La délivance un long processus

Jeune je souffrais beaucoup de l'atmosphère de conflit qui règnait dans ma famille, un père autoritaire qui ne savait pas exprimer son amour et de surcroît bien ancré dans les pratiques du vaudou. Ma mère quant à elle, elle pleurait beaucoup, elle semblait porter le poids d'une vie qu'elle n'avait pas désirée. Ma soeur souffrait en silence et se vengeait sur la nourriture et moi la rebelle de la famille je répondais et sortais beaucoup. Je voulais fuir cette atmosphère lourde qui n'était autre que la mort et je l'ai bien compris aprés ma conversion après être tombée plusieurs fois en dépression. Pour moi mon père ne m'aimait pas et je me sentais étouffée par toutes ces restrictions et ces réflexions qui me blessaient beaucoup.

Adolescente j'ai évolué dans un groupe de danse et c'est par ce groupe que j'ai pu entendre parler de Jésus autrement que chez les catholiques. C'était un Jésus si palpable que mon seul désir était de le rencontrer et c'est comme ça que j'ai participé au groupe de maison d'un des danseurs du groupe. C'était une femme d'origine juive qui dirigeait cette cellule de prière et après m'avoir enseignée sur ce que J'ésus avait fait pour moi à la croix elle m'a demandé si je voulais l'accepter comme mon Seigneur et Sauveur ce que j'ai fait sur le champ et peu de temps après j'ai reçu le baptême du St Esprit j'avais à cette époque 15 ans. A partir de ce jour j'ai rehcerché Dieu à travers la Bible et j'ai commencé à prier mais ça ne plaisait pas à mon père qui me persécutait pour ne pas que j'aille prier et moi je lui resistais comme je pouvais.

Puis à 18 ans j'ai pris une décision qui a boulversé toute la famille, je suis partie et je ne suis plus jamais revenue. Rebellion, orgeuil, destinée, je ne saurais pas vous expliquer ce qui a poussé cette décision mais je l'ai prise. Je passais le bac à l'époque que j'ai réussi grâce à Dieu malgrè mes déplacements à droite à gauche jusqu'à ce que je trouve une chambre universitaire et un boulot de surveillante d'externat pour subvenir à mes besoins. Un long moment de silence avec mes parents à suivi mon départ jusqu'à ce que le Seigneur me pousse à écrire une lettre à mon père. Un an pour parler à mon coeur et pour me faire lâcher ma rancoeur contre mon père, 1 an pour me faire réaliser que j'aimais mon père et que j'avais besoin de lui. Cette lettre à été les prémices d'une réconciliation avec ma famille et le début d'une longue délivrance. C'est à l'âge de 20 ans que j'ai pu avoir par texto le premier je t'aime de mon père pour mon anniversaire j'étais à mon travail et je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer. Malgrè ma conversion mon caractère n'était pas encore brisé, j'étais toujours orgeuilleuse et rebelle mais je ne le réalisais pas et surtout je ne savais pas à quel point les ravages du vaudou avaient pu affecter ma vie. J'aimais Dieu ou du moins je le croyais mais je n'arrivais pas à vivre selon les principes de la parole de Dieu.

C'est dans cet état que je me suis mariée à l'âge de 23 ans, je pensais que le fait de se marier était le gage d'une vie réussie en Jésus et pour moi réussir mon mariage c'était réussir ma vie. Hélas j'ai commencé à connaître un vrai enfer, violences, injures, humiliations, harcèlements, dépressions enfin un vrai enfer. L'année 2009 a fini pour moi avec beaucoup d'épreuves. J'ai découvert pour rajouter à mes soucis que mon mari avait une relation avec une autre femme, il m'en imputait la responsabilité et j'étais éffondrée, je ne comprenais pas qu'avec tous les efforts que je faisais pour changer que je sois obligée de subir toutes ces souffrances. Se lever avec la sensation de n'être rien, être jour après jour accablée par les injures et le manque de respect et pourtant je prie, je prie pour ce mari si cruel pour ne pas lui en vouloir, pour que son coeur soit à Dieu, pour que ses blessures soient pansées. Je ne comprends pas, le Seigneur semble ne pas entendre.Mais je crois que le problème du Seigneur était ailleurs. A cette même période, j'ai découvert que ma petite soeur portait l'alliance de ma mère au doigt, je lui ai demandé pourquoi et elle m'a répondu que ma mère le lui avait donnée comme ça. J'avais commencé à apprendre les réalités spirituelles qui peuvent influencer la vie des personnes et j'ai compris que ce cadeau n'en n'était pas un. J'étais en colère parceque je savais que cette alliance était une malédiction pour la vie sentimentale de ma soeur. Je lui ai expliquée ce que cela signifiait et je lui ai demandée de remettre cette alliance à ma mère ce qu'elle a fait.

A la suite de cela j'ai prié pour rompre cette malédiction et je pensais avoir fait ce que je devais faire, mais rien. Le Seigneur voyait plus loin que ça. Le 28 décembre 2009, un frère de Londres vient nous rendre visite à la maison c'est un chantre qui devait enregistrer un chant à la maison mais bizarrement, en chemin le Seigneur lui a demandé de changer de chant. Ce chant racontait l'histoire de Lot à Sodome qui devait être détruite et abraham qui priait Dieu pour le sauver. En expliquant ce chant j'ai réalisé que je priais depuis tellement d'année pour ma famille mais je ne voyais pas l'issue, je ne réalisais pas encore que le Seigneur nous avertissait d'un futur drame qui allait bousculer le monde entier. Le lendemain, je sens en mon coeur que le passage du frère est un appel pour ma famille et je décide d'aller voir ma soeur, je lui ai expliqué ce que le Seigneur a fait pour elle et dans sa chambre elle a accepté le 30 décemnbre 2009 Jésus comme son Seigneur et son Sauveur. Un vrai miracle, moi qui souffrais dans mon foyer, le Seigneur m'encourageait en répondant à ma prière. Puis le 12 janvier 2010, j'entends qu'il y a eu un séisme en Haïti, à la capitale et ma mère est là bas depuis un mois. Ma soeur vient à peine d'accpeter le Seigneur et une épreuve terrible nous tombe dessus. On ne sait pas où elle est, si elle est en vie ou pas, mon père essaye tant bien que mal de joindre quelqu'un là bas mais toutes les lignes sont coupées. Ma soeur m'appelle, elle pleure, elle se demande pourquoi et moi je dois être forte et prier. 2 jours, 3 jours passent et rien, mais sans comprendre comment ma soeur est en paix, elle me dit "Maman est quelque part on attend qu'elle appelle", j'en reviens pas ma soeur à la base si fragile, elle tient bon avec foi, un vrai miracle. Mon père lui est désespéré et je le réconforte comme je peux. Le 4 ème jour, un oncle nous dit qu'elle n'était pas à la capitale le jour du séisme, le 5 ème jour un autre nous dit qu'il a vu ma mère et qu'elle va bien et le 7 ème jour mon père a pu l'avoir au téléphone, un vrai miracle GLOIRE A DIEU.

A son retour, la première chose que l'on a fait dans la maison de mes parents c'est de remercier le Seigneur de nous avoir soutenu, d'avoir gardé ma mère et la famille, et chacun son tour à dit un mot au Seigneur. Mon père quant à lui s'est effondré en pleurs devant le Seigneur, cette épreuve était pour lui le début de sa délivrance. Aujourd'hui ma mère a décidé de repartir à l'église, elle sait que toutes les pratiques occultes qu'ils on fait sont à l'origine de cette souffrance et elle a décidé de prier pour mon père. Ma soeur étudie la Bible et me pose beaucoup de question pour apprendre à le connaître. Quant à moi je souffre toujours dans mon foyer mais je sais que le Seigneur est au contrôle. Mon histoire n'est pas mon histoire mais celle de toute une famille qui attend sa délivrance totale et définitive.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

30 commentaires
  • Enfant de Dieu Il y a 4 années, 8 mois

    Quel beau témoignage, quand on est avec Jésus on voudrais que les nôtres connaissent aussi notre Sauveur c'est pareil pour moi sois bénie ma soeur
  • Vinabit Paolo Il y a 6 années, 2 mois

    Prends courage dans la méditation de la Parole ( lecture quotidienne) et la prière pour fortifier ta Foi. Oui, une fois que nous avons accepté Jesus comme étant et Unique Notre Sauveur, Il ne va pas nous abondonner sur la route. Bien sur il y aura des hauts et des bas, mais une vie plus meilleure nous est réservée ou il n'y aura plus de mal MAIS que du bonheur Intarissable.
  • kyra Il y a 6 années, 7 mois

    waouuuu!!!!! J'en ai la chair de poule!! Dieu est si bon!! ma soeur ne perd jamais la foi je suis sur que tout ira bien dans ton foyer un jour par la grace du seigneur. AMEN!!!!!!
  • Afficher tous les 30 commentaires