La montagne miraculeuse de Dieu

La montagne miraculeuse de Dieu

Le chapitre 25 du livre d'Esaie nous fait le récit d’une incroyable vision dans laquelle le prophète se trouve transporté dans le futur des derniers jours. Les commentateurs de la Bible sont d’accord pour affirmer que ce récit est une des descriptions les plus précises de la fin des temps.

Ce n’est pas une prédiction mystique et imprécise : Esaie nous montre avec précision ce que Dieu a l’intention de faire aux nations ainsi qu’à son église juste avant la fin. Et en ce moment précis, nous sommes en train de vivre les heures que le prophète décrit.

 

Dans les cinq premiers versets, Esaie met en évidence ce que Dieu a en réserve pour les peuples et pour son église. Pour commencer, le prophète voit que Satan a échafaudé un empire démoniaque qui tient en esclavage la totalité des nations et qu’avec une poigne de fer, le diable les a tenues en captivité.

 

Esaie décrit le travail démoniaque de cette puissante cité : Satan a construit une haute et imposante citadelle aux murs impénétrables. C’est la ville des esprits remplie de palais, manoirs, et habitations spirituelles peuplés de principautés et de puissances démoniaques. A partir de cette cité, Satan contrôle tous les pays et les tient sous son autorité. Des multitudes de gens ont été mis en captivité avec des esprits de luxure, de cupidité, de meurtre et le mal sous toutes ses formes, le diable prenant possession des dirigeants qu’il manipule de façon à ce qu’ils se tiennent à l’écart de toute influence de l’évangile.

 

Ces nations sont une description du pouvoir d’oppression de l’enfer : les pauvres n’ont aucune force, les nécessiteux sont dans une grande détresse et des orages furieux sèment une terrible destruction. Esaie décrit ces tempêtes comme de grosses explosions d’une intense chaleur représentant l’acharnement pour tenter l’espèce humaine comme elle ne l’avait jamais été auparavant et ces tornades au pouvoir écrasant, passent à travers tous les pays en balayant tout.

 

Mais ensuite, Esaie contemple une chose  merveilleuse : Il voit avec crainte la façon rapide dont Dieu traite les œuvres de Satan. Le prophète pleure :

« Tu as fait de la ville un amas de pierres ; la forteresse des barbares est détruite, elle ne sera jamais reconstruite. C’est pourquoi les peuples puissants Te glorifient, les villes des puissantes nations Te craignent » (Esaie 25.2-3)

 

En un instant, Dieu réduit l’empire de Satan en un tas de décombres et les nations qui étaient asservies à la tyrannie démoniaque recouvrent la liberté. Esaie, à cette vision laisse éclater une louange triomphante :

« O Eternel, Tu es mon Dieu ; je T’exalterai je célèbrerai Ton nom ; car Tu as fait des choses merveilleuses ; tes desseins conçus à l’avance se sont fidèlement accomplis. » (25.1) Ce qui veut dire :

« Seigneur, Tu n’es jamais pris au dépourvu. Dans le passé Tu as fait de grandes choses, et aujourd’hui, Tu as un plan pour ce qui se passe en cet instant. Tes ordres ont été donnés depuis la création du monde. »

 

Tandis qu’Esaie regarde le plan de Dieu se dérouler, il frémit en son âme et s’exclame à l’intention des générations à venir :«  Dans les derniers jours, Dieu écrasera Satan et détruira son pouvoir. Les palais de ces êtres démoniaques bizarres seront réduits en ruines, et la ville du diable en un amas de poussière.

 

A présent, les chaînes des multitudes asservies tombent. Elles sont délivrées des prisons sataniques que sont la peur et le péché. Esaie les appelle « un peuple fort » ce qui veut dire « un peuple jadis endurci dans le péché. » Et il nous dit que ces mêmes personnes commencent à glorifier Dieu. Pendant des années elles ont été terrorisées par leur oppresseur, Satan, mais aujourd’hui, elles craignent seulement celui qui les a délivrés de son emprise : Dieu.

 

A l’heure actuelle, le verset 4 est en train de s’accomplir et le monde entier peut voir :

« Tu as été un refuge pour le faible, un refuge pour le malheureux dans la détresse, un abri contre la tempête, un ombrage contre la chaleur, car le souffle des tyrans est comme l’ouragan qui frappe la muraille » (25.4.)

 

Aujourd’hui même je vois cela s’accomplir pour des millions de personnes à travers le monde. Les pauvres en esprit deviennent forts, les nécessiteux sont secourus, et ceux qui sont dans la détresse ont la paix en abondance. Christ est devenu leur protection, leur refuge, leur défenseur, un endroit où ils peuvent se cacher. Et quand le souffle chaud d’une ardente tentation se dirige vers eux, il se heurte à la muraille sainte qui les entoure et tombe à terre sans pouvoir nuire.

 

Au verset 5, nous trouvons l’une des prédictions les plus glorieuses. Le texte hébreu original dit « Dieu va dompter le tumulte des étrangers……et faire taire le chant des barbares ». Et la version anglaise « King James » dit : « Tu feras baisser le bruit des étrangers…….. et les tyrans seront terrassés » C’est une description du terrorisme, et comme nous l’avons vu au verset 3, « la cité des puissantes nations » le Seigneur promet de mettre à la raison les terroristes.

 

Je remercie Dieu de ce que nos forces armées ont capturé Saddam Hussein. En vérité cependant, même une coalition mondiale conduite par les Etats Unis, ne pourrait pas réussir à faire cesser le terrorisme. C’est une tâche irréalisable par les humains. Mais Esaie rend tout cela plus pur que le cristal : Dieu agira en faveur de son peuple. Et, tandis que le prophète entrevoit ce qui va arriver aux nations, il nous donne un conseil :

« Ne vous inquiétez pas, n’ayez pas peur, le Seigneur a un plan en action, qui a été mis en place bien avant la création. Dieu mettra fin à la menace de l’intrus, de l’étranger et du terroriste »

 

Les journaux télévisés nous ont montré des terroristes en train de danser sur des cadavres de soldats américains, mais Dieu proclame : « Leur chant va bientôt cesser, je vais dompter les tyrans » L’Islam radical n’est pas une menace, le Seigneur a promis de le rabaisser et va changer en affliction de deuil le chant des terroristes.

Sous nos yeux, aujourd’hui, nous avons vu les prophéties d’Esaie s’accomplir

A notre époque, nous avons vu la prophétie d’Esaie se dérouler sous nos yeux.

En ce moment précis, nous vivons dans des temps bibliques que l’on nomme « la pluie de l’arrière saison ». Et le plan préconçu de Dieu fonctionne. Partout de par le monde, les hautes murailles de la ville de Satan sont abattues.

 

Pensez à ce qui est arrivé au communisme. De véritables murs ont été abattus en Allemagne, en Russie ainsi qu’un peu partout à travers l’Europe. De nos jours, tout doucement, que ce soit en Chine ou bien en Mongolie, le « rideau de bambou » est lui aussi en train d’être démantelé. Des millions de personnes, jadis tenues sous le joug de Satan ont été libérées. Nombreux sont ceux qui ont entendu l’évangile prêché pour la première fois. Un peuple « fort » autrefois endurci dans le péché loue Dieu maintenant.

 

Je vous le dis, nous sommes en train de vivre des moments particuliers. En 50 ans de ministère, je n’ai jamais rien vu de comparable. L’année dernière, au Nigeria, 500.000 personnes en une seule soirée ont assisté à une réunion d’évangélisation dirigée par notre équipe. Les gens ont faim de Dieu comme jamais auparavant et des choses auxquelles je n’aurais jamais osé rêver se passent sous mes yeux.

 

L’une d’entre elles est en train de se passer en Iran. Il y a plusieurs décennies, mon livre, la Croix et le Poignard, était imprimé clandestinement dans ce pays. Selon une estimation, 25.000 copies sont en circulation et le film Jésus a été projeté en secret à des centaines de groupes. Des centaines de milliers d’Iraniens sont à présent sauvés grâce au message de l’évangile.

 

J’ai reçu récemment un message émouvant émanant de l’association Teen Challenge dont le programme d’aide aux drogués concerne un pays du moyen Orient dont je dois taire le nom. Ce pays Islamique est rongé par l’alcoolisme et la drogue et les personnalités en charge du gouvernement avouent être dépassés par le problème. Cependant, au travers du pouvoir de délivrance de Jésus, le programme mis en place par Teen Challenge a produit des centaines de diplômés qui ont été sauvés, délivrés et affranchis de la dépendance.

 

Un de ces diplômés est maintenant responsable d’une dénomination Pentecôtiste locale. Il déclare que le tsar de la drogue de ce pays a récemment assisté à la cérémonie de remise des diplômes de Teen Challenge. Cet homme, Islamique renommé a vu et entendu des dizaines jeunes gens se lever et témoigner de la manière dont Jésus les avait guéri de leur dépendance à la drogue.(Ce que ce « Tsar » ignorait probablement, c’est que plus d’une centaine de ces jeunes gens projettent de bâtir des églises dans ce pays.) Le gouvernement reconnaît aujourd’hui que Teen Challenge est le programme de lutte contre la drogue qui a le plus de succès dans le pays.

 

C’est ce qui est en train de se passer partout dans le monde d’incroyables manières : Les murailles de la ville de Satan sont abattues

Les prophéties suivantes montrent ce que Dieu a en réserve pour son peuple dans les derniers jours

Esaie prophétise ensuite sur ce que Dieu a en réserve pour Son peuple dans les derniers jours.

A présent, Dieu attire l’attention d’Esaie sur l’église.  Il lui montre un festin , un banquet surnaturel qui se déroule sur une montagne : « Sur cette montagne, L’Eternel des armées prépare à tous les peuples un festin de mets succulents, un festin de vins vieux clarifiés. » (Esaie 25.6)

 

Comprenez-vous ce qu’Esaie est en train de dire ? Ce merveilleux festin aura lieu juste avant le retour de Jésus. A ce moment-là, le peuple de Dieu ne pourra pas être dans le deuil, plongé dans la peur, angoissé et dans l’abattement et Il n’apparaîtra pas sous les traits fragiles et squelettiques de la maigreur spirituelle. Non, Christ, trouvera à son retour son peuple « festoyant avec des mets succulents pleins de moelle »

 

Dieu lui-même a préparé ce festin et en ce moment même la préparation entre dans sa phase finale. Le Seigneur est en train de nous dire en substance :

« J’ai gardé le meilleur vin pour la fin,et en ce moment même, je suis en train de servir mon peuple en avance. Dans ma présence, ils festoieront avec des choses merveilleuses »

 

Tandis que je voyage à travers le monde, je vois cet incroyable festin se dérouler. Rejetant l’évangile annoncé à grands coups de publicité, évangélisation de masses ou par des professionnels, des hommes et des femmes dans la jeunesse ont faim d’un évangile qui les émeut jusque dans les profondeurs de leur esprit. Ils recherchent un contact personnel avec Jésus, afin de recevoir de Lui la révélation. Ils se mettent en avant pour la prière brûlant d’un zèle qui émeut tout le monde autour d’eux.

 

L’endroit où se déroule ce festin est très significatif. Il représente un endroit sacré, une maison dans laquelle la présence de Christ est manifeste. C’est un lieu où le peuple de Dieu communie et soupe avec lui, l’adorant en esprit et en vérité. Cette montagne de la présence de Dieu est un représentation importante pour le peuple de Dieu. Pourquoi ? Tout ce que le Seigneur est en train de faire dans ces derniers jours est intimement lié à Sa présence. Ce festin de moelle et de vin peut seulement se dérouler dans un lieu où la présence de Jésus est manifeste.

 

Quand je parle de la présence manifeste de Christ, je ne suis pas en train de décrire quelque chose de mystique et d’un autre monde. A chaque fois que Jésus se révèle, chacun dans l’assistance peut le ressentir. Le psalmiste déclare que les collines fondent comme de la cire dans la présence de Dieu (voyez Ps 97/5). Plus simplement, chaque mur spirituel et obstruction charnelle s’évaporent lorsque Jésus se révèle. Sa présence est tellement réelle que vous pourriez presque Le toucher.

 

Qu’en est-il de votre église ? Est-ce que la perception tangible, perceptible et manifeste de Jésus est évidente dans votre milieu ? Est-ce que les gens fondent en Sa présence pleurant sur leur péché ? Se réjouissent-ils de l’impressionnante paix qu’Il leur donne ? Tombent-ils sur leurs genoux poussés dans une brûlante adoration ? Quittent-ils cet endroit avec le visage radieux de ceux qui ont été dans la présence de Christ?

 

Qu’en est-il de votre foyer ? Est-ce que les visiteurs perçoivent la présence de Christ dans votre façon de tenir votre maison ? Est-ce que l’odeur de sa sainteté imprègne votre famille, votre mariage et l’ensemble de vos relations ? Y-a-t-il les pleurs de l’intercession par les membres de la famille, les pleurs du brisement, le désir de réparer toutes les fautes ? Ou bien est-ce la chair qui gouverne ?

 

Croyez-moi, il existe une montagne spirituelle, haute et sainte montagne que l’on ne peut trouver que dans le lieu secret de la prière. Peu importe l’importance de votre église, tout ce qui importe aux yeux de Dieu, c’est la réalité manifeste de son fils. La présence de Christ doit être totalement perceptible par les yeux, le cœur ainsi que tous les sens. Si tel n’est pas le cas, Esaie nous dit qu’aucune des œuvres glorieuses ne pourra se faire en un tel lieu, pas plus qu’atteindre une maison qui s’est écarté de sa présence. Ces choses ne se passeront jamais si sa présence n’est pas désirée, recherchée et cultivée. Au lieu de cela, une telle maison sombrera dans la confusion et le désespoir.

 

Chaque famille chrétienne devrait se tenir dans un endroit élevé, une montagne qui sépare du monde et de la chair, être une salle de banquet accueillant Christ. Cependant, dans beaucoup de foyers chrétiens, il n’en est pas ainsi parce qu’ils ont été souillés par des tas d’immondices. L’impudicité, l’ignoble perversité sont autorisées à la télévision, au cinéma et sur Internet.

 

Combien doivent être étonnés les anges qui sont les témoins d’une telle iniquité dans des foyers qui devraient être en train de rechercher la présence de Jésus. Des multitudes de Chrétiens passent leur temps à fureter sur des sites Internet à caractère pornographique, louant des K7 vidéos érotiques, s’abreuvant de dépravation à la télé. Ils vont ensuite au cinéma où, en fait, ils paient pour entendre le nom de Jésus blasphémé. Et ils se demandent pourquoi une pâleur de mort spirituelle plane au-dessus de leurs maisons.

 

Le travail du saint Esprit est d’amener et de maintenir la présence et la puissance de Christ dans nos églises, nos maisons et nos cœurs. Pourtant des multitudes, avec leur idolâtrie continuent d’attrister le saint Esprit. Comment, la vision d’Esaie, avec ses glorieuses bénédictions et de liberté pourrait avoir lieu dans une atmosphère de complaisance dans la lubricité ? A quoi nous servirait-il de prier pour le salut de ceux que nous aimons quand il y a de la souillure nos propres maisons ?

 

Dieu a l’intention de faire un étalage stupéfiant de miracles qui va confondre nos cœurs et nos pensées, ayant planifié tout cela avant que le monde existe. Si le Seigneur a imaginé un tel plan, cela doit et va arriver. Il en est, cependant, quelques uns qui ne seront pas à la table du banquet : ceux qui ont grandi dans la tiédeur , ceux qui aiment la facilité, ceux qui se sont livrés à la folie des plaisirs de ce monde, aucun d’eux ne sera au festin.

 

Remarquez la description que fait Esaie sur ceux qui sont présents :

« Sur cette montagne, l’Eternel des armées prépare à tous les peuples un festin de vins vieux de mets succulents pleins de moelle, de vins vieux clarifiés. » (Esaie 25 :6) Ceci nous parle de gens qui ne se contentent pas du lait de la parole de Dieu. Ces serviteurs aiment les reproches de leur Seigneur : Ils ont faim de la chair de la vérité, d’une parole pieuse émanant de bergers expérimentés et éprouvés, un message rédigé par le feu du Saint-Esprit recherchant chaque jour ce que Dieu veut leur dire, assoiffés pour goûter son vin vieux purifié.

Maintenant nous arrivons aux miracles des derniers jours qu’Esaie a prédit au peuple de Dieu

Nous en sommes maintenant aux miracles qu’Esaie avait prédit pour le peuple de Dieu dans les derniers jours.

« Et sur cette montagne, il anéantit le voile qui voile tous les peuples, la couverture qui couvre toutes les nations. » (Esaie 25.7) Voilà deux merveilleuses prophéties dont la première concerne les Juifs. Le voile auquel se réfère Esaie est la cécité spirituelle qui a recouvert le cœur des juifs depuis Moise. L’apôtre Paul en parle longuement :

 

« Lorsqu’ils se convertissent, le voile est ôté » (2Cor 3.16) « Une partie d’ Israël est atteinte de cécité partielle jusqu’à ce que la totalité des gentils (Païens) soit entrée ……le libérateur viendra de Sion, et il détournera de Jacob les impiétés. » (Rom 11.25/26).

 

Paul avait foi dans ce qu’Esaie avait prophétisé sur Israël : Le Libérateur voudrait ôter le voile de leur cécité. Quelque Juifs étaient en train de se tourner vers Dieu et d’obtenir miséricorde (Rom 11.30). Bien aimés, cette prophétie est en train de s’accomplir en ce moment même. Partout dans le monde, le regard des Juifs s’ouvre à Christ. Un magazine séculier rapporte que les Juifs portent un regard nouveau sur Jésus et je dis « Alléluia ! » C’est juste ce qui est nécessaire, un simple regard !

 

Mais la prophétie a également une autre signification qui concerne votre proche famille, qui s’applique à chaque épouse, chaque enfant et membre de la famille ayant un voile de cécité spirituelle que Satan jette sur eux. Je reçois de nombreuses lettres de parents qui m’écrivent que leurs enfants sont aveuglés par l’adversaire. Ils ont élevé ces jeunes dans un environnement chrétien. Mais à présent, ils sont déroutés et confus et disent : « Je ne comprends pas ce qu’il se passe, ce sont des incrédules. Ils ne m’écoutent pas et je ne vois pas comment je pourrais réussir à me faire entendre. »

 

Paul dit que le prince de ce monde a plongé ces adolescents dans l’aveuglement qui ont perdu la foi car l’adversaire a expulsé la lumière de l’évangile hors d’eux. Et il n’est pas agréable pour les parents d’essayer de rechercher plus en profondeur la cause de tout cela. C’est l’œuvre de Satan qui veut garder cet enfant captif, dans la confusion et le péché. Ce problème va au delà d’une consultation, d’une prédication ou bien encore d’une stratégie parentale. Cela demandera purement et simplement un miracle.

 

Rappelez-vous que la Bible dit que l’ennemi est à la recherche de l’âme précieuse (Prov 6.26). Il cherche à mettre dans leurs cœurs et leurs esprits des semences de pardon impossible et d’amertume. C’est ainsi qu’au lieu d’être aimables et attentionnés ils deviennent esclaves du péché et ce n’est pas simple d’atteindre quelqu’un qui a un voile sur son cœur. Faire la morale ne sert qu’à les endurcir d’avantage.

 

Oui, notre combat doit être dans l’Esprit. Après tout nous prenons position contre l’esprit du prince de ce monde. Seul notre festin sur la montagne peut atteindre cet esprit mauvais. Et cela va demander une présence de Christ dans nos vies comme nous ne l’avions encore jamais connue. Seule la manifestation de la réalité de Jésus va fondre les liens de l’esclavage de Satan comme de la cire, en lui ôtant son pouvoir de nuire à nos bien aimés.

 

Toute révolte, drogue-parties et autres manières de faire la fête sont des voiles qui asservissent. De plus, il n’y aura aucun changement dans votre enfant tant qu’il n’a pas la bonne volonté de pardonner. Ce qui nécessite une rencontre avec le pouvoir de fusion qu’est la présence de Jésus. Il est temps pour vous de rejoindre Christ au festin. Esaie nous dit que Dieu va engloutir tous les voiles démoniaques et s’en débarrasser.

 

Cependant, cette promesse nous propose mieux. Chaque trace de mort spirituelle sera engloutie également « Dans la victoire, il anéantira la mort pour toujours ; et le Seigneur Dieu essuiera les larmes de tous les visages »(Esa.25.8). Vous vous demandez peut-être : « Puis-je vraiment croire ces choses ? Plus de larmes pour ceux que j’aime ? Plus de mort spirituelle saisissant mon enfant ? Je ne peux l’imaginer. Cette promesse n’est pas pour aujourd’hui. Cela doit vouloir parler des temps où Jésus régnera dans l’éternité. » Non ! Le verset qui suit est une preuve de ce que cette prophétie est pour aujourd’hui : « Et en ce jour on dira » (25.9) C’est une promesse d’actualité. Dieu a l’intention de l’accomplir en cet instant précis, pendant la durée de notre vie.

 

Dans les jours à venir, plusieurs vont connaître Jésus et se placer sous Son pouvoir. Tous ceux qui reviennent à Lui entièrement (qui se repentent, qui pardonnent, et qui vont au banquet de la montagne avec Lui) verront leurs pleurs changés en joie. De par le monde, d’immenses fleuves de larmes coulent des yeux de ceux qui ont déjà été affranchis. Après des siècles d’esclavage satanique, les gens sont débarrassés de leurs chaînes : ce sont des pleurs de repentance et de louange pour leur Libérateur.

 

Esaie était très excité par ce qu’il voyait et il prophétisa que lorsque nous verrions le merveilleux travail de Dieu dans notre milieu, nous allions pleurer :« C’est le Seigneur, Nous l’attendions et il nous a envoyé son salut. » (25.9)

 

« Et il fait disparaître de toute la terre l’opprobre de son peuple » (25.8) Le mot « opprobre » employé ici vient d’un mot hébreu dont la racine signifie « invective, défaveur  ». Cela nous parle des puissances sataniques qui s’en prennent aux chrétiens consacrés et qui les narguent. De pareilles attaques ont lieu lorsque nous prions pour qu’un bien aimé soit délivré d’une prison démoniaque.

 

Peut être avez-vous entendu ces reproches venant de l’enfer qui vous narguent en disant : « Tu te vantes de ce que Dieu répond à la prière. Alors, où est cette réponse ? Tu as jeûné et prié pour ton enfant pendant des années et rien ne s’est passé. Après tout ce temps, rien n’a changé et il ne sera jamais sauvé. »

 

Vous entendez ensuite cette accusation : « C’est de ta faute, Tu as semé en lui  les racines de la rébellion. C’est toi qui as endurci son cœur ». Bien aimés, ce sont les reproches les plus courants que fait le diable au peuple de Dieu. Ne l’écoutons pas et au lieu de cela, résistons en nous tenant fermement dans la sûre Parole de Dieu pour nous :

La prophétie d’Esaie se termine avec une prédiction qui est presque impossible à croire !

« Il fait disparaître de toute la terre l’opprobre de son peuple. » (25 :8)

La prophétie d’Esaie s’achève avec une prédiction qui est presque trop incroyable pour qu’on la croit .

De mieux en mieux : Esaie entrevoit l’humiliation de Satan et que Dieu a terrassé tout l’orgueil et le pouvoir des puissances du mal.  « Sur cette montagne reposera la main de l’Eternel, et Moab est foulé sur place comme la paille est foulée dans une mare de fumier. » (Esa.25.10) Esaie dit cela de façon claire : L’humiliation de Satan a lieu sur la montagne, dans le lieu de la prière et de l’adoration, un endroit où Christ manifeste sa présence.

 

 

Moab, ici, était le véritable ennemi d’Israël, mais il devint un symbole représentant tout ce qui était mauvais et satanique. « Je vais jeter Satan dans une fosse à purin, votre adversaire, celui qui vous invective, sera bientôt vaincu. » dit Dieu à Son peuple. A présent, lorsque Dieu enchaîne le diable et le jette dans une prison infernale, n’est pas une référence à un événement futur. Non, et nous serons les témoins de cette humiliation en notre temps présent. Mais cela ne sera vu que par ceux qui s’attendent au Seigneur, le recherchant sur la montagne et qui ont Sa présence manifestée en eux.

 

Satan régnera encore sur le monde mauvais. Mais quelques-uns, un reste saint, le verront humilié dans leurs cœurs et leurs maisons. Dieu va le pousser du pied dans le bourbier d’un égout. Et le diable va nager frénétiquement pour essayer de sortir de cet endroit : « Il étend ses mains comme le nageur les étend pour nager. » (25.11) En hébreu , cette image suggère tortiller, changer de ruses. Lorsque Satan sait que l’un de vos proches a commencé à se tourner vers Jésus, il va essayer de se servir de toutes ses ruses pour maintenir son étreinte diabolique. Mais nous n’avons pas à nous inquiéter, Dieu le foulera de nouveau aux pieds .

 

A la fin, le Seigneur abattra chaque mur de la ville-forteresse de Satan : « Il renverse, il précipite les fortifications élevées de tes murs, il les fait crouler à terre jusque dans la poussière » (25.12) Pouvez-vous imaginer cela ? Peut-être ne le pouvez-vous pas. Avez vous des difficultés pour croire qu’une chose aussi incroyable puisse se passer dans votre vie ? Je vous exhorte à vous appuyer sur la prophétie d’Esaie : « Confiez-vous en ses prophètes et vous réussirez. »(2 Chr 20.20).

 

Pierre prêchait que la vision d’Esaie était déjà accomplie dans l’église de Jérusalem : «  Mais Dieu a accompli de la sorte ce qu’il avait annoncé d’avance par la bouche de tous ses prophètes, que son Christ devrait souffrir. Repentez-vous donc et convertissez-vous pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur. » (Actes 3.18/19) Pierre raisonnait comme si les prophéties à propos de Christ s’étaient accomplies à la lettre et qu’ensuite toutes les autres viendraient à se réaliser. Cela inclut les temps du rafraîchissement d’être dans la présence du Seigneur.

 

Esaie mentionne de telles périodes de rafraîchissement (voir Esa 28.12) Ce sont des périodes où Dieu choisit de ranimer et de guérir. Il le fait non parce que nous l’avons mérité, mais il le fait pour la gloire de Son nom. Pierre a vu tout cela s’accomplir le jour de la Pentecôte : La présence de Christ fut manifestée apportant le renouveau et le rafraîchissement à une foule de quelques milliers de personnes. Des multitudes furent délivrées, quelquefois des familles entières. Nous voyons cela plus tard, lorsque Pierre a apporté la présence de Jésus dans la maison de Cornélius et que la famille entière a été sauvée.

 

En ce moment, nous sommes au tout début de l’ultime réveil. Nous verrons des familles libérées de la servitude. Des millions de récidivistes vont être débarrassés de leurs voiles et les fils et les filles entêtés vont être rendus à leurs parents.

 

Que devons-nous faire ? Comme Daniel lut la prophétie de Jérémie et qu’il discerna l’accomplissement :

« Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications en jeûnant et en prenant le sac et la cendre » (Dan 9.3)

Daniel fit ce que nous sommes tous appelés à faire : Venir à la sainte montagne de Dieu. Dans ces jours de la fin, que chaque croyant dévoué au Seigneur fasse cette rencontre sur cette montagne sainte.

 

Découvrez l’histoire de Mike Genung , anciennement dépendant au sexe et à la pornographie dans son livre «  Chemin de la grâce »

6 commentaires
  • ladyfrancesca Il y a 1 semaine

    très très bon texte.moi aussi je le crois que sommes dans les derniers temps et temps de réveil des nations.............
  • katia1985 Il y a 2 années, 9 mois

    Amen. Seigneur permets moi de monter sur la montagne haute, de traverser la rive. Que mon coeur mon esprit et ma vie Te soient entièrement consacrés. Avec Ta force et par Ta grâce, que la tiédeur et l'incrédulité soient bannies de ma vie. Façonnes moi, équipes moi, fortifies moi et surtout guides moi pas à pas en haut de la montsgne et sur le chemin. Amen.
  • cruchoton Il y a 5 années, 10 mois

    Cher Pasteur Wilkerson, Merci de tout coeur pour la profondeur et l'encouragement de votre message. Ces paroles me fortifient et m'encouragent à vivre chaque instant dans la présence du Seigneur. Que Jésus-Christ vous bénisse, vous garde, que son esprit continue de parler au travers de votre bouche.Quelle chance on a de lire les messages d'un pasteur si bien ancré dans la parole du Dieu vivant.
  • Afficher tous les 6 commentaires