La bienveillance au travail

La bienveillance au travail

Le monde du travail reconnaît aujourd’hui que la souffrance au travail provient souvent de relations difficiles avec nos collègues et notre hiérarchie, d’un manque de reconnaissance et d’une perte du sens du travail.

 De nouvelles tendances sont apparues ces dernières années prônant la bienveillance dans nos relations professionnelles.

Ainsi, un certain nombre d’entreprises a répondu à l’appel à plus de bienveillance au travail lancé par la revue « Psychologies ».

Ces entreprises ont décidé de se mobiliser pour remettre la bienveillance au cœur des relations au travail.

Le but est de redonner du sens au travail en améliorant la communication à tous les niveaux, la valorisation du travail de chacun et une meilleure convivialité entre les différents salariés.

Mais n’est-ce pas déjà ce que nous enseigne la Bible ?

La bienveillance, c’est l’amour du prochain, la bonté, la miséricorde…

« Les fous se moquent du péché, mais parmi les hommes droits se trouve la bienveillance. » Proverbes 14.9

Donner du sens à notre activité professionnelle est favorisé par une meilleure écoute à tous les niveaux, le partage des informations et la valorisation du travail de chacun.

En résumé, c’est tenir compte de l’autre et l’aimer.

L’amour du prochain est une des vérités essentielles de la Bible.

Dans 1 Corinthiens 13 nous lisons :

«  L’amour est patient, il est plein de bonté ; l’amour n’est pas envieux ; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. »

1 Corinthiens 13.4-7

Et Jésus nous enseigne à aimer même nos ennemis :

« Mais je vous dis, à vous qui m’écoutez : aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous détestent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. »

Luc 6.27-28

Mettre en pratique la Parole de Dieu dans nos vies et dans notre entreprise en particulier,  nous aide à avoir des relations bienveillantes avec notre entourage professionnel : mieux écouter, mieux communiquer, valoriser les autres, leur faire confiance… et même prier pour ceux qui nous maltraitent, voilà un engagement bien plus profond et durable que

la journée mondiale de la gentillesse mise en place voici quelques années.

Merci Seigneur de nous aider à être bienveillants avec nos collègues de travail et même avec ceux qui ne le sont pas !

 

Nicole

NDLR : L’objectif d’ACSER est de permettre à chacun de vivre dans de bonnes conditions sa vie professionnelle et personnelle. Pour en savoir plus, visitez : www.acser.org. 

ACSER est partenaire du TopChrétien.

 

 

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

5 commentaires
  • calina75 Il y a 2 années, 1 mois

    Seigneur merci de m'aider à être bienveillante avec mon prochain et ceux qui ne le sont pas avec moi amen
  • Christiane d'ACSER Il y a 2 années, 2 mois

    La bienveillance a plus que jamais place au travail, d'abord parce que l'on y passe beaucoup de temps. Ensuite, elle améliore les relations et c'est un excellent moyen d'exercer l'amour envers le prochain, dans le milieu professionnel où souvent l'on fait face à des rivalités. Effectivement, mettre la parole de Dieu en pratique dans nos vies, est une aide efficace pour faire preuve de bienveillance dans l'entreprise, car l'exercer envers ceux qui ne le font pas, est un défi à relever et à gagner par la grâce de Dieu.
  • Charles Il y a 2 années, 2 mois

    Il est important d'accepter les conseils que d’autres peuvent vous prodiguer. Ces conseils peuvent paraitre évident, mais nous pouvons les approfondir pour mieux les intégrer dans notre profession (celle-ci représente quand même un tiers de notre temps de vie !) La bienveillance est une des principales caractéristiques de l'amour. La tentation est grande de s'enfoncer instinctivement dans la spirale du conflit professionnel. Quand vient la tempête, il semble si loin et si difficile de revenir à l'amour. Le principe de l'amour du prochain est alors mis de côté et ne devient plus que de la belle théorie. Il faut parfois oublier sa fierté et son égoïsme (égo : chacun croit être dans son bon droit).
    • Rachel Il y a 1 année

      Mon commentaire au dessous date de quelques mois, j'ai été soumise à un travail de destruction jusqu'à détruire ma pyramide de Maslow mais Le Seigneur m'avait fait des Promesses de Sa Parole. Voilà donc que ma persécutrice est partie vers des horizons plus lucratifs et la mauvaise influence qu'elle a exercée contre moi s'est retirée. Nous allons pouvoir désormais travailler dans la paix et l'entraide. J'ai prié pour que Le Seigneur nous envoie une remplaçante selon son coeur, elle n'a pas encore commencer à occuper ses fonctions mais ce que je sais c'est que son prénom est Janis dont l'étymologie hébraique est: "Dieu miséricordieux" " Dieu a fait grâce". Merci Seigneur!!!
    • Rachel Il y a 1 année, 5 mois

      Oui, je tiens compte de ce que l'on me dit au travail même si cela émane d'une chef perverse narcissique et de celui qu'elle a formé: le président. Mais ils ne donnent jamais de conseils, ils méprisent et imposent, je me dois donc de discerner ce qui peut être juste dans leurs propos et ne tiens compte que de cela. Je vois bien sur que Le Seigneur me change intérieurement dans cette épreuve, c'est pourquoi, Il n'a pas répondu pour le moment à ma prière qui Lui demandait de les éloigner. Ces ennemis tuent ma chair.
  • Afficher tous les 5 commentaires