Un coeur comme celui du Père pour libérer les vies

Un coeur comme celui du Père pour libérer les vies

La semaine dernière, j’ai fait la rencontre d’un jeune homme de trente ans de moins que moi. Ce jeune m’a vraiment fait forte impression par son comportement héroïque du grand frère. Cela ne court pas les rues de trouver un cœur noble comme le sien. Il me racontait qu’il avait un frère de 22 ans qui était tombé dans l’alcool et dans la drogue depuis quelques années. 

Depuis ce moment, ce jeune homme fait tout pour protéger ce dernier lorsque celui-ci est sous les effets de la drogue et de l’alcool, le protégeant lui, mais aussi sa famille. Depuis toutes ces années, par amour pour son frère, il a sacrifié sa vie sentimentale et professionnelle, prenant soin de ce frère en jouant le rôle du grand frère et du père absent dans cette famille, essayant inlassablement de  le ramener dans le ‘droit chemin’. 

Il m’a demandé de l’aide pour le soutenir dans sa démarche et dans sa foi.

En effet, ce jeune homme, sur ce parcours de vie, a recherché l’aide de Jésus et s’est tourné vers Lui… 

Le jour où je l'ai rencontré, j’ai ressenti sa tristesse et son désarroi. Il ne se sentait plus alors capable d’aider son petit frère. Il ne se voyait plus investir tout ce temps, sacrifiant sa vie personnelle pour continuer à aider son frère, alors que celui-ci continuait inexorablement à s’engouffrer dans des voies sans issue. 

Rendez-vous fût fixé et il a été convenu que nous nous voyions tous les trois, lui, son frère et moi. Hélas, son frère lui a fait faux bond et il est venu seul. J’ai pu passer un moment avec lui, nous avons pris du temps dans la présence de Dieu, je l’ai l’encouragé et le Seigneur l’a vraiment fortifié. Je continue, avec le groupe d’intercesseurs de mon église, à prier pour son frère, criant à Jésus pour une intervention et un toucher divin sur sa vie.

Cette histoire me ramène, dans le cas de cette relation d’aide à penser à vous, mes chers amis lecteurs qui ont mon âge ou parfois même plus.

Souvent dans nos églises, beaucoup de jeunes sont dans la détresse et ne se confient pas parce qu’ils ont peur d’être jugés.

Cependant ils sont, en même temps, à la recherche d’un ami plus expérimenté qu’eux (homme ou femme) dans la foi sur qui ils pourraient s’appuyer pour partager leur cœur et être écoutés sans jugement aucun, des amis avec un coeur de père/mère pouvant les encourager, les écouter, les soutenir dans leur combat. 

Peut-être que, dans votre église, vous êtes toujours en questionnement sur ‘comment servir le Seigneur’?

Et si vous commenciez à juste être une oreille attentive et un coeur aimant pour quelqu’un ? 

Dieu cherche des personnes qui se tiennent à la brèche pour le bien du pays (et nos jeunes, la génération suivante y contribue !) 

Si nous devenions ces personnes que Dieu trouve à la brèche ? Si nous devenions des ponts pour les attirer encore plus à Jésus, leur partageant comment Il est maintes fois intervenu dans nos vies, leur redonnant de l’espoir, les encourageant, priant avec eux et pour eux ?

Dieu veut et va se servir de nous car nous sommes Son corps sur la Terre ! Nous sommes le sel et la lumière et nous pouvons, par la foi en Lui, faire la différence autour de nous !

J’ai 59 ans… J’ai appris à prendre soin des autres, pas à pas, en commençant à prendre soin des miens, ceux de ma propre maison. J’ai gagné le cœur d’un de mes enfants en prenant soin de lui, sans le juger, simplement en lui donnant plus d’amour malgré ses erreurs de jeunesse et les critiques des autres et aujourd’hui j’ai l’immense joie de Le voir servir Jésus avec passion ! 

Permettez-moi de vous poser cette question : 

Quand est-ce la dernière fois où vous avez encouragé un jeune (peut-être même votre propre enfant), où vous lui avez dit qu’il/elle pouvez compter sur vous, que vous étiez là pour marcher à ses côtés, qu’il/elle allait y arriver, que vous croyez en lui/elle, que Jésus l’aime, tout simplement ? Un geste comme cela, c’est de l’or pur. 

Jésus nous apprend comment nous comporter en face d’une personne qui a besoin d’aide, sans jugement, au travers l’histoire du fils prodigue. Luc 15.10-24 

Dans ces versets, Jésus ne met pas l’accent sur le fils, mais sur l’amour du Père pour son fils. 

Il nous montre le cœur du père pour nous faire comprendre le rôle que nous pouvons tenir, comme un père, comme une mère, pour amener la vie autour de nous ! Cela peut vous encourager, surtout si vous faites partie de cette génération d’anciens dans l’église… 

Nous devons trouver notre place et je crois que le Seigneur nous appelle à amener la vie en amenant les principes du royaume dans les cœurs, en libérant un feu nouveau. 

Ayons le cœur du Père pour pardonner les offenses, pour encourager, pour relever et pour aimer. 

Amenons la vie autour de nous… Courons la course avec ces jeunes femmes et jeunes hommes, « nos enfants », pour ainsi dire. 

Aimons-les, encourageons-les, comme le Père fait avec nous, inlassablement ! 

Par sa grâce devenons des bénédictions pour les autres générations…

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

11 commentaires