La recette qu'il me faut

La recette qu'il me faut

Chères amies

Nous le savons toutes, dès que les premiers rayons du soleil apparaissent promettant l’arrivée de l’été, nous nous précipitons sur notre garde robe et… parfois c’est une véritable désillusion. La belle robe de l’année précédente ne tombe plus aussi bien, le pantacourt serre étrangement.
Mais que s’est-il passé ? Difficile de résister aux bons plats mijotés d’hivers ou aux friandises des fêtes de fins d’années et de Pâques ? Les résultats sont là, les conséquences inévitables : quelques bons kilos en trop ! Et oui !

Notre société ne nous cache pas la marche à suivre dans ce cas là. Vu le nombre de publicités stéréotypées sur le sujet, de magazines, d’émissions télé qui nous parlent des régimes en tout genre. Sans parler des sports à pratiquer, des derniers trucs à essayer absolument ! Il est impossible d’y échapper ! Cela afflue de toute part dès le début du printemps et nous envahit littéralement. Tout est là pour nous rappeler notre écart, notre relâchement, notre faiblesse et aujourd’hui nous voilà déçues, angoissées et culpabilisées.
Mais alors que faire véritablement si tel est mon cas ? Pas de panique même si c’est vrai que ce n’est pas facile à vivre. Mettez en pratique ce qui va suivre, car assurément c’est cette recette-là qu’il vous faut. Elle vous aidera très vite à vous sentir mieux dans votre peau.

LA RECETTE QU’IL ME FAUT

25 cl de SERENITE
Vous avez conscience que vous avez grossie, et ce n’est pas évident à accepter. Inutile d’en rajouter en gambergeant ou en ruminant. Même pour une prise de poids, vous pouvez réclamer l’aide de Dieu. En restant sereine, vous serez beaucoup plus efficace.

1kg d’AMOUR
Vous ne vous aimez pas telle que vous êtes aujourd’hui ? Ok, mais vous n’avez pas le droit de vous détester. Si vous ne vous aimez pas, vous allez à l’encontre du plan de Dieu pour votre vie. Apprenez à accepter chez vous ce qui vous insupporte et à réaliser que Dieu Lui, vous aime d’un amour sans faille.

2 cuillères à soupe de MAITRISE DE SOI
Après la prise de conscience et l’acceptation de soi, il faut également retrouver un équilibre alimentaire. Si vous n’arrivez pas à bannir le grignotage, remplacez-le par des tisanes ou des fruits. Dieu va vous aider à être sage, mesurée, à manger moins et plus sainement.

3 gouttes d’essence d’HUMOUR
Vous avez grossi c’est vrai, mais ce n’est pas non plus une affaire d’état ! Il faut dédramatiser et prendre les choses du bon côté !

2 zestes de VOLONTE
Certains vivent très bien avec leurs kilos en trop et d’autres non. Si ce surpoids est une réelle souffrance, alors il ne faut pas rester sans rien faire. Mais c’est à vous seule de décider, de réagir pour que cela change !

250 g d’ACTION
Et c’est parti ! Quand on est occupé, on ne pense pas à grignoter ! Remplissez vos journées, restez actives, cuisinez léger, sans oublier un tête à tête avec Dieu pour se " rebooster " ! Piscine, footing, gymnastique à la maison, marche quotidienne, activités diverses… A vous de trouvez ce qui vous convient le mieux.

3 pincées de PATIENCE
Il faut du temps au temps. A chaque jour suffit sa peine. Ne placez pas la barre trop haute. Tant pis si en attendant, le pantacourt ou la robe d’été restent dans l’armoire. Ce qui compte, c’est d’y arriver et peut importe le temps qu’il faudra !

½ litre de CONFIANCE
Vous connaissez ce verset : " C’est dans le calme et la confiance que sera votre force " Esaïe 30v15.
Soyez-en assurées, vous êtes capables d’y arriver. Tout le monde n’a pas Dieu comme " coach " personnel !

A consommer sans modération !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
3 commentaires
  • Achopie Angèle Abeu Il y a 15 années, 8 mois

    merci seigneur pour ce texte. Je suis venu sur cette page par hasard et voilà  un message reconfortant. actuellement, je ne prends plus de petit dejeuner et ça me vas bien. Dieu vous benisse.
  • nyantsa Il y a 15 années, 8 mois

    Merci Lydie pour ces paroles d'encouragements. Pour ma part, je grignote ou mange quand je suis contrariée ou stressée mais depuis que j'ai placé ma vie entre les mains du seigneur, je veux que mon corps soit le temple de sa parole et j'y prends soin. Stressée, angoissée, contrariée? Confie-toi en l'Eternel. Prends 5 min pour lui en parler et il t'empêchera de succomber aux tentations.Je viens de perdre 3 kgs en 1 mois et demi, sans sport mais avec l'aide de Dieu.Si tu as faim, il ne faut pas que cela devienne un péché si tu t'en prives et que cela devienne convoitise : mange un fruit (une pomme) mais n'oublie pas de rendre grâces au seigneur à  chaque fois. Avec Dieu, rien d'impossible. Alors bon courage et que Dieu vous garde et si jamais, vous tombez dans les pièges de la tentation : demandez à  Dieu de vous relever et de vous aider à  recommencer. Nous avons un père patient, plein d'amour qui nous soutient dans nos épreuves.
  • Annie Bénédet Il y a 15 années, 8 mois

    Merci, Je l'essaie tout de suite !!!