Interdit aux hommes !

Interdit aux hommes !

Je vais vous confier un petit secret : chez le médecin, je lis toutes les revues dites "pour femmes, people etc…". Après tout, il n'y a pas de bible dans la salle d'attente et les revues automobiles ne m'intéressent guère. Je vous promets que j'ai trouvé dans les salles d’attente de belles recettes et quelques bonnes idées pour décorer la maison !

Sans faille, depuis des décennies, il y a encore et toujours des articles dans ces revues qui nous encouragent – nous, les femmes – à "comment être une bonne épouse pour votre mari." Avons-nous tant besoin que ça d'encouragements?

Le roi Salomon a dit qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil, mais après avoir lu un article écrit pour les femmes en 1960, je crois bien qu'il s'est un peu trompé.

Voici, par exemple, ce que l’on trouve dans cet article :

1. Faites en sorte que le souper soit prêt - Préparez les choses à l'avance, le soir précédent s'il le faut, afin qu'un délicieux repas l'attende à son retour du travail. Et moi qui rends grâce à Dieu pour Picard et ses surgelés !!!

2. Ecoutez-le. Souvenez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres. Faites en sorte que la soirée lui appartienne.
C.S. Lewis a dit que le travail d'une Maman, c’était le travail le plus important au monde. Je ne peux même pas imaginer que les exploits des enfants soient moins importants qu’un autre sujet de conversation. Et même s'il n’y a pas d'enfant au foyer, la journée d'une femme est toujours meublée d’incidents, de situations, de réflexions à partager.

3. Ne vous plaignez jamais s'il rentre tard à la maison pour le souper ou même s'il reste dehors toute la nuit. Non mais ??? Sans commentaire !!

4. Lorsqu'il a fini de souper, débarrassez la table et faites rapidement la vaisselle ; déclinez son offre de vous aider, parce qu'il n'a pas besoin de travail supplémentaire. Mais, Seigneur, j'ai passé des moments mémorables autour de l'évier avec mon mari!

5.Encouragez votre mari à se livrer à ses passe-temps favoris et faites en sorte de ne pas l'ennuyer avec les vôtres car les centres d'intérêt des femmes sont souvent assez insignifiants comparés à ceux des hommes. Aaah, sauvée… nous jouons au tennis ensemble.

6.Vous pouvez alors remonter le réveil afin de rafraîchir votre maquillage et de tenir sa tasse de thé du matin à sa disposition lorsqu'il se réveillera. Comme je suis gâtée les week-ends ! C'est mon mari qui m'amène une tasse de thé afin de discuter ensemble des projets pour la semaine qui vient. Et, il y a des lustres que j'ai jeté dans la poubelle mon maquillage!

En lisant tout ça, j'ai bien pensé que Jésus était venu avant 1960 !

Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.
Heureusement.

Merci mon Dieu pour le mariage, ce partenariat si riche, cette union de différences si complémentaires, où il n'y personne de plus important que l'autre.

                                                                               Love,

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

12 commentaires
  • fanoufatiha Il y a 3 semaines

    sharmion je reste un peu sur ma faim. Je cherche le parallèle avec la parole de Dieu. Ce partage nous ramène un peu au psaume 31, je suis loin d'être une féministe, mais où est l'honneur rendue à l'épouse, les félicitations pour le bon repas ou la maison bien tenue. D'origine musulmane, j'ai eu bien du mal à me soumettre, à faire tout pour l'homme, jusqu'à la parole de Dieu qui m'a éclairée, alleluia. Homme aimez votre épouse comme christ aime l'église, oh quel programme!!!!
  • isabeladouce Il y a 3 semaines, 2 jours

    Merci pour ce partage. En effet le mariage est un partenariat où cherche le bonheur de de l'autre. Heureusement que 1960 c'est du passé 😄
  • cerisette 🍒 Il y a 3 semaines, 4 jours

    Et bien ca fait vraiment du bien de rire😊🤣 Merci Sharmion, heureusement le partage est important pour tous
    • Sharmion Il y a 3 semaines, 4 jours

      Cet article, avait du vrai. J'ai vécu cela avec ma famille dans notre rue à Vancouver, Canada. Pas tout à fait la même chose aujourd'hui.
  • Afficher tous les 12 commentaires