Insignifiant ? Pas du Tout !

Insignifiant ? Pas du Tout !

Quand j'étais jeune, à l'occasion de réunions de famille, on racontait beaucoup d'histoires relatives à la guerre. La plupart de ces histoires concernait des actes de courage de certains membres de la famille venant de milieux ordinaires. J'étais aussi éduquée à avoir un grand respect pour le clergé, les policiers et les pompiers, qui, eux aussi, provenaient généralement d'un milieu ordinaire. A plusieurs occasions, j'ai entendu en direct le récit d'expériences vécues lors d'incendies et la reconnaissance de la bravoure des pompiers. Depuis toujours, j'ai nourri un grand respect pour ces trois professions.

Toujours dans ma jeunesse, il y avait aussi certaines sportives qui captaient toute l'attention de mon pays. J'ai dormi pendant des années avec ma poupée 'Barbara Anne Scott'. Elle était « la chérie des canadiens », étant la seule à avoir gagné la médaille d'or aux Jeux Olympiques en patinage artistique. Sans oublier Marilyn Bell. Nous étions tous collés autour du poste de radio pendant plus de quatre heures pour suivre son exploit de la traversée de La Manche à la nage.  Elle n'avait que 17 ans. Barbara et Marilyn, elles aussi, étaient issues d'un milieu modeste.

Si vous regardez en arrière, je suis convaincue qu'il y avait dans votre propre passé des personnes qui vous ont marqué(e) d'une façon ou d'une autre, provenant d'un milieu 'lambda', comme on aime si bien dire aujourd'hui.

Il en est de même dans la Bible, où nous trouvons tant de personnages  modestes, qui ont accompli des actes de courage, d'obéissance, de vaillance et des exploits inoubliables. Ils passent souvent inaperçus, peut-être mis dans l'ombre par des personnages plus marquants. Leur histoire apparaissant à première vue insignifiante. 

Je ne sais pas combien de fois j'ai lu le passage suivant sans y prêter la moindre attention. Et vous, le connaissez-vous ?

 « Si seulement » sonne comme un soupir, mais notre attention est plutôt fixée sur ce « maître. » Il est le général en chef de l'armée du roi de Syrie, qui sera guéri de sa lèpre et – peut-on légitimement penser - qui s'est probablement converti, en fin de compte...

Mais qui donc a prononcé ces paroles ? Eh bien c'est une petite fille, enlevée par les pillards syriens au cours d'une incursion dans la territoire d'Israël.  Elle a été affectée au service de la femme de ce grand général lépreux, Naaman.

Ce qui m'étonne avec cette jeune servante, c'est le fait qu'elle soit si touchée par l'état de santé de son maître. La Syrie faisait partie des ennemis d'Israël et elle aurait pu avoir une toute autre attitude.  Et nous, dans notre humanité, nous aurions pu comprendre qu'elle se taise, se réjouissant dans son for intérieur de l'état de santé de Naaman. Étant donné son enlèvement et son asservissement, elle aurait pu facilement se justifier d'agir ainsi. Mais, non !

Pour moi, cette histoire est une grande histoire de pardon, associée à l'entière confiance en Dieu, son Dieu d'Israël, qui est aujourd'hui aussi le nôtre. Ce pardon et cette confiance ont eu des conséquences divines ; la guérison de Naaman et sa conversion... Et qui sait s'il n'y a pas eu  d'autres conséquences divines grâce à son attitude ? Que Dieu m'aide, qu'Il nous aide à pardonner comme cette jeune fille ; il en résultera certainement des conséquences divines, ne serait-ce que notre paix, pour commencer.

  • « Dieu a porté son choix sur ce qui n'a aucune noblesse et que le monde méprise ; sur ce qui est considéré comme insignifiant, pour réduire à néant ce que le monde estime important. »
    1 Corinthiens 1.28

Nous : Insignifiants ? Pas du tout !

Amen & Love,

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

16 commentaires
  • Marjorie Bain Il y a 5 jours, 20 heures

    Que le seigneur vous accorde à tous la paix l'amour la foi la miséricorde .Soyez tous bénis et prions pour tous les égarés. Amen
  • Marjorie Bain Il y a 5 jours, 20 heures

    Que le seigneur vous accorde à tous la paix l'amour la foi la miséricorde .Soyez tous bénis et prions pour tous les égarés. Amen
  • Marjorie Bain Il y a 5 jours, 20 heures

    Dans mon cas j'ai réussi à pardonné à celui qui m'a fait du mal sur cette terre je n'ai aucune haine aucune rancoeur mais à 53 ans mon cœur saigne de voir tous les maux de ce monde de constater que je ne peux rien changer à ma vie et tenir le plus possible avec l'aide de dieu.
    • Sharmion Il y a 1 jour, 20 heures

      Je vous encourage, Marjorie, de voir que de pardonner change beaucoup de choses dans notre vie. Peut-être vous ne l'avais pas encore réalisé. C'est vrai que la Bible dit que sans Dieu, nous ne pouvons rien faire. Mais nous avons Dieu, Dieu nous a donné une volonté, le St-Esprit et les gens compétents pour nous aider avancer. Que Dieu vous aide et vous inspire. Changer? C'est bien possible.
  • Afficher tous les 16 commentaires