La prière d’un roi (partie 2)

Devant la menace d’une attaque imminente, le roi Josaphat et le peuple de Juda sont rassemblés pour chercher ensemble l’Éternel. Le roi a élevé la voix et imploré le secours du Seigneur. Maintenant, lui et le peuple attendent en silence une réponse. Que va-t-il se passer?

Aujourd’hui nous lisons : 2 Chroniques chapitre 20 versets 1 à 30.

La situation est urgente. C’est une question de vie ou de mort. La réponse du Seigneur ne se fait pas attendre. L’Esprit de Dieu saisit un prophète et annonce une grande délivrance, plus grande que tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Ils n’avaient qu’à aller à la rencontre de l’ennemi sans combattre (vers. 15 à 17). C’est Dieu qui le ferait pour eux. Pouvez-vous imaginer cela : gagner une guerre sans combattre!!!

Au verset 18, on voit que Josaphat et tout Juda se prosternent devant le Seigneur après avoir entendu les paroles du prophète. Ce geste démontre qu’ils ont cru que cette parole venait vraiment du Seigneur. Ils s’inclinent en signe de reconnaissance.  Maintenant, ils doivent agir selon la parole qui leur a été donnée. La vraie foi se démontre par des actions sinon elle est morte. C’est ce que l’apôtre Jacques a écrit dans son épître : «Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte.» (Jacques 2 : 26) Étant donné qu’ils n’auraient pas à combattre, alors le roi consulte le peuple (premier référendum?) en disant : «Qu’en pensez-vous? Si on mettait la chorale en avant de l’armée… » Le peuple a trouvé l’idée géniale. (vers. 21) Bizarre comme stratégie pour aller à la guerre!

Voyons ce qui se passe lorsque les chantres commencent à célébrer le Seigneur : «…l’Éternel plaça une embuscade contre les fils d’Ammon et de Moab et ceux de la montagne de Séir qui étaient venus contre Juda. Et ils furent battus.» (vers. 22) Il ne faut pas oublier que le peuple de Juda ne voyait pas ce qui se passait dans le camp ennemi pendant qu’il avançait vers le champ de bataille par la foi et au son des louanges des chantres. Bien souvent, c’est la même chose pour nous. Quand on loue le Seigneur malgré nos épreuves et nos adversités, on ne voit pas toujours ce qui se passe dans le domaine spirituel mais soyons assurées qu’il se passe quelque chose et que le Seigneur combat en notre faveur.

Lorsqu’enfin Juda arriva au lieu de bataille, «ils regardèrent du côté de la multitude, et voici, c ‘étaient des cadavres, étendus à terre, et personne n’avait échappé.» (vers. 24) La Parole de l’Éternel s’était accomplie. La prière du roi Josaphat avait été exaucée. En plus d’avoir la vie sauve, le peuple a même eu droit à un bonus : pendant trois jours, ils ont ramassé les richesses de leurs ennemis vaincus. Ils sont ensuite retournés à Jérusalem dans la joie, célébrant l’Éternel de tout leur cœur. (vers. 27 et 28)

Cette histoire a fait le tour des royaumes avoisinants qui furent remplis de crainte. Plus personne n’osa venir attaquer le royaume de Josaphat. (vers. 29) L’Éternel qui a délivré Josaphat et Juda de leurs ennemis est le même aujourd’hui. Il est parfaitement capable de nous délivrer des attaques de notre ennemi le diable. Gloire à Dieu!

Ma prière : Seigneur, Tu es un Dieu grand et puissant. Nul n’est comme Toi dans tout l’univers. Toi seul peut nous secourir dans nos moments de détresse. C’est en Toi que nous voulons  mettre notre entière confiance pour chaque situation dans notre vie. Merci Seigneur pour ta protection. Amen.

Verset clé : 2 Chron. 20 / 15 : «Ne craignez point et ne vous effrayez point devant cette multitude nombreuse, car ce ne sera pas vous qui combattrez, ce sera Dieu.»

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

1 commentaire