Seigneur, m’as-tu laissé souffrir ?

Job avait tout, lui aussi, et il est passé par le pire, à tel point qu’il s’est même permis de faire des reproches à Dieu.

Job maudit le jour de sa naissance. Job 3.1

Est-ce que nous n’aurions pas été plus utiles bénis de l'Éternel, voire célèbres, afin de démontrer la gloire de Dieu auprès de nos amis, envieux de notre réussite ? Nous nous posons cette question avec mon épouse, alors que nous remplissons notre dossier de retraite. 

Où sont nos rêves, sont-ils devenus des illusions perdues ? Ou bien, avons-nous du mal à comprendre le chemin de vie,  que nous a fait emprunter l’Eternel ?

Je vais tenter de répondre à ces questions avec humilité, car la souffrance est encore trop souvent vue comme une punition divine. Combien de personnes n’ont-elles pas réussi à comprendre mes larmes abondantes, lorsque l’église devenait mon seul lieu de refuge émotionnel.

Déjà, pour commencer, en regardant derrière, nous n’avons jamais eu faim, car même lorsqu’un soir de décembre 2012, nous ouvrions nos placards pour manger notre dernier repas, et que notre pasteur « brûlait » notre reste de volonté humaine, en nous proposant de nous inscrire à la banque alimentaire de notre église, le lendemain même, la provision surabondante tombait du ciel. Ce n’étaient pas des fenêtres qui s’ouvraient au ciel, mais des vérandas. Dieu n’arrive jamais trop tard.

Et finalement, ce n’était pas si difficile que ça, car notre Dieu ne nous fera jamais endurer plus que nous ne pouvons supporter, enfin, c’est facile à dire à la fin de l’histoire quand même ! Dieu ne se réjouira jamais de notre souffrance, ni de nos peurs, ni de notre désespoir. Mais il n’a pas d’autre option, et là est le sens de nos chemins de vie. En effet, il nous fallait sans doute passer par là, pour dire comme Job : 

Jusqu’ici, je te connaissais seulement à travers ce que mes oreilles entendaient. Mais maintenant, je t’ai vu de mes yeux. Job 42.5 

Alors, à mon sens, alors que l’histoire professionnelle se termine, et que nous allons goûter à un repos mérité, je pense que Dieu n’avait pas d’autre option que la persécution pour nous aider à grandir dans la foi, et dans l’amour sincère, quoique souvent travaillé par Dieu, de nos persécuteurs. 

C’est là où je veux venir : transformer nos « Pourquoi » en « Pour qui ». Les premiers chrétiens finissaient aux lions dans l’arène, donc Jésus-Christ veut que nous lui ressemblions jusqu’à l’extrême, car il ne nous a pas promis un chemin de roses, bien au contraire.

Il est intéressant de relire à ce sujet quelques versets bibliques très explicites : Aucune tentation ne vous est apparue qui n'avait été humaine. Dieu est fidèle, et il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter. 1 Corinthiens 10.13

Et aussi Jacques 1.1-4 et Matthieu 5.10.

Alors ressemblons à Christ jusqu'au bout du chemin, car comment mieux provoquer le questionnement chez notre adversaire, qu'en lui répondant comme Christ l'aurait fait ?

Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples sont appelés chrétiens. Actes 11.26

En fait, en tant que Chrétien, je n'ai peut-être de droits à revendiquer sur Terre, et même aucun. Alors en relisant le fil de nos vies fort compliquées, voir humainement tordues, nous avons mis une vie complète à admettre que nos « Pourquoi », ont dû devenir des prières « Pour qui » , et ceci quel qu'en soit le prix à payer, afin que notre Seigneur puisse interpeller vivement nos accusateurs, en leur disant clairement : 

« Regarde le chrétien que tu as en face de toi, il est à mon image, il t'aime. »

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
1 commentaire
  • rozange Il y a 1 jour, 22 heures

    Des gens mal intentionnés entrent dans le jardin de la maison, ils pointent un pistolet sur le ventre de la maman enceinte de jumeaux, puis ils emmènent le mari. On le retrouvera le lendemain, une balle dans la nuque ! Dix ans restée seule, à lutter pour élever quatre enfants, dans un pays sans prestations sociales, la Colombie. Doris est devenue ensuite mon épouse. Pourquoi Seigneur, oui pourquoi, et comment a-t-elle pu chanter à l’enterrement de son mari : grâce surprenante du Seigneur ? Est-ce que nous n’aurions pas été plus utiles bénis de l'Éternel, voire célèbres, afin de démontrer la gloire de Dieu auprès de nos amis, envieux de notre réussite ? Nous nous posons cette question avec mon épouse, alors que nous remplissons notre dossier de retraite. Où sont nos rêves, sont-ils devenus des illusions perdues ? Ou bien, avons-nous du mal à comprendre le chemin de vie, que nous a fait emprunter l’Eternel ? En fait, en tant que Chrétien, je n'ai peut-être de droits à revendiquer sur Terre, et même aucun. Alors en relisant le fil de nos vies fort compliquées, voir humainement tordues, nous avons mis une vie complète à admettre que nos « Pourquoi », ont dû devenir des prières « Pour qui » , et ceci quel qu'en soit le prix à payer, afin que notre Seigneur puisse interpeller vivement nos accusateurs, en leur disant clairement : Amen!!!!!!!!!!!!!!