Joies et tribulations

Joies et tribulations

En pensant au récent départ pour la patrie céleste de Mary Gardner, (voir l'article d’Eric de la semaine dernière) et en écoutant Eric qui étudie avec nos fils, tous les matins “les temps de la fin” en se régalant à décortiquer le livre de l’Apocalypse, mon coeur ne cesse de se réjouir en pensant aux temps à venir.

Cela peut vous sembler étrange, comment la perte tragique d’une personne comme Mary, si précieuse, et tous ces évènements inquiétants peuvent-ils susciter de la joie ?

 Mary est partie de la plus belle des façons, en martyre pour Lui. Jésus s’est sans doute levé (on le voit toujours assis à la droite du Père) pour l’accueillir, comme Il l’a fait pour Etienne (passage unique dans l’Ecriture) (Actes 7:55-56). Mon coeur est dans la joie pour elle !

La mort de Mary n’est qu’un frémissement, un avant-goût des tribulations qui nous attendent. Mais au milieu de la tourmente, Jésus nous promet sa paix.

     Jean 16:33 (Louis Segond, LS) “Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi.      Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde.”

Jésus lui-même s’est retrouvé dans cette situation, faisant face à la pire des tribulations pour nous.

     Hébreux 12:2 (LS)  “...ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui,  en vue  de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à  la  droite du trône de Dieu.”

Par la foi, Jésus a souffert la croix, dans la pleine attente, l’espérance de la joie qui lui était réservée.

Serait-ce le secret ? Connaître la vraie joie, même au coeur des pires tempêtes, c’est vivre dans l’attente des meilleures choses qui nous sont promises et réservées par notre Père.

Je crois vraiment que les apôtres eux aussi ont découvert cette joie.

     2 Corinthiens 8:2 (LS)Au milieu de beaucoup de tribulations qui les ont éprouvées, leur         joie débordante et leur pauvreté profonde ont produit avec abondance de riches libéralités de      leur  part.”

      2 Corinthiens 7:4 (LS) “J’ai une confiance en vous, j’ai tout sujet de me glorifier de vous; je    suis rempli de consolation, je suis comblé de joie au milieu de toutes nos tribulations.”

 Lorsque l’on parle d’injustice, d’épreuves et de tribulations, un de mes personnages préféré est Joseph. Son parcours semble l’emmener toujours plus bas. Il touche souvent le fond, sans voir de lueur d’espoir. La Bible nous relate ses temps difficiles, parfois de façon succincte. L’échanson l’oublia et deux ans s’écoulèrent avant que l’on ne reprenne de ses nouvelles. (Genèse 40:23 et 41:1)

 Mais regardez la transformation de Joseph entre les deux évènements :

     Genèse 40:14 (LS) “Mais souviens-toi de moi, quand tu seras heureux, et montre, je te prie, de la bonté à mon égard; parle en ma faveur à Pharaon, et fais-moi sortir de cette maison.”

Le travail du Seigneur dans son coeur n’était pas encore terminé. Il n’aurait absolument pas été prêt à retrouver ses frères. Joseph était encore assis sur le trône de sa vie.

     Genèse 45:8 (LS) “Ce n'est donc pas vous qui m'avez envoyé ici, mais c'est Dieu ; il m'a            établi  père de Pharaon, maître de toute sa maison, et gouverneur de tout le pays d'Égypte.”

Quel changement d’attitude ! Dieu est assis sur le trône de sa vie, et toute la gloire Lui revient à Lui seul. Maintenant, Joseph est prêt à retrouver ses frères et à apporter le salut et une grande joie à tout son peuple.

Le plan ultime de Dieu pour la vie de Joseph était le salut de ses oppresseurs, de son propre peuple. Quelle joie pour eux tous quand ils se sont retrouvés !

Joies et tribulations peuvent donc marcher main dans la main parce que notre joie ne dépend pas de nos circonstances mais de l’espérance que nous avons en Lui.

Oui, nous pouvons être toujours joyeux !

     1 Thessaloniciens 5:7 (LS) “Soyez toujours joyeux.”

Oui, c’est la joie de notre Seigneur qui est notre force.

     Néhémie 8:10 (LS) “...Ne vous affligez pas, car la joie de l'Éternel sera votre force.”

Un de mes passages préférés de la Bible est quand les trois amis de Daniel: Schadrac, Méschac et Abed-Nego sont sur le point d’être jetés dans la fournaise ardente. Ils affirment que leur Dieu a la puissance de les délivrer de la main de leurs oppresseurs, mais même s’Il choisissait de ne pas le faire, Il reste leur Dieu. (Daniel 3:17-18).

Bien souvent, nous ne comprenons pas les plans de Dieu, mais Il a le meilleur préparé pour nous, et c’est là que nous pouvons trouver notre joie !

     Jean 16:22 (LS) “Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse; mais je vous reverrai, et votre coeur se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie.”



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent. Des enseignements, des vidéos, etc. pour vous encourager, vous enseigner et par dessus tout annoncer l'Evangile. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

5 commentaires
  • kooly13 Il y a 8 années, 6 mois

    OUI...merci pour ce partage qui nous ramène à la réalité et à " l'acceptation" des choses favorables ou défavorables car L'ETERNEL seul au nom de Jésus notre sauveur est maitre de toutes choses ... Puissions nous moi le premier le percevoir ainsi en maintenant le cap vers notre SAUVEUR..Que Dieu soit loué
  • Lili525 Il y a 8 années, 7 mois

    Oui il y a de la force dans la joie, dans le fait de savoir se réjouir, même - et surtout - au sein de la détresse. Se réjouir permet en outre de recevoir la paix incommensurable de Dieu en Jésus-Christ. Que Dieu nous bénisse à travers les épreuves et les tribulations car elles sont immanquablement une partie de notre vie! Sabine
  • Claude Calu Il y a 8 années, 7 mois

    La joie de l'Eternel est ma force . MERCI ma soeur pour cet article . Que le Seigneur continue de répandre sa bénédiction sur votre famille .
  • KATSHILE Il y a 8 années, 7 mois

    Gardez toujours la joie , même dans les circonstances les plus difficiles personne ne peut nous ravir notre joie, même si Dieu n'agit au moment qu' on attendé de lui ; il reste toujours notre Dieu, rien ne peut changer sa nature divine. Merci beaucoup Rachel car c'est Dieu qui a parlé à travers toi, qu'il te benisse. George Tshilenga( KATSHILE)
  • marialy Il y a 8 années, 7 mois

    merci...