La clémentine des parents

La clémentine des parents

« Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. »  Galates chapitre 5 verset 22

Tout chrétien doit développer le fruit de l’Esprit. En tant que parents, ce fruit est plus qu’utile pour élever nos enfants.

En effet, il nous faut :

  • de l’amour : beaucoup d’amour pour pardonner, câliner, se lever la nuit…
  • de la joie : pour qu’ils se sentent bien, pour jouer avec eux, créer un climat sain à la maison…
  • la paix : pour gérer les conflits de fratrie, qu’ils trouvent un refuge auprès de nous…
  • la patience : pour répéter 10 fois par jour « mets tes chaussons », pour leur apprendre à manger proprement, pour qu’ils comprennent les divisions à virgule…
  • la bonté : pour pardonner, pourvoir à leurs besoins…
  • la bienveillance : pour s’occuper d’eux, les laver, les consoler quand ils se blessent (même si c’est à cause d’une désobéissance)…
  • la foi : pour qu’ils grandissent dans les voies de Dieu, de croire en eux…
  • la douceur : pour les accompagner à gérer leurs émotions (la colère, la tristesse…)…
  • la maîtrise de soi : pour toutes les situations de chaque jour.

Souvent, nous représentons le fruit de l’Esprit comme du raisin. J’ai grandi avec cette image, me disant que Dieu développait tel ou tel fruit de l’Esprit en moi mais pour l’instant, pas les autres. Cela me déresponsabilisait si je manquais de patience ou de douceur, le temps que les autres fruits se développaient.
J’étais dans l’erreur :
Il est parlé du fruit de l’Esprit et non pas des fruits de l’Esprit. En y réfléchissant, le fruit de l’esprit ressemblerait à une clémentine : c’est un seul fruit avec des quartiers différents qui se développent tous en même temps. C’est d’ailleurs frustrant de découvrir en l’épluchant un quartier tout petit collé à un autre.
Notre fruit de l’esprit, c’est 9 quartiers que Dieu développe en nous en même temps (même si par moment, Il s’occupe plus d’un quartier que d’un autre) par son Esprit pour nous permettre d’élever vers Lui les enfants qu’Il nous a confié.

Quelles sont les conséquences de tout cela ? Un équilibre familial et une envie des enfants de développer leur propre clémentine…

Bonne récolte !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires