Tout chrétien peut-il en baptiser un autre ?

Tout chrétien peut-il en baptiser un autre ?

Y a-t-il des personnes préposées et des lieux dédiés pour pratiquer un baptême ?

Dans les études précédentes, nous avions abordé la signification et l'importance du baptême :

Peut-on pratiquer "l'auto-baptême" ?

Y a-t-il un âge minimum pour se faire baptiser ?

Pour répondre à la question du jour, comme la Bible ne donne pas de mode d'emploi précis, arrêtons-nous à deux aspects : les motivations et les contextes.

Quelques motivations

  1. Pour convenance personnelle

  • J’aimerais que la personne, l’ami, qui m’a amené à me convertir, puisse aussi me baptiser

  • Je ne fréquente pas d’église locale

  • Je n’ai pas trop envie de témoigner à toute une assemblée de ma vie avec Dieu

  • J'aimerais que ce soit à un endroit précis, dans ma piscine, dans la nature ...

  1. A cause des circonstances

  • Je suis loin de toute église

  • J’ai un gros problème de santé

  • Je risque ma vie (et celle de ma famille) si je ne suis pas discret

Une dimension communautaire

Aujourd’hui, ce rite se pratique le plus souvent dans le cadre d’une église. La personne donne son témoignage, puis elle est baptisée, soit dans un espace dédié au sein même du bâtiment, soit dans un lieu extérieur (piscine, mer, rivière …) 

Le baptême revêt une dimension communautaire, symbolique de l’adhésion au Corps de Christ, lequel est souvent représenté par un des responsables de l’assemblée.

Ceux qui acceptèrent sa parole furent donc baptisés et, ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d'environ 3000 personnes. Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières. Actes 2.41-42.

Baptême “en privé” dans la Bible

Alors Philippe prit la parole et, en partant de ce texte de l'Ecriture, il lui annonça la bonne nouvelle de Jésus. Comme ils continuaient leur chemin, ils arrivèrent à un point d'eau. L'eunuque dit: «Voici de l'eau. Qu'est-ce qui empêche que je sois baptisé?»  Philippe dit: «Si tu crois de tout ton coeur, cela est possible.» L'eunuque répondit: «Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.» Il fit arrêter le char. Philippe et l'eunuque descendirent tous les deux dans l'eau et Philippe baptisa l'eunuque. Actes 8.35-38.

Vous voulez vous faire baptiser ? Gloire à Dieu ! Priez que le Saint-Esprit vous inspire et que vous rencontriez les personnes qui pourront vous accompagner dans votre démarche. Agissez ensuite selon votre conviction et votre contexte ...

Jésus dit : « Allez [donc], faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. » Matthieu 28.19-20.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
68 commentaires
  • laudo Bénévole du Top Il y a 1 année, 4 mois

    Bonjour. Au cas où il y aurait des divergences d'idées, je vous propose de lire la question taboue suivante : "Dans l'Église doit-on toujours avoir le même avis ?" Avec mes amitiés.
    • Phil Il y a 1 année, 4 mois

      Bonjour laudo, Il me semble qu’aux temps apostoliques déjà il y avait de grandes divergences entre les croyants et dans sa lettre à l’église de Corinthe, pour ne citer qu’elle, Paul parle de profondes divisions. Il est évident que nous sommes imparfaits et le resterons jusqu’au retour du Seigneur, l’essentiel est de revenir à la source, l’évangile de la grâce. Phil
  • Anne (de Bretagne) Il y a 1 année, 4 mois

    Cher Phil, "Aucune église" : il s'agissait d'1 citation, qui nécessitait des guillemets que j'ai omis d'indiquer. Mais si vous relisez mon msg, je parle de religion, et effectivement je n'en ai trouvé aucune qui me permette de vivre ma spiritualité. La quête est perpétuelle. Mais dites moi est ce vraiment chrétien d'aborder son prochain comme vous le faites ? Vous avez visiblement encore du chemin à parcourir, comme nous tous. Que votre église ou religion vous accompagne sur cet itinéraire sans fin. Bien à vous. Anne (de Bretagne)
    • Phil Il y a 1 année, 4 mois

      Bonjour Anne (de Bretagne). Je suis navré de vous avoir heurté par mon message mais je ne crois pas vous avoir « abordé », bien au contraire. L’apôtre Paul dans sa deuxième lettre à Timothée invite chacun à  « reprendre et insister en toute occasion, favorable ou non » et ne pas apporter cette précision sur la différence entre église et religion aurait été à mon sens une erreur mais je peux le supprimer si vous le désirez. En Christ Phil
  • laudo Bénévole du Top Il y a 2 années, 11 mois

    Il reste à savoir qui a un ministère-don aujourd'hui. N'est-il institué que par une hiérarchie (Eglise catholique, Néo-apostolique...) ou par une église locale représentée par toutes sortes de formes ? Là on aborde un autre thème de discussion...
  • Un frère Il y a 2 années, 11 mois

    Non un chrétien ne peut en baptiser un autre , ce n’est pas le modèle des écritures . Nous ne voyons aucun chrétien baptiser quelqu’un autre que les ministères don. Trouver un texte sinon et poster le . Regardons simplement qui baptisé dans la Bible ? Les disciples de Jésus qui était apôtres , évangéliste , pasteur, docteur , ou prophète comme Jean Baptiste (ministères don) regardez bien ... ministère don = ministère donné à l’église , en vue de l’édification du corps de Christ (l’église) ephesiens 4/11-12 et il y en a 5 La Parole se suffit à elle même , on est pas là pour se faire plaisir ou plaire aux autres...
  • Toine Il y a 2 années, 11 mois

    Le monde évolue ..
  • MartynRichar Il y a 2 années, 12 mois

    Et c est quoi la réponse... Pourquoi compliquer ?
  • Mohammed ERRAMY Il y a 2 années, 12 mois

    Le baptême est la responsabilité de chaque chrétien qui sait bien ce que veut dire le baptême.... le lieu est secondaire
  • laudo Bénévole du Top Il y a 2 années, 12 mois

    Comme indiqué plus haut, n'oublions pas la dimension communautaire. On n'est pas chrétien extraterrestre seul dans son propre monde. Et alors, il y a maintes possibilités de le vivre.
  • fanoufatiha Il y a 2 années, 12 mois

    ALLELUIA, on a trop fait du baptême un acte réservé à des pasteurs confirmés ou autre, le seigneur ne donne aucune précision sur la personne qui doit baptiser un autre. L'essentiel c'est que le futur baptisé sache vraiment pourquoi il le veut, en qui il croit, connait il vraiment cet engagement, voilà toute la question. Que le seigneur nous dirige et nous éclaire par son esprit, qu'il nous guide dans la sagesse
    • Un frère Il y a 2 années, 11 mois

      ...justement si , il y a des précision dans la Bible , qui baptisé dans la Bible ? Les disciples de Jésus qui était apôtres , évangéliste , pasteur, docteur , ou prophète comme Jean Baptiste (ministères don) regardez bien ... ministère don = ministère donné à l’église , en vue de l’édification du corps de Christ (l’église) ephesiens 4/11-12 et il y en a 5 La parole se suffit à elle même , on est pas là pour se faire plaisir ou plaît aux autres...
  • mayalasylvie0 Il y a 2 années, 12 mois

    Je garde ma réponse à cette question "NON"
  • Anne Bollaro Il y a 2 années, 12 mois

    Bonjour je reste perplexe. Car Dieu est un Dieu D'ordre. Donc chacun a un Ministère un don particuliés .... Mais comme la Bible m'indique ne Discutais pas les Opignons.. Que le Grâce de Dieu nous Donne Sagesses et Discernement Amen Frères Sœurs Soyez tous Bénis ABONDAMMENT GRANDEMENT 🙏🙏🙏
  • Cecile Kossiwa Il y a 2 années, 12 mois

    AMEN AMEN AMEN 🙏🙏🙏
  • Ronald DILWORTH Il y a 2 années, 12 mois

    La vraie question n'est pas si l'on peut ou non baptiser les autres lorsqu'on n'a pas de fonction officielle dans l'Église. C'est plutôt quelle est notre identité en Christ telle qu'elle est énoncée dans la Bible. Une fois fois qu'on a répondu à cette dernière question, on répond en même temps à la question de qui peut baptiser qui. « Vous, par contre, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple racheté, afin d’annoncer les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. » 1 Pierre 2.9
    • JEANNZ FOLIO Il y a 2 années, 6 mois

      Oui un chrétien peut baptiser un autre. Chers frère et soeurs, ne vous considérez pas inférieurs aux disciples qui marchaient physiquement avec Jésus sur terre. Jésus les a appelés "incrédules". Jésus a dit : "Vous ferez des choses encore plus grandes que moi". Si on le fait avec foi, on peut le faire. Jésus a été condamné parce qu'il a seulement dit qu'il était le fils de Dieu. Il n'a pas dit qu'il était Dieu. Après sa résurrection, il est remonté au ciel. Et aujourd'hui le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont une seule et même personne; Jésus est Dieu.
    • Georgette Joly Il y a 2 années, 11 mois

      Très bien dit Ronald , que Dieu te bénisse !
    • Joe-972 Il y a 2 années, 12 mois

      La hiérarchie existe dans l'ordre divin. Le Père est plus grand que Jésus : "Jean 14.28 Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père; car le Père est plus grand que moi.". La chronologie "Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit" en est le reflet. Dans l'Eglise, il est dit en Hébreux 13.17 :"Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte; Qui rend compte, sinon un responsable ?..."Ou encore en Jacques 3.1 "Mes frères, qu'il n'y ait pas parmi vous un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car vous savez que nous serons jugés plus sévèrement." étayé par cet autre verset : "Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières .Actes 2:42" Qui enseignait ? Dans l'A.T, la position de Moïse, était-elle la même qu'Aaron pour que Dieu le reprenne en Nombres 12.7-8 ? Les prophètes n'avaient-ils pas autorité sur les rois qui étaient au dessus peuple ? Qui pouvait contester l'autorité de Paul ? Les religions se sont structurées autour d'une pseudo hiérarchie, mais cela n'annule pas celle de Dieu. Ephésiens 5.23.24 en dit long à ce sujet. Quant à la notion de nés de nouveau, c'est personnel, mais je ne crois pas qu'il y en ai tant qu'on le croit. L'église humaine serait, à mon avis, dans un meilleur état que le sien, mais ce n'est que mon avis et c'est un autre sujet.
    • Ronald DILWORTH Il y a 2 années, 12 mois

      Mon commentaire ne concerne que les croyants véritablement nés de nouveau que la Bible appelle des disciples. Alors, si nous sommes tous des disciples, nous pouvons agir en tant que tel au nom de Jésus. Comme je l'ai dit, c'est une question d'identité en Christ. Il n'y a pas de hiérarchie dans l'Église de Jésus-Christ, on ne trouve cela que dans les religions.
    • Joe-972 Il y a 2 années, 12 mois

      Bonjour.. Le verset que vous citez dit "...vous avez été appelés des ténèbres à son admirable lumière". C'est une vision globale de la rédemption que je qualifierai de plan général. La question porte sur une situation précise à laquelle le verset de Pierre ne saurait répondre. Toutefois, le verbe "appeler" se retrouve aussi dans d'autres versets tels que celui-là qui est généraliste, mais moins que celui que vous avez présenté: "Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés." Romains 8:30. Question : A quelle étape précise du déroulement peut-on baptiser ? Ce n'est pas ainsi que l'on pourra trouver la réponse à un besoin qui est spécifique à chacun. Cela regarde le Saint-Esprit et celui qui demande le baptême. Tout le monde n'a pas le même cadre de vie, mais s'il faut faire les choses "normalement", c'est un disciple qui devrait baptiser. Le problème vient aussi que tout le monde s'approprie le statut de disciple. Jean le Baptiste baptisait même les pharisiens (qui étaient des autorités). Il y a une notion d'autorité qui relève de l'élection divine, pas de son bon vouloir.
  • ccbf0bf8-330a-467f-a6b0-74c3b96bf060 Il y a 2 années, 12 mois

    Selon ( Matthieu 28,19,20) Jésus a encouragé ses disciples pour aider les gens à croire et à se faire baptiser, selon mon avis celui qui croit en Jésus peut baptiser un autre car avant d'accepter il faut avoir la "foi" que faire baptiser c'est recevoir l'Esprit saint.
  • Anne (de Bretagne) Il y a 2 années, 12 mois

    Carlie, Que de dissecations ! Cela me fait penser à une autopsie. Très sincerement je ne sais pas ce que Dieu fera de moi après. Et je ne comprends pas toutes ces interprétations diverses et variées. La seule chose dont je suis sûre, c'est qu'une fois morte, je serai mise en terre. Quant à mon âme, mon esprit, à ce moment de la mort, nous n'en savons rien, mais nous chrétiens avons la foi Toutes ces interprétations ne seraient elles pas un moyen de diviser ? Soyons prudents. Ne nous laissons pas distraire par des analyses trop humaines et revenons au sens 1er de la foi : ne pas tout savoir et avoir une confiance totale en Dieu. Et pour revenir à Dieu et son fils Jésus, pourquoi ne pourraient ils pas être 2 ? Rien, pour moi dans la Bible, n'atteste de cette trinité. Il y a Dieu le créateur, Jehovah, son fils le Rédempteur, Jesus et le Saint Esprit, la force divine que nous envoie Dieu lorsque nous la lui demandons avec sincérité et humilité. Merci pour ces échanges. Anne (de Bretagne)
  • pierre6 Il y a 2 années, 12 mois

    Philippe a été envoyer par le Saint-Esprit, et le L'eunuque a confirmé que Jésus-Christ es le Fils de Dieu! moi j'ai été baptisé à l'Eglise et j'ai mon certificats de baptêmes on ne fait pas n'importe crois; que Dieu nous fasse Grâce Amen. Merci d'exister!!!
  • MichelleNadja Il y a 2 années, 12 mois

    MERCI PASTEUR! SOYEZ BENI! je pense que se soit Un (ou Une) Responsable D'Eglise, ou Missionnaire, qui puisse BAPTISER Une Personne qui CROIT AU SEIGNEUR-JESUS, POUR SON SAUVEUR. AMEN!
  • Emmanuel Il y a 2 années, 12 mois

    Merci!!!
  • GeorgesLabont Il y a 2 années, 12 mois

    Il y a 2 conditions à cela ! Croire et se faire baptiser. La bible déclare dans Lévitique et Apocalypse que nous sommes un royaume des prêtres et des sacrificateurs . Donc si tu crois et que tu es toi-même baptisé, dans certaines circonstances , voire l'urgence tu peux baptiser quelqu'un.
  • Georgette Joly Il y a 2 années, 12 mois

    Si Philippe a été utilisé par le Saint-Esprit pour annoncer l'Évangile à un eunuque éthiopien et qu'il l'a baptisé ensuite , c'est parce que toute personne remplie du St Esprit peut le faire , spécialement là , où il n'y a pas d'autres chrétiens qui pourraient le faire ! Nous sommes TOUS les Disciples du Seigneur Jésus et avons reçus de Lui la même mission afin , celle d'amener au Seigneur tous ceux qui croiront !
  • HumbleMan Il y a 2 années, 12 mois

    Je vous adresse mes salutations fraternelles, bien-aimé.e.s dans le Seigneur. En ce qui concerne le baptême et plus précisément celui qui doit baptis, la bible est claire là dessus. Ce sont les disciples de Jésus Christ qui sont habilités à faire des autres personnes des disciples (Matthieu 28:19-29), pas des laïcs. Il ne faut rien ajouter aux et rien retrancher des écritures. Craignons l'Eternel ! Celui qui n'est pas disciple de Jésus Christ ne DOIT PAS baptiser, car la commission ne le concerne pas. C'est la raison pour laquelle il est très important de se laisser guider par le Saint Esprit (Galates 5:25). Je viens encore faire cette précision pour attirer l'attention de ceux/celles qui baptisent et de ceux/celles qui se font baptiser. : Tout comme le fait que "agape" signifie "amour" et non "désir" (comme certains le pensent), le fait que "baptême" signifie "immersion" et baptiser signifie "immerger/ plonger dans / ensevelir" et non "asperger" , alors un homme qui "asperge" de l'eau sur un autre en considérant cet acte d'aspersion comme immersion (c'est à dire baptême) devrait revoir cela une fois que le Saint Esprit le réprimandera, car on ne peut pas être immergé.e /enseveli.e (baptisé.e) par aspersion. C'est une contradiction exacerbée (lire Romains 6:4, 1 Corinthiens 15:4 et Colossiens 2:12). Ceci revient à dire que le disciple de Jésus Christ doit déjà avoir cette connaissance avant de s'engager, étant guidé par le Saint Esprit, car il ne s'agit pas d'un rituel ordinaire ou d'une formalité. (2 Timothée 1:13). Je conclus en disant que tout disciple de Jésus Christ peut, mais tout le monde ne peut pas baptiser !!! Les laïcs ne doivent pas baptiser ! Les traditionalistes, les notables, les nouveaux convertis, les opposants de la parole de Dieu (de la bible)... ne doivent pas baptiser. (Tite 1:9, 2 Timothée 4:14-15). Mon professeur de mathématiques ne peut pas laisser le disciple d'un professeur de Philosophie m'initier et me donner des cours de mathématiques, à moins que ce dernier ait été également initié et formé dans ce domaine et partage les mêmes idéaux. Il en est de même pour Jésus Christ et ses disciples au sujet du baptême ! Ce fut mon humble contribution. Que l'Eternel vous bénisse abondamment, au nom puissant de Jésus Christ. Amen! SHALOM!
  • jfalaise41 Il y a 2 années, 12 mois

    C'est écrit : Matthieu 28:19-20. Que le Nom du Seigneur soit béni. Amen.
  • Joe-972 Il y a 2 années, 12 mois

    Bonjour à tous. J'ai déjà donné mon point de vue là-dessus. Je réagis à l'utilisation du verset de Matthieu. Ce verset est très souvent utilisé pour justifier des actions religieuses. Pour ce faire, on s'approprie une parole dite par Jésus, on la sort de son contexte pour se l'approprier. Mais venons-en au contexte. Le chiffre 28 du verset montre bien que l'on est à la fin du parcours de formation des disciples. 2tape finale de la formation. Ceux-ci ont préalablement reçu le Saint-Esprit directement du Maître (Jean 20:22) et ont ensuite ont été revêtus de la puissance d'en Haut (Luc 24.49) Ce n'est qu'après cela qu'ils furent envoyés. On voit bien que Jésus, dans le passage de Luc, leur demande de rester en Galilée jusqu'à ce qu'ils soient revêtus de cette puissance. Pouvons-nous nous approprier le baptême du Saint-Esprit, et la puissance d'en Haut ? Pouvons-nous baptiser, évangéliser sans ces consécrations ? Pourtant, c'est bien ce qui est dit et revendiqué ! Avons-nous devant Dieu ce statut conféré aux apôtres, ou présumons-nous de notre position ? Pour accomplir ces recommandations de Matthieu 28, il faut avoir rempli les conditions de baptême du Saint-Esprit (ce dont beaucoup présument mais qui relève de la fiction religieuse), et avoir reçu les armes du chrétiens. Pour rappel, celui qui est en mesure d'accomplir des actes au nom du Seigneur doit être concerné par : Marc 16:17. Si on se sert d'un passage de l'enseignement de Jésus, appliquons-le tant dans sa globalité que sa plénitude !
  • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 2 années, 12 mois

    Dans Matthieu 28:19-20, la réponse me paraît claire. Jésus dit ; « Allez chez tous les peuples pour que les gens deviennent mes disciples. Baptisez-les au nom du Père, du Fils et de l’Esprit Saint. Apprenez-leur à obéir à tous les commandements que je vous ai donnés. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. ». C’est à nous tous de le faire. Nous sommes envoyés et Jésus est avec nous. Ensemble, nous sommes le temple du Saint-Esprit. Donc, c’est avec Son autorité que nous pouvons baptiser. Bien, sûr, idéalement il est bon d’avoir un préparation sur baptême et de pouvoir le vivre avec un.e pasteur.e ou un.e ancien.ne. Mais suivant les circonstances, il faut regarder l’essentiel qui est d’être conduit par l’Esprit pour cet acte de très haute importance. Si le baptême est vécu en vérité, c’est une alliance que rien ne peut briser.
  • anlo17 Il y a 2 années, 12 mois

    personnellement, je ne suis ni pasteur, ni responsable d'une église, ni représentant de quelque dénomination que ce soit, je suis chrétien des ADD, mes petites filles agées alors d'une vingtaine d'années ont voulu et insistées que je les baptise par immersion, ce que j'ai fait avec une grande joie. donc je pense sincèrement qu'un chrétien peut baptiser un autre chrétien.QDVB !!!!
  • Jean-François Il y a 2 années, 12 mois

    Le baptême est un acte de conviction et d'engagement personnel, une obéissance avant tout à un ordre du Seigneur...la conviction doit être des deux côtés, tant de celui qui demande, que de celui qui baptise....Pour des raisons diverses l'ensemble des autres conditions peuvent ne pas être réunis...le désir d'être baptisé, comme celui de baptiser, répond à une conviction du St Esprit, comptons aussi sur lui pour le réaliser dans les meilleures conditions possibles....n'est-ce pas la marque la plus importante qui définit...le chrétien...
  • HeleneSukosd Il y a 2 années, 12 mois

    J'ai ete baptisée bébé car a l'époque et encore aujourd'hui certains courants religieux pensaient que l'on était condamné a l'enfer si on mourrait sans ce sacrement, (mon frère a été baptisé a la maternité cat il a failli mourir a la naissance, il était malade)... Je ne me suis jamais sentie "sauvée" par ce baptême car il n'était pas de mon choix, j'ai toujours pensé que toute âme appartenait a Dieu, dès le premier souffle, il n'y a pas d'âmes perdues, damnée a la naissance; par contre j'ai choisi de faire une confirmation a l'âge de 15, et a 40 ans j'ai fait une démarche personnelle dans le cadre d'un groupe de lecture de la Bible, dans un moment communautaire solennel, j'ai accueilli Jésus dans ma vie, reçu un onction, j'ai failli défaillir d'émotion; ce sont des moments fondateurs de ma vie; Je pense donc que oui le baptême d'un adulte par un chrétien, engagé est valable; bien que baptisée je ne me sens pas plus engagée dans une église plutôt qu'une autre. Je vis ma foi dans un groupe multi confessionnel, nous avons même une dame bouddhiste avec nous qui sommes chrétienne chrétiennes et de plus je suis a moitié juive. Ce beau mélange nous pousse a nous écouter e a nous dépasser.
  • Gyslaine Voilmy Il y a 2 années, 12 mois

    Le Baptême doit être réfléchi, par contre c'est le St Esprit qui nous y amène, qui nous donne le besoin de s'y préparer à l'aide du pasteur et étude de la bible (partie qui parle de cette période) préparation du témoignage car tout le monde n'est pas ""dans" la religion depuis sa plus tendre enfance. Il faut être bien conscient que c'est un engagement.Je me suis faite baptisée au temple par le pasteur par aspersion, le même jour que moi, une personne origine musulmane s'est fait baptisée aussi et lui a choisi l'immersion.En même temps, ça peut sembler traditionaliste, mais c'est le coeur, l'amour pour Jésus qui compte et surtout faire comme on le sent en présence des proches de l'église/temple et famille peut être.
  • Jean-Pierre NGOY Il y a 2 années, 12 mois

    Si tout chrétien est synonyme de disciple, alors la réponse à la question sera oui. Sinon seul un disciple est habilité à le faire.
  • Marie Denise Claude Il y a 2 années, 12 mois

    Moi j'étais baptisé au sein d'une église mais je sais d'autres qui le font dans une intimité.. Ce sont des chrétiens baptisés eux-mêmes et ayant reçu le bapteme de l'esprit Saint. Il n'est pas réservé seulement aux supérieurs des communautés si on lit les paroles de la bible qui ::allez par le monde entier prechez les et baptiséz les.. À ces disciples qui étaient des simples hommes comme nous. Donc pourquoi pas ??
  • Un frère Il y a 2 années, 12 mois

    Bonjour Pas du tout d’accord avec ces arguments . Ce n’est pas le modèle des écritures . Le cas de philippe est unique est ne peut en aucun cas être prit comme une doctrine. De plus c’est un ministère don (évangéliste) , et ce fut fait dans un contexte particulier et unique . Le baptême ne sauve pas et bien souvent ceux qui veulent se faire baptiser en dehors de l’église pense le contraire . Le baptême est une entrée dans le corps de Christ , l’église . Il est un témoignage public de l’engagement prit pour Christ à le suivre . Au lieu de céder à tout les caprices des uns et des autres , faisons plutôt des disciples de christ en les enseignants à prendre leur place dans l’église locale , servir le Seigneur , intégrer une vie de prière , s’engager pour Lui . Ne faisons pas des chrétiens canapé et assisté,des enfants toute leur vie mais plutôt des chrétiens mature , engagés, dévoués pour Christ et pour les autres . QDVG
    • Phil Il y a 1 année, 4 mois

      « …. je n'appartiens à aucune église ? » Pardonnez-moi @Anne (de Bretagne) mais, si vous n’appartenez à aucune église vous avez un problème ! Il me semble que Jésus bâtit Son église encore aujourd’hui. Lorsque qu’on donne volontairement sa vie au Seigneur on appartient évidemment à Son église, selon ce qu'il est écrit en Actes 2:47 « le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés ». Aussi l’apôtre Paul en Éphésiens 1:22 nous enseigne que le Père a placé le Christ comme chef suprême de l’Église! Personnellement je revendique n’appartenir à aucune religion mais je me rends dans une assemblée qui reste attachée à la Parole de Dieu. Certes les assemblées sont imparfaites (comme nous tous d'ailleurs ) mais je les crois indispensables à l’édification personnelle et mutuelle ..Hébreux 10:25 « N'abandonnons pas notre assemblée, comme c'est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement ... » . En Christ , Phil
    • Anne (de Bretagne) Il y a 2 années, 11 mois

      "Dieu a envoyé son fils", vous le dites vous même qu'il y a 1 père et un fils. Un fils à l'image de Dieu son père bien sûr. Mais vous avez raison sur 1 point, l'essentiel est la foi. Bien à vous.
    • David Il y a 2 années, 11 mois

      Bonjour, Pour ce qui me concerne, je ne crois pas que "Dieu a créé le Fils" ; aucun verset ne dit cela. Le Fils est éternel (Jean 1 La Parole - ou le Verbe - était auprès de Dieu, c'est forcément une personne. Elle - ou Il - était au commencement auprès de Dieu). Le verset 18 de Jean 1 dit : le Fils unique qui est dans le sein du Père, lui l'a fait connaître (le Père). C'est le Lui, le Fils qui a créé le monde (Hébreux 1) donc il est Dieu de toute éternité. Mais en tant qu'homme, oui il s'est incarné (devenu chair), il est né de femme, mais c'est un mystère que ce mystère de l'incarnation. Dieu a envoyé son Fils sur terre, sous la forme d'un homme. Philippiens 2 dit que le Fils s'est "anéanti" pour être à la ressemblance des hommes. Ce n'est pas une "invention" humaine ou religieuse, c'est la bible qui le dit. Il y a plusieurs versets différents qui le confirment. Devant l'infini de DIeu, je ne comprends pas tout, il y a beaucoup de choses que j'accepte seulement par la foi, parce que écrites dans la bible, la Parole de Dieu. Je ne veux pas disséquer ni polémiquer. Je suis un être humain. Je ne peux que m'incliner devant le Dieu infini qui veut même habiter par son Esprit en moi. Comme vous le dites, nous pouvons essayer d'avoir une "conception" de ce qu'est Dieu, de nous imaginer ce qu'est Dieu, mais nous ne pourrons jamais, sur terre en tous cas, entrer complètement dans certains mystères. Nous par contre, c'est certain, nous ne sommes pas Dieu ... ;-) Mais nous sommes ses enfants, pour autant que nous soyons de ceux qui l'ont reçu et qui croient en son nom (Jean 1 v.12). J'ai conscience qu'il faut rester à notre place d'homme. Dieu et dans les cieux et nous sur la terre. (Ecclésiaste 5 v.2) Lorsque l’Éternel parle à job (job 39 v.35) de celui qui conteste avec le Tout-puissant, Job répond "Je suis une créature de rien". Il prend conscience de ce qu'il est lui et Dieu reprend sa place.
    • Anne (de Bretagne) Il y a 2 années, 11 mois

      Bonjour David. Oui bien sûr mais dans le sens unité, du moins c'est ainsi que je le conçois. Tout comme on dit que lorsqu'1 homme et 1 femme se marient, ils ne font qu'1. Dieu à créé son fils à son image et l'a envoyé sur terre pour nous faire connaître les projets de Dieu à notre égard. Je ne vois qu'1 raison pour laquelle on a inventé cette histoire de "trinité" : 1 manière de compliquer les choses de façon à ce que les plus simples d'esprit gardent ce sentiment d'infériorité envers ceux qui affirment détenir le savoir. Toutes les religions sont des interprétations humaines, donc imparfaites et souvent mensongères. Je préfère m'adresser directement à Dieu, mon père bien aimé. Et il me le rend bien. Merci pour ce commentaire David. Excellent weekend à tous. Que Dieu vous bénisse. Anne (de Bretagne)
    • David Il y a 2 années, 11 mois

      « Moi et le Père nous sommes un » (Jn 10,30)
    • Carlie Il y a 2 années, 12 mois

      je vois mais je reformule ma question de façon plus simple. Dieu vous a créé en vous donnant un corps, une âme et un esprit. Vous pensez que vous êtes la même personne sous 3 formes différentes ou vous êtes 3 personnes différentes dans un seul corps ? ou encore vous pensez que Dieu qui a donné une enveloppe à votre âme et votre esprit n'a pas su faire de même pour lui-même ? Ou encore, vous pensez que vous qui donnez votre vie à Christ sur cette terre ne le verra pas un jour face à face parce que votre âme ou votre esprit n'est pas une seule et même personne ?
    • Anne (de Bretagne) Il y a 2 années, 12 mois

      Très chère Carlie, Ce que vous dites est l'exemple même des interprétations hume aines des textes bibliques dont je parlais précédemment. Nous ne savons pas exactement ce qu'il en adviendra de nous "ensuite" et tant mieux, c'est la base même de la foi : avoir confiance en Dieu sans tout comprendre et sans tout savoir. Je ne sais pas ce qu'il se passera "après". Je fais confiance à Dieu, c'est ce qui me fait tenir dans ce monde où malheureusement rien ne va. Mais je reste sur mes positions quant à Dieu Le Père et Jesus Son Fils. C'est mon interprétation, et elle est humaine, mais que cela ne soit pas point d'achoppement entre chrétiens. Surtout pas. Merci pour votre commentaire. Anne (de Bretagne)
    • Carlie Il y a 2 années, 12 mois

      Si je suis votre raisonnement en ce qui concerne Dieu et Jesus. ça veut dire que votre âme et votre esprit à vous ne sont pas la même personne du coup ? Ici sur terre vous êtes une personne parce que vous êtes dans la chair. Mais une fois mort, vous ne serez plus dans la chair, ce sera une autre personne c'est ça ?
    • Anne (de Bretagne) Il y a 2 années, 12 mois

      Fausse manip, je reprends. Bonjour Frère, Je réagis à ton commentaire car il fait résonance par rapport à mon parcours spirituel. J'ai été baptisée à 1 semaine selon les rites catholiques. On ne m'a rien demandé bien sûr et bien incapable à cet âge de donner mon avis. Depuis ma famille s'est détournée de cette religion et je n'ai moi même jamais fait de communion ou participé à d'autres cérémonies du genre, qui selon moi sont en totale opposition avec ce qui est mentionné dans la Bible. Mais cela est in autre débat. Je reviens à moi. Je n'ai donc aucune religion, je m'en veux pas mais je me définis comme chrétienne. La parole de Dieu balise ma vie dans tous les domaines et je fais tout ce que je peux pour suivre cet itinéraire spirituel. Donc, si je souhaite me baptiser moi même, cela n'est pas possibe ? Ce baptême sera un véritable engagement car je suis adulte et c'est moi qui en fait le choix. On ne décide rien lorsque l'on est enfant. Je reviens sur le fait d'appartenir ou non à une religion. Personnellement je ne le souhaite pas mais je respecte celles qui sont acceptables. Les religions sont des interpretations humaines de ce que les hommes ont plus ou moins compris de la Parole Divine. Et ces interprétations divergent. Je vous donne un exemple de ce que je ne partage pas avec les Évangélistes. Vous considérez Dieu et Jesus comme une seule et même entité. Et bien moi non. J'ai beau lire et relire ma Bible tous les jours, je ne vois rien qui atteste de cela. Vous allez me dire que je digresse et que je m'éloigne du thème du baptême. J'y reviens. Donc qu'en est il pour moi ? Pas de baptême car je n'appartiens à aucune église ? Et je ne le souhaite pas d'ailleurs. Le baptême n'est pas un simple symbole mais une prise de conscience et un engagement envers Dieu. Je peux donc m'auto baptiser. Seul Dieu pourra juger de la sincérité de cet engagement. Que Dieu vous bénisse. Très bonne journée à tous. Anne (de Bretagne)
    • Anne (de Bretagne) Il y a 2 années, 12 mois

      Bo jour Frère, Je réagis à ton commentaire car il fait résonance par rapport à 'mon parcours spirituel. J' ai été baptisée à 1 semaine selon les rites catholique. On ne m'a
    • lukanu Il y a 2 années, 12 mois

      Pas du tout frère ! L'un de nous est dans l'erreur c'est certain Que le Saint Esprit nous apporte une seule conviction . La bible est remplie de cas unique frère L'engagement pour Christ est multi forme malgré tout Qu'est-ce que être sauvé ? Bref que le Saint Esprit nous aide
  • c12285fa-cabb-419f-a355-47fca2b89bdb Il y a 2 années, 12 mois

    Merci pour cette révélation , je suis totalement éclairée dans mon coeur et vos références pour moi. , que je connaissais , prennent vie , merci Seigneur pour ta Parole , j’ai faim et soif de Toi et veux être digne de Toi mon modèle de Vie par ton Esprit en moi🙏
  • rozange Il y a 3 années

    Amen
  • Joe-972 Il y a 3 années

    Toc toc toc ! Y'a quelqu'un ? Où sont-ils tous passés ? Pas de "Amens", pas de "Merci Seigneur" à foison ? Bon ! Je donne mon avis dans ce silence religieux ! Quand Jésus s'est rendu au baptême, il fut conduit par le Saint-Esprit. De nos jours, nous avons ritualisé la relation avec Dieu dans un contexte religieux. Aussi voyons-nous les étapes à travers le conducteur et l'assemblée. Au baptême de Jésus, les intervenants principaux furent Jésus et Jean-le-Baptiste. Les personnes présentes n'avaient pas plus de pace que cela. Par contre quand le Christ sortit de l'eau, le Père et le Saint-Esprit manifestèrent leur présence à l'égard de tous. Le Père par sa voix, l'Esprit par la colombe. Ainsi deux sens furent sollicités : La vue et l'ouïe, comme pour sortir de l'invisible et dire : "Nous étions là" ! Aujourd'hui, est-ce l'Esprit qui conduit au baptême ? Pas toujours, et à mon sens très peu ! Ce n'est pas le baptiste qui est le principal élément du baptême mais l'Esprit Lui-même. Alors on peut avoir été baptisé par un pasteur de renom, mais sans la décision du Père et la présence de l'Esprit, ce ne sera qu'une trempette inutile et illusoire. Des fois les baptêmes se font par héritage familial. Papa et maman sont fidèles au culte, les enfants sont présents et sont "éligibles" au baptême : Coutume religieuse ! Je reste persuadé que la décision du baptême appartient au Père et est exécutée par le Saint-Esprit qui révèle à l'intéressé qu'il est prêt à s'y présenter. Jésus a donné l'exemple. Il fut conduit par l'Esprit. 1 Corinthiens 11 1 Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ.
    • Joe-972 Il y a 2 années, 11 mois

      Bonjour Jean-François. Le baptême est un acte de pure conscience de notre désir de nous réconcilier (personnellement) avec Dieu après avoir compris les promesses de Dieu et le sacrifice de Jésus. Aucun bébé n'a ni cette conscience, ni la connaissance. De ce fait, baptiser un bébé est une hérésie. La foi d'un parent éclaire la route de l'enfant mais ne prend pas de décision à sa place et n'a pas d'incidence outre mesure sur son salut. L'enfant, un jour sera responsable de son coeur et de sa conscience devant Dieu. (voir 1 Samuel 2.12 comme exemple). Quant au baptême de Jésus, Jean Le baptiste savait que ce jour viendrait. Quand il signifia que Jésus était l'Agneau de Dieu, il indique qu'il a reçu une révélation du Saint-Esprit. C'est lui, l'Esprit qui a décidé du moment du baptême et Jésus l'a suivi comme il fit après en direction du désert. Jésus ne s'est pas rendu de son propre chef, mais a agi comme le devrait tout homme guidé par l'Esprit. (Luc 4:1) Tout son parcours est un témoignage à imiter dans l'obéissance à l'Esprit. La présentation de Jésus au temple, huit jours après sa naissance, était en accord avec les lois de la circoncision, loi mosaïque. Pas de rapport avec le baptême. C'était un acte cultuel qui n'implique pas forcément un suivi parental dans la foi. On peut supposer que Judas était circoncis aussi !
    • Jean-François Il y a 2 années, 11 mois

      la responsabilité incombe en priorité à celui qui est baptisé....un bébé n'ayant pas cette capacité, les parents ne peuvent que prendre l'engagement d'élever leur enfant dans la foi...l'exemple de Jésus est significatif, lorsque ses parents le présentent au temple....ll n' y a pas de plus bel exemple que celui de Jésus qui , bien plus tard, se fera baptiser de part sa seule volonté...
    • Georgette Joly Il y a 2 années, 12 mois

      Le baptême que l'on reçoit quand on est un bébé n'a aucune valeur , car le baptême , c'est un choix que nous faisons en décidant de Suivre le Seigneur . En quelque sorte on meurt au travers des eaux du baptême pour revivre une vie nouvelle en Christ Jésus ! C'est un acte d'obéissance au Seigneur pour Lui montrer que nous sommes à Lui ensuite ! Celà n'est pas un acte dû à une religion quelconque , mais juste un acte d'obéissance !
    • HeleneSukosd Il y a 2 années, 12 mois

      bien d'accord avec cette analyse, j'ai baptise mes deux premiers enfants bébés ..par conviction personnelle, le sentiment de leur offrir quelque chose, résultat pas un n'a confirmé, pire ils se déclarent athé.... (j'ai du louper quelque chose...)le dernier je l'ai présenté a l'église, il s'et fait baptiser a l'age de 18 ans, ilcroit et prie ...