La valeur de la charité

La valeur de la charité

Texte du TopFéminin :

Jésus Christ nous demande d’être concernés par l’aspect « social » de notre société. Dans Mathieu 25 du verset 31 à 46, nous voyons que les hommes seront jugés selon certains principes : leur traitement envers ceux qui ont faim, sans-logis, pauvres, malades et emprisonnés.

Notre implication sociale ne peut être dissociée de notre marche chrétienne. « Celui qui a pitié de l’indigent prête à l’Éternel, qui lui rendra ce qui lui est dû ». Proverbes 19 : 17

Jésus compare notre traitement envers ceux qui sont pauvres ou en détresse avec notre traitement envers Lui-même. Ce que nous faisons pour eux nous le faisons pour Lui. On ne doit pas croire que notre marche chrétienne est une marche seulement spirituelle, complètement coupée de notre service pour l ‘humanité.

« Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de nourriture de chaque jour, et que l’un d’entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez vous ! Sans leur donner ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ? ». (Jacques 2 : 15-16)

Lorsque nous échouons de prendre soin d’un besoin social, nous dévalorisons la valeur d’une vie, nous passons à côté du cœur de Dieu.

Tout ce que nous faisons, faisons-le « pour le Seigneur ». Jésus n’allait pas vers les bien-portants mais vers les nécessiteux, il ne se coupait pas des autres comme s’Il était d’une autre « classe ». Bien qu‘Il soit fils du Roi, Il allait et donnait son secours avec un cœur « ému de compassion ».

Servir et donner, oui, mais rappelons-nous surtout que nous le faisons en dirigeant notre foi vers Dieu et en l’offrant comme un service d’amour pour Lui.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire