Ils persévéraient...

Ils persévéraient...

 « Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières »

Actes 2.42

 

- Persévérer dans l’enseignement des apôtres

Nous vivons une époque où la société rejette les commandements de Dieu et les enseignements bibliques. L’immoralité est banalisée, les valeurs sont renversées, le mal est appelé bien et le bien est appelé mal, les bases même de la société comme la famille sont menacées. Dans ce contexte, plus que jamais, nous avons à tenir ferme et à persévérer dans ce que Dieu dit dans sa Parole.  Nager à contre courant n’est pas facile et nous avons besoin de toute la grâce et la force de Dieu pour persévérer, avec cette promesse dans Matthieu 10.22 : Celui qui persévèrera jusqu’à la fin sera sauvé. C’est vital, restons ferme et ne nous conformons pas au siècle présent mais persévérons à vivre selon la culture et les lois du royaume de Dieu.

 

- Dans la communion fraternelle

La communion fraternelle est vitale, l’église est un corps et nous avons besoin les uns des autres, de se soutenir et s’encourager mutuellement. Prier les uns pour les autres, donner et recevoir des paroles de connaissance, quelle richesse dans le partage. C’est l’expression de l’amour de Dieu qui se manifeste aussi entre ses enfants, quand l’un est faible l’autre le soutient et nous sommes tous faibles par moment. Persévérons dans la communion fraternelle, il y a une grande bénédiction dans l’unité. « Qu’il est bon, qu’il est agréable pour des frères de demeurer ensemble, c’est comme l’huile la meilleure qui répandue sur la tête descend sur la barbe d’Araon, …….Car c’est là que l’Eternel donne la bénédiction, la vie pour l’éternité » Psaume 133.

 

- Dans la fraction du pain

La fraction du pain nous parle de l’alliance. La fraction du pain et le partage du vin nous rappelle son sacrifice à la croix, son corps meurtri, son sang versé pour payer le prix de notre rachat. C’est un commandement de Jésus : « faites ceci en mémoire de moi » (…) « Toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur jusqu’à ce qu’il vienne » 1 Corinthiens 11.26. Persévérons à célébrer notre sauveur, Jésus. Persévérons à perpétuer la mémoire de ce sacrifice qui nous ouvre les portes du royaume de Dieu et nous rappelle notre engagement, notre alliance avec lui jusqu’à ce qu’il revienne.

 

- Dans les prières

La prière c’est la respiration de l’âme, notre moyen de communiquer avec notre Père et notre bien aimé Jésus. C’est vital pour notre âme d’avoir ce contact avec notre Dieu. C’est aussi une arme puissante pour faire reculer l’ennemi, pour se soutenir mutuellement au jour de l’épreuve, pour remporter des victoires et voir la main puissante de Dieu changer les temps et les circonstances. « Priez sans cesse » 1 Thessaloniciens 5.17. C’est primordial aussi pour rester debout et ne pas tomber dans la tentation (Luc 22.40). Persévérons dans les prières, c’est là que nous puiserons nos forces pour tenir debout, c’est là, dans sa présence que nous pouvons recevoir toute la plénitude de l’Esprit Saint.

 

Dans ces temps difficiles qui précèdent le retour de Jésus, dans ce monde agité qui a perdu ses repères parce qu’il rejette son créateur, plus que jamais soyons persévérants, ne nous laissons pas décourager mais comme les premiers disciples (Actes 2.42), persistons, combattons, demeurons fermes, que rien ni personne ne vienne nous ébranler, restons debout sur le ferme rocher de notre alliance avec Dieu.

 

 

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire