Justification Par la Foi.

Justification Par la Foi.

Lecture : Rom. 4 : 9-12.
Les prédicateurs ont parfois des difficultés à présenter certains sujets.
La circoncision est un de ces sujets. Jusqu'où peut-on aller sans que ça nous mette dans l'embarras.

- Mais après tout ce sujet se trouve dans la Bible, donc il faut en parler.
- La circoncision c'est l'idée de Dieu, Dieu en parle souvent, alors nous devons en parler.
- La circoncision doit avoir une signification pour que la Bible en parle tant.

Une personne doit-elle être circoncis pour être sauvée ? Au 1er siècle la question était importante.
Les juifs disent OUI, Paul dit NON !

1 -Que pouvons-nous dire sur la circoncision ?

a / - " Ce bonheur n'est-il que pour les circoncis, ou est-il également pour les incirconcis ? Car nous disons que la foi fut imputée à justice à Abraham. "
---- Pour comprendre ce verset il faut savoir ce que signifiait la circoncision au 1er siècle.

b / - Pour nous ça peut simplement être une opération chirurgicale.
Pour les juifs c'est une cérémonie sacrée qui marque l'homme en tant que vrai fils de l'alliance…

c / - Pourquoi Dieu a-t-il choisi ce signe particulier pour son peuple élu ?

1/-- La circoncision marque à jamais l'homme dans son corps.
Impossible de se réimplanter la peau une fois qu'elle a été enlevée.
Cet acte marque l'homme pour toujours. C'est un rappel permanent de sa relation sacrée avec Dieu.
2/-- La circoncision est un rappel personnel pour l'individu.
Peu de gens verront cette marque dans son corps, mais la verra à chaque fois qu'il se déshabille
---- Un juif peut voyager partout, aussi éloigné soit-il de Jérusalem, il peut s'enfoncer dans le paganisme, il aura toujours un rappel personnel qu'il appartient d'abord à Dieu.
3/-- La circoncision rappel continuellement à l'homme ses obligations spirituelles.
S'il voulait commettre adultère avec une païenne. Dans cet acte même, cette marque lui rappellera son péché.
Dans ses moments les plus privés de sa vie, il se souviendra, qui il est et à qui il appartient.

d / - Ce n'est pas étonnant qu'un juif attache tant d'importance à la circoncision.
C'est une façon pour Dieu de lui rappeler qu'il fait partie de son peuple.

e / - Quand on voit les choses de cette façon, cette question a tout son sens…
" Une personne doit-elle être circoncis pour être sauvée ? "
---- OUI, bien sûr, répond le juif… Comment un incirconcis peut-il être agréable à Dieu ?
---- MAIS quelle est la réponse de Paul ?

2 - NON, la circoncision n'est pas nécessaire pour être sauvé !

a / - Souvenons-nous que la question tourne autour d'Abraham. Comment a-t-il été sauvé ? Il fut sauvé par la foi… L'argument de Paul était irréfutable.

b / - MAIS, dira le juif, puisque Abraham a été circoncis, n'est-ce pas la preuve qu'il faut être circoncis pour être sauvé… ?
Paul répond : " La foi fut imputée à Abraham. Quand donc lui fut-elle imputée ? Etait-ce après, ou avant sa circoncision ? Il n'était pas encore circoncis, il était incirconcis. "

c / - Selon la chronologie, quelle est la chose qui est venue avant ? Le salut ou la circoncision ? …
---- La réponse est : Abraham fut sauvé AVANT d'être circoncis. ALORS la circoncision n'est pas nécessaire au salut, parce que Abraham fut sauvé avant d'être circoncis.

d / - Abraham fut sauvé à 85 ans, il fut circoncis à 99 ans. Alors la circoncision n'est pas nécessaire au salut.

3 - La circoncision est un signe et un sceau.

a / - Si la circoncision n'est pas nécessaire au salut à quoi sert-elle ?

1/-- La circoncision est un signe :
Un signe désigne une chose, une direction. Si je vois un signe disant : "Lyon 250 km " je sais bien que ce signe n'est pas Lyon ; Il indique le chemin vers Lyon. Le signe n'est pas sans valeur. En fait si Lyon, est l'endroit où je veux me rendre, le signe a une grande importance.
---- De même, la circoncision était un signe dans la chair qui oriente le juif vers Dieu…
C'est un rappel divin qu'il appartient à Dieu.
2/-- La circoncision est un sceau :
Un sceau authentifie un acte, une vérité. Un passe port n'a pas de valeur sans le cachet de l'administration française. Chez un notaire, le sceau rend authentique les actes,
rend valide les signatures sur le papier. Cela veut dire : C'est authentique.
---- De même, la circoncision signifie qu'un juif appartient entièrement à Dieu. Cet
acte signifie qu'il doit vivre toute sa vie pour Dieu.

b / - MAIS attention : La circoncision n'a de valeur QUE SI LE SIGNE EST ACCOMPAGNE par une soumission de cœur à Dieu.

Illustration :
L'alliance du mariage : Dans mon annulaire gauche je porte un anneau que ma femme m'a donné quand on s'est marié il y a 31 ans. Je ne l'enlève jamais… Que signifie cet anneau ? Quand les gens le voient, même ceux qui ne me connaissent pas, reconnaissent que je suis un homme marié. Ils ne connaissent peut-être pas ma femme. MAIS cet anneau est un signe public qui veut dire que j'appartiens à quelqu'un d'autre. Je ne suis pas libre, j'appartiens à celle à qui je me suis donné.
---- Maintenant, supposez que j'enlève mon alliance. Suis-je encore marié ? OUI ! D'enlever l'alliance ne fait pas de moi un célibataire. Avec ou sans alliance, je suis toujours marié. Alors pourquoi la porter ? Parce que c'est un symbole visible et public de mon engagement envers ma femme. Je porte cette alliance parce que je suis fier de ma femme et je veux que le monde sache que j'appartiens à quelqu'un.
---- Voyons ça autrement : Si un célibataire porte mon alliance. Sera-t-il marié à ma femme ? NON, il porte simplement le symbole d'un engagement qu'il n'a jamais contracté.
---- Une alliance n'a aucune valeur s'il n'y a pas derrière cela un engagement du cœur. S'il n'y a pas d'engagement, l'anneau n'est rien de plus qu'un anneau d'or.
----Voilà ce qu'est la circoncision. S'il y a un vrai engagement envers Dieu, elle a une grande valeur. Sinon, elle n'a aucune signification, elle peut même tromper, parce qu'on peut imaginer que ces personnes sont de vrais adorateurs alors qu'ils ne le sont pas.

4 - Paul applique cette vérité au fait que la circoncision n'est pas nécessaire au salut.

a / - A l'incirconcis :
" afin d'être le père de tous les incirconcis qui croient, pour que la justice leur fût aussi imputée, "
---- Le païen peut-il appeler Abraham son père ? OUI, s'il a la même foi que Abraham avait. C'est aussi simple que ça.
---- Puisque la foi sauve, et la foi seule, aucune importance alors, que vous soyez juif ou païen. Il est votre père spirituel si vous avez la même foi.

b / - Au circoncis :
Certainement que les juifs peuvent appeler père, Abraham ! OUI, dit Paul, mais seulement si eux aussi, ont la foi d'Abraham.
" et le père des circoncis, qui ne sont pas seulement circoncis, mais encore qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham quand il était incirconcis. "

c / - S'il faut imiter Abraham, imitez sa foi !

d / - Si vous voulez aller au ciel, il vous faut avoir la foi d'Abraham.

e / - Abraham n'est pas le père des circoncis MAIS de ceux qui partage sa foi, qu'ils soient circoncis ou pas !

f / - Qui est le vrai juif ? C'est celui qui a la foi d'Abraham. MAIS QUAND Abraham a-t-il eu la foi ? AVANT d'être circoncis.
---- Et avant d'être circoncis était-il un juif ou un païen ?
---- Il était un païen… !!!

5 - Pour nous aujourd'hui, cela implique trois choses.

a / - Premièrement :
Le salut est par la foi seule, entièrement sans les cérémonies humaines de quelques sortes.

b / - Aucune cérémonie ne peut sauver.
Ceux qui s'approchent de Dieu doivent s'approcher par le chemin de la foi en Jésus Christ.

c / - Ils ne doivent fonder aucune espérance sur une cérémonie humaine... Même bien intentionné.

d / - Deuxièmement :
Le baptême a une grande valeur dans l'église et il doit être honoré hautement, mais non comme un moyen de salut.

e / - Vous savez combien je crois au baptême. Je le prêche, je l'enseigne, je le pratique et je l'encourage pour que chacun obéisse à Jésus.
Le baptême n'est pas une option, ni un extra… C'est un commandement de l'Ecriture.

f/ - De même que le juif se confie dans sa circoncision SANS AVOIR LA FOI, de même on peut être baptisé sans avoir la foi…
Des gens se confient dans leur baptême, au lieu d'avoir la foi en Christ !
---- Le baptême n'est pas un acte magique… Si on ne s'engage pas de tout cœur avec Jésus ce ne sera pas plus qu'un bain !


g / - Troisièmement :
Dans le christianisme, ce qui prime c'est la réconciliation.
Il n'y a plus ni juif ni grec ni païen… En Christ s'effondrent toutes les barrières sociales, nationales et culturelles…



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires