La tempête

La tempête

Nous avons tous traversé des tempêtes dans notre vie, et il est vraisemblable que cela nous arrivera encore. Dans ces circonstances difficiles, il n’est pas rare que certains amis (comme ceux de Job) ajoutent l’accusation à nos épreuves. Vous avez expérimenté cela je présume.

1°) Même si la tempête est plutôt rare, elle peut cependant se produire

C’est précisément ce qui arriva au prophète Jonas lorsqu’il reçut de Dieu la mission d’aller menacer les habitants de Ninive. En effet, au lieu d’obéir à l’ordre de Dieu, Jonas décida de « s’enfuir à Tarsis, loin de la présence de l’Éternel » (Jonas 1.3). Aussitôt : « L’Éternel fit souffler un grand vent sur la mer et déchaîna une si grande tempête que le navire menaçait de se briser » (Jonas 1:4). Ici, « les amis de Job », en accusant Jonas d’avoir péché pour entraîner la réaction de Dieu, auraient été dans la vérité. Par cette tempête, l’Éternel veut arrêter la fuite de Jonas, et le ramener à l’obéissance. Dieu ne veut  absolument pas administrer une punition à Jonas, mais il utilise un moyen susceptible de contraindre son prophète à effectuer la tâche qu’il lui a confiée. Cette tempête durera jusqu’à ce que Jonas reconnaisse son péché, et renonce à sa propre volonté pour se plier à celle de Dieu.

     Cette tempête n’est pas une punition, mais a un but éducatif.
     Cette tempête ne se prolonge pas au-delà de ce qui est nécessaire.

2°) La tempête peut aussi être déclenchée par l’ennemi

Dans un autre exemple, Jésus dort à l’avant d’une barque, sur un coussin, alors que la tempête fait rage. Les disciples sont effrayés. Pour ces marins professionnels, la situation est grave, et ils s’énervent de constater qu’il dort. Jésus leur a pourtant dit « passons de l’autre côté du lac » (Marc 4.35), ils sont donc dans la volonté de Dieu, dans son plan. Lorsque Jésus va ordonner au vent de se taire, et à la tempête de se calmer, il va utiliser les mots dont il se sert pour libérer un possédé.

     Cette tempête est déclenchée par l’ennemi.
     Cette tempête n’est pas une punition divine.
     Cette tempête cesse par une parole d’autorité du Saint Esprit.

3°) Cette tempête est due aux circonstances

Il peut arriver que nous nous trouvions dans cette situation, comme l’apôtre Paul lors de son voyage pour Rome. Le texte nous explique que le temps de naviguer était passé et que la navigation pourrait devenir dangereuse (Actes 27.9). Ainsi, il est des périodes de la vie, des aléas dus aux situations ou à d’autres circonstances, qui entraînent des tempêtes, des difficultés, des peurs, des peines. Cependant, nous n’y sommes pour rien, ou bien d’autres ont décidé pour nous.

L’apôtre Paul raconte les diverses péripéties consécutives à cette tempête. Nous pourrons constater que certaines difficultés nous amènent à gérer des situations imprévues qui incluront plusieurs autres personnes. Paul a pu ainsi « profiter » de l’occasion pour témoigner de la grâce et de l’influence que Dieu peut exercer sur les circonstances. (Actes 27.24).

     Cette tempête est un aléa de la vie.
     Cette tempête n’est pas une punition divine.
     Cette tempête peut être une occasion d’un témoignage de la manifestation de la toute puissance de Dieu.
     Cette tempête ne durera pas plus que nécessaire à l’accomplissement de votre travail.

Je ne sais pas si vous traversez une tempête à l’heure actuelle, ni de quel type elle est.

Si c’est une tempête du type Jonas, vous le savez fort bien. Je ne peux que vous conseiller de changer d’attitude, de vous repentir, pour obéir à l’ordre de Dieu. Sinon, il est fort probable que cette tempête dure encore, jusqu’à votre capitulation.

Dans les autres cas, il est important de discerner quelle part a l’ennemi dans cette affaire, afin de prendre autorité, si c’est nécessaire. Le plus important est de conserver une attitude de proximité avec notre Maître, le cœur ouvert à ses directives et autres encouragements. Il est le Dieu tout-puissant auquel rien n’échappe.

Prenez courage, car cette tempête n’est que temporaire, et ne durera pas au-delà de vos forces. Au contraire, vous sortirez de l’épreuve plus fort, et vous aurez, sans doute, plusieurs occasions de voir la gloire de Dieu et son amour pour vous se manifester.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires
  • Gaston Cote Il y a 1 mois, 2 semaines

    Paix a tous depuis presque 7 annees maintenant j ai vecu tempete par dessus tempete jetais dans la parole le matin le jour et le soir j ai vue le seigneur me sortir de bien des maux malgre l angoisse l anxieter il est rester fidel gloire au seigneur sa force est toute puissante merci jesus
  • Héléna Il y a 1 mois, 2 semaines

    Bonjour En fait, Joans était un prophète de Dieu et c'est justement parce qu'il le connaissait et qu'il connaissait l'état de coeur des Ninivites qu'il ne voulu pas se déplacer en leur direction. Je vous invite à lire le prophète "Nahum" et vous verrez que Ninive fut bien détruite 70 ans plus tard. 4 1 Cela déplut fort à Jonas, et il fut irrité. 2 Il implora l'Eternel, et il dit : Ah ! Eternel, n'est-ce pas ce que je disais quand j'étais encore dans mon pays ? C'est ce que je voulais prévenir en fuyant à Tarsis. Car je savais que tu es un Dieu compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et qui te repens du mal. Jonas connaissait le coeur de son Dieu et il savait qu'il allait faire miséricorde aux Ninivites, mais que ceux-ci n'auront pas leur coeur changé pour autant. Voyez ce que l'Eternel a dit à un moment donné à Jonas au chapitre 4 v 4 4 L'Eternel répondit : Fais-tu bien de t'irriter ? Voyez-vous là une notion de pécher de la part de Jonas par rapport à la réponse que Dieu lui fit. Non Dieu connait son homme et de ce fait lui demande s'il fait bien de s'irriter. Voyons Jonas, toi qui me connais ainsi que ma façon d'agir, fais-tu bien de t'irriter devant ma décision. --- Pour moi là je vois une relation toute spéciale entre l'Eternel et son homme, son prphète. Surtout n'oublions pas que Jésus a pris Jonas en référence pour parler de sa propre mort qui serait suivie d'une résurrection. --- Jonas est donc un type de Christ, une image, un antétype et ce n'est pas moi qui lui mettrait sur le dos un quelconque péché et concernant l'expérience de Job, surtout ne perdons pas de vue que ce par quoi il est passé a été écrit pour démontrer à l'adversaire qu'on peut aimer Dieu sans attendre de Lui des bénédictions en retour. ---- On aime Dieu pour ce qu'Il est, pas spécialement pour ce qu'il ferait pour nous. --- On aime Dieu parce qu'on aime tout ce qu'on voit de Lui et qu'on connait de Lui, et dans ce cas-là c'est Lui qui doit être mis à l'honneur. --- Voilà en quoi consiste le livre de Job, car si vous regardez bien ce qui se passe, c'est uniquement un règlement qui se passe entre Dieu et Satan, et dans cette affaire, Job est le terrain sur lequel se passe le combat entre les deux. --- De quel côté Job va-t-il partir ? A qui va t-il accorder la victoire ? Au Diable où à Dieu ? --- Job 3319 Par la douleur aussi l'homme est repris sur sa couche, quand une lutte continue vient agiter ses os. 20 Alors il prend en dégoût le pain, même les aliments les plus exquis ; 21 Sa chair se consume et disparaît, ses os qu'on ne voyait pas sont mis à nu ; 22 Son âme s'approche de la fosse, et sa vie des messagers de la mort. 23 Mais s'il se trouve pour lui un ange intercesseur, un d'entre les mille qui annoncent à l'homme la voie qu'il doit suivre, 24 Dieu a compassion de lui et dit à l'ange : Délivre-le, afin qu'il ne descende pas dans la fosse ; j'ai trouvé une rançon ! 25 Et sa chair a plus de fraîcheur qu'au premier âge, il revient aux jours de sa jeunesse. 26 Il adresse à Dieu sa prière ; et Dieu lui est propice, lui laisse voir sa face avec joie, et lui rend son innocence. 27 Il chante devant les hommes et dit : J'ai péché, j'ai violé la justice, et je n'ai pas été puni comme je le méritais ; 28 Dieu a délivré mon âme pour qu'elle n'entrât pas dans la fosse, et ma vie s'épanouit à la lumière ! 29 Voilà tout ce que Dieu fait, deux fois, trois fois, avec l'homme, 30 Pour ramener son âme de la fosse, pour l'éclairer de la lumière des vivants. --- Verset 24 24 Dieu a compassion de lui et dit à l'ange : Délivre-le, afin qu'il ne descende pas dans la fosse ; j'ai trouvé une rançon ! --- Cordialement à tous Héléna
  • Martine barrey Il y a 1 mois, 2 semaines

    Merci seigneur Jésus de m'avoir envoyé mon chéri après avoir pris dans les bras de mon époux et depuis que je regarde et écoute les louanges cela m'a fortifiée soyez tous bénis Amen
  • Afficher tous les 6 commentaires