Indispensables garde-fous

Nous désirons toutes, au bout de notre pèlerinage, rejoindre la patrie céleste. Dressons des parapets nous protégeant de notre propre folie, afin de poser le pied, un jour, dans la maison du Père.

Cette semaine lisons : 1Samuel 10.14-27 ; 13.8-14 ; 15.1-31

Certains personnages bibliques ont mal terminé même après avoir bien commencé. Saül est de ce nombre. Ne tombons pas dans les mêmes pièges que lui. Cultivons avec soin les valeurs qui nous permettent de durer dans le royaume de Dieu.


Obéissance
Saül est censé se rendre à Guilgal et y attendre Samuel pour recevoir des instructions. Sa première erreur est de se croire dispensé d'obéir à la parole donnée
 (1Samuel 10.8). Son impatience le poussant à la désobéissance, il offre l'holocauste, alors qu'il n'est pas habilité à le faire (13.8-9). Pour avoir transgressé le commandement divin une première fois, Saül ne conservera pas la royauté longtemps (13.13-14). En récidivant, il la perd irrémédiablement, et pire encore, Dieu le rejette (15.26).
Souvenons-nous bien de ce qui est important aux yeux de Dieu : "L’obéissance est préférable aux sacrifices, la soumission vaut mieux que la graisse des béliers" (
15.22).

Humilité
Au départ, Saül est vraiment humble. Il ne se vante pas quand l'occasion se présente (
10.14-16). Alors qu'il sait qu'on va l'appeler pour le désigner premier roi de sa nation, il se cache du côté des bagages, se trouvant probablement indigne d'un tel honneur (10.22-23). Ensuite, il ne fait aucun cas des paroles méprisantes dont il est l'objet (10.27). Mais le succès lui monte rapidement à la tête et Samuel de lui déclarer : "Alors que tu te considérais comme un personnage peu important, tu es devenu le chef des tribus d’Israël et l’Éternel t’a oint pour t’établir roi d’Israël " (15.17).
Ne l'oublions pas,
"Quand l’orgueil remplit le coeur d’un homme, sa ruine est proche. Avant d’être honoré, il faut savoir être humble" (Proverbes 18.12).

Droiture
Saül se distingue aussi par son manque d'honnêteté. Quand il est fautif, il éprouve cependant le besoin de se justifier. Sa repentance n'est pas profonde, elle n'est que superficielle, pas véritable. Il se trouve toujours des circonstances atténuantes (
13.11-12). Il est prêt à avouer son péché mais demande les honneurs et va même jusqu'à faire du chantage (15.30). De plus, il désire paraître meilleur qu'il ne l'est en réalité. Quand il accuse les soldats d'avoir désobéi, il omet de dire qu'il est coupable du même péché qu'eux (15.15, 9).
Si nous voulons aller loin, soyons intègres, n'acceptons aucun compromis. Éloignons-nous de toute hypocrisie et reconnaissons simplement nos torts.

Amour fraternel
Saül est bien plus préoccupé de sa propre réussite que du bien-être des gens de sa nation. Le serment insensé qui a failli coûter la vie à son fils,
Jonathan, révèle son égocentrisme (1Samuel 14.24, 44-45). Les soldats exténués ont réellement besoin d'un remontant et pas d'un jeûne forcé et inconsidéré. Au lieu de se mettre en peine pour eux, il les expose. L'aveu de son fils constitue un bien triste constat : "Mon père fait le malheur du pays" (1Samuel 14.29) !
En ce qui nous concerne, soyons rassurées, si tel est notre attachement : "Qui aime son frère demeure dans la lumière, et il n’y a rien en lui pour le faire trébucher" (
1Jean 2.10).


Veillons donc sur nos voies et sur les sentiments de notre cœur pour ne pas être disqualifiées. Courons plutôt de manière à remporter le prix, en suivant les règles. Une couronne incorruptible nous est réservée.


Verset Clé  Psaume 119.10 : "Je veux te plaire de tout mon coeur, ne permets pas que je dévie de tes commandements !" 

Ma prière : Seigneur, merci de m'aider à t'obéir coûte que coûte. Que la droiture m'accompagne toujours. Par ta grâce, je veux rester dans l'humilité. Apprends-moi à aimer mes frères et sœurs avec profondeur et dévouement.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

1 commentaire