La foi qui triomphe

La foi qui  triomphe

Nous sommes impressionnés par les expériences glorieuses qui nous sont relatés dans l’Ancien Testament. L’auteur de l’épître aux Hébreux, pour nous encourager à vivre de grandes expériences nous signale comment nos prédécesseurs ont vécu ces choses extraordinaires.
Pour avoir possédé la foi, les anciens ont obtenu un témoignage favorable. Hébreux 11/2
Puis dans ce même chapitre suit toute une énumération de miracles et chaque cas cité, commence par ces mots répétés 21 fois : C’est par la foi !

C’est cette foi que nous voudrions posséder pour recevoir de notre Père céleste des exaucements semblables.
L’Ecriture appelle Abraham le père de la foi et il est notre père dans ce domaine.
Il nous a montré en bien des circonstances dans sa vie ce qu’était cette foi qui triomphe.

Ne pas regarder aux circonstances

Espérant contre toute espérance, Abraham crut ! Il ne considéra point que son corps était déjà usé, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants… Romains 4 /18-20
Un des secrets de la foi, c’est de ne pas regarder aux circonstances.
Abraham connaissait bien les impossibilités d’avoir un enfant. Mais il a mis le raisonnement humain de côté, il n’a pas regardé l’âge de Sara, ni son corps déjà usé. Il a fait face à la situation en se disant : à vues humaines, la chose est impossible, mais l’Eternel a une solution que je ne connais pas. Bien des amis ont du lui dire: tu vois bien que tu n’as plus aucun espoir d’avoir un enfant. Mais en réalité, Abraham dans son cœur relève le défi; humainement, il n’y a plus aucun espoir, mais je crois quand même dans la toute puissance de l’Eternel.
C’est de cette foi que Dieu veut que nous soyons animés.

L’enfant de Dieu doit apprendre à regarder vers notre Seigneur Jésus, qui a reçu tout pouvoir dans le ciel et sur la terre. Nous avons tendance à regarder vers les possibilités humaines pour résoudre nos problèmes. Il n’y a rien d’étonnant de la part de notre Dieu nous affirme un prophète.
Toute bénédiction attendue de Dieu est une grâce, donc un don immérité. La clé qui nous ouvre le chemin des grâces de Dieu, ce ne sont pas nos œuvres, ni la multitudes de nos prières ou de nos sacrifices, mais la foi : notre Seigneur Jésus à qui nous devons d’avoir eu par la foi, accès à cette grâce… Romains 5/2

Noé a entrepris de construire une arche par la foi. Il n’avait jamais plu sur la terre. Noé n’avait jamais construit un bateau, pas même une barque. Il ne vivait pas au bord de la mer. Malgré, toutes ces circonstances, Noé a cru dans la parole de Dieu et sa foi a été honorée par Dieu.

Moïse
n’avait dirigé une nation et il se trouve devant la Mer Rouge poursuivi par l’armée égyptienne. Moïse a su communiquer sa foi au peuple et tout le peuple a pu passer la mer Rouge comme un lieu sec. Les Egyptiens qui arrivaient derrière eux, sans la foi, furent tous engloutis par la mer.

Josué
se trouvait devant une ville imprenable. Jamais les murailles de Jéricho n’avaient été franchies par des étrangers. Il a fallu une semaine de marche autour de la ville, sans résultat apparent. La foi était mise à l’épreuve de la persévérance. Et d’un seul coup, toutes murailles se sont écroulées. La foi est souvent mise à l’épreuve et elle nécessite une forte dose de persévérance.

Gédéon
arrive au combat avec trente deux milles hommes. L’Eternel fait le tri et lui laisse seulement trois cents hommes ! En face, ils ont une armée aussi nombreuse « qu’une multitude de sauterelles » ! Par la foi, Gédéon a gagné la bataille. Il n’a pas regardé au petit nombre qui était avec lui. Il n’a pris en considération la multitude qui était en face de lui et qui a fait des misères à son peuple depuis des années. Mais par la foi, Gédéon s’est avancé avec ses trois cents hommes, croyant au Dieu de l’impossible. Et sa victoire fut totale.

Regardez les ennemis avec les yeux de la foi

Prenez en considération vos difficultés, mais ne les regardez pas seulement avec nos yeux humains, Les douze espions envoyés par Moïse pour explorer le pays de la promesse n’ont pas tous vu les mêmes choses. Dix d’entre eux, avec leurs yeux humains, ont vu des géants, des villes fortifiées imprenables, une terre qui dévore les habitants. Le résultat fut le défaitisme et le découragement du peuple de Dieu. Mais Josué et Caleb, qui ont regardé les mêmes difficultés avec les yeux de la foi, ont proclamé : Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs ! L’Eternel est avec nous, ne les craignez pas ! Nombres 13/30 & 14/9
Quelques années plus tard, Josué et Caleb ont été vainqueurs et se sont emparés du pays. Leur foi a triomphé car ils ont regardé les ennemis avec les yeux de la foi.

C’est un danger qui risque de nous atteindre, car même le grand prophète Elie en a été victime. Il fait descendre le feu du ciel, il ordonne à la pluie de tomber par la foi. Quelques jours après ces grands exploits de la foi, Elie prend la fuite pour sauver sa vie et il est en grand péril, tout seul, sous un genêt dans le désert. Un ange va venir lui sauver la vie.
Que s’est-il passé ?
Elie voyant cela, se leva et s’en alla pour sauver sa vie. 1 Rois 19 /3
Qu’a donc vu Elie pour être saisi par une crainte ?
Une femme méchante s’est dressée sur son chemin; elle l’a impressionné car elle était reine. C’était la méchante Jézabel qui avait osé dire avec arrogance: Que les dieux me traitent dans toute leur rigueur, si demain à cette heure, je ne fais de ta vie ce que tu as fait de la vie des faux prophètes ! 1Rois 19/2
Elie a oublié de porter le regard de la foi sur ce danger; il a oublié que l’Eternel l’avait gardé et protégé contre des centaines de faux prophètes.
Souvenons-nous des expériences bénies, souvenons-nous que Dieu est avec nous et même sur les menaces violentes portons le regard de la foi.

Attachez vous aux promesses de Dieu

Abraham avant reçu un promesse de la part de l’Eternel et il s’est accroché fermement à cette promesse. Elle avait, pour lui, plus de valeur que toutes les réalités de la vie et plus d’importance que tout ce qu’il ressentait. La foi doit toujours dépasser ce que nous pensons ou ressentons. Abraham ne douta pas, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu. Romains 4/20
D’ailleurs pour l’encourager à croire, Dieu avant changé son nom. Il ne s’appelait plus Abram mais Abraham, qui veut dire « père d’une multitude.» Paul affirme que la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ. Romains 10 /17
C’est en se nourrissant de la Parole de Dieu que notre foi se fortifie. Remplissez vos pensées, votre cœur, votre mémoire de la parole de Christ. Quand un cœur est ainsi rempli de cette parole qui donne la foi, il n’y a plus de place pour le doute.
Le psalmiste va jusqu’à dire que mille tombent à ton côté, et dix mille à ta droite, tu ne seras pas atteint ! Pourquoi ? Parce que Tu es mon Dieu en qui je me confie ! Psaume 91/7 & 2.
Si vous avez bien compté, onze mille vont être atteints par le mal, un seul va échapper, c’est vous parce que vous vous attachez à la promesse de Dieu.
Ne vous laissez pas influencer ou ballotter par ceux qui ont été vaincus ou ceux qui n’ont pas été exaucés. Dieu seul en connaît la raison. La vérité se trouve dans la parole de Dieu.


La louange fortifie la foi

Il est bon de dire merci d’avance à Dieu. Avant la Pentecôte, les disciples avaient la promesse de l’effusion de l’Esprit et ils ont passé leur attente dans la louange.
C’est après dix jours de louanges que l’Esprit est descendu.
Concernant Abraham, il est dit : Il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu ! Romains 4/20

Lorsque nous prions, nous nous approchons du trône de la grâce, trône sur lequel siège notre Père céleste. Il nous est demandé de nous approcher avec assurance, nous sommes des enfants de Dieu. Notre Père céleste est heureux de nous entendre dire du bien de Lui, de le remercier pour ce qu’Il est, ce qu’Il a fait pour vous. Nous avons des exhortations tout au long des épîtres de Paul à être toujours dans la joie. Et croyez-le, notre Père est heureux de voir ses enfants s’approcher de son trône avec des actions de grâce.

1 Jean 5/5:  "Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu."

Notre prière:
Seigneur, augmente-moi la foi ! Je veux une foi triomphante qui fait honneur à mon Seigneur !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

14 commentaires