L'amour n'est pas envieux

L'amour n'est pas envieux

L’amour n’est pas jaloux, l’amour ne jalouse pas, l’amour n’est pas jalousie.
Nouvelle Bible Segond: L’amour n’a pas de passion jalouse.
Parole Vivante: L’amour vrai n’est pas possessif, il ne cherche pas à accaparer, il est libre de toute envie, il ne connaît pas la jalousie.

Seigneur donne nous cet amour.
L’envie, la jalousie sont vraiment des choses détestables.
Saint Augustin l’avait classée parmi les sept péchés capitaux.
La paresse, l’orgueil, la gourmandise, la luxure, l’avarice, la colère, l’envie.
C’est par jalousie que les philistins ont persécuté Isaac. Gen 26 :12-14.
C’est par jalousie que les frères de joseph l’ont vendu. Actes 7 :9.
C’est par jalousie que Marie et Aaron ont parlé contre Moïse. Nomb 12 :1-3.
C’est par jalousie que koré, Dathan et Abiram se sont révoltés contre Moïse.  Nomb 16.
C’est par jalousie que certains chrétiens ont critiqué Paul et contesté son ministère. II Cort.
C’est par envie que les juifs ont livré Jésus. Math 27 :18.
Prov 14 :30. L’envie est la carie des os. (C’est comme un cancer qui te ronge à l’intérieur)

Il suffit de voir la souffrance d’un Saül face au succès grandissant du jeune David. I Sam 18.
Envie, du latin « invidia », est en rapport avec ce que l’on a « en vue »
Cicéron la définit ainsi, « vue portée avec excès sur le bonheur d’autrui »
Notons que c’est rarement sur le malheur d’autrui qu’on porte envie.
On n’envie pas les gens en situation d’échec, d’humiliation, de faiblesse, de pauvreté, de maladie, les gens malheureux. (On les plaint)
On envie les gens qui ont du succès, qui réussissent, qui sont en avant, qui possèdent, qui semblent heureux.
(On envie les gens qui ont des services en vue, pas ceux qui font le ménage)

Définition, « Petit Robert »
Envie. C’est un sentiment de tristesse, d’irritation et même de haine que l’on peut ressentir à l’égard de celui qui possède un bien ou une place que nous n’avons pas.
Jalousie. Sentiment mauvais qu’on éprouve en voyant un autre jouir d’un avantage ou d’une position, qu’on ne possède pas ou qu’on désirerait posséder exclusivement.
C’est aussi l’inquiétude, qu’inspire la crainte de partager cet avantage ou cette position, ou de les perdre au profit d’un autre, d’où la suspicion, la méfiance, la colère, l’amertume.

Est-ce qu’il nous ait arrivé, ou est-ce qu’il nous arrive d’éprouver de tels sentiments ?
Sommes nous conscients que parfois derrière la critique, les murmures, les contestations, la colère, il peut y avoir de l’envie et de la jalousie ?


Il n’y a aucun vice qui ne nuise tant au bonheur des hommes que celui de l’envie. (Descartes).
Il y a deux termes en grec qui désignent l’envie ou la jalousie.

Phthonos
, il vient d’un mot qui veut dire corrompre, détruire.
C’est par jalousie que les grands prêtres ont livré Jésus. Math 27 :18.
Elle remplit le coeur de ceux qui ne se sont pas souciés de connaître Dieu. Rom 1 :28-29.
Paul reconnaît que c’était là un de ses modes de fonctionnement avant de connaître le Seigneur. Tit 3 :3.
C’est le mauvais mobile de ceux qui étaient jaloux du ministère de Paul. Phil 1 :15-16.
On la trouve aussi chez ceux qui enseignent des fausses doctrines et sont enflés d’orgueil. I Tim 6 :3 -4.
C’est une oeuvre de la chair. Gal 5 :21.
Il faut la rejeter de toutes ses forces. I Pier 2 :1.

Zélos, il y a un sens positif (Zèle), et un sens négatif (l’envie, la jalousie).
C’est le fait de désirer quelque chose passionnément, ardemment.
Dans son sens positif.
Le zèle de ta maison me dévore. Jean 2 :17.
Aspirez (soyez plein de zèle) pour les dons spirituels. I Cort 12 :31.
Un peuple qui lui appartienne, zélé pour les bonnes oeuvres. Tite 2 :14.
Laodicée, allons un peu de zèle et repens toi. Apo 3 :19.
Dans son sens négatif.
Devant le succès de Paul, les juifs furent remplis de jalousie. Act 13 :44-45.
Il y a parmi vous jalousie et discorde. I Cort 3 :3. II Cort 12 :20.
C’est aussi une oeuvre de la chair. Gal 5 :20.
Le zèle amer, (l’aigre jalousie, l’envie) provoque l’esprit de dispute, de rivalité, l’ambition personnelle. C’est charnel, diabolique. Jacques 3 :13-18. Il faut s’en éloigner de toutes ses forces. Rom 13 :13.

L’envie, c’est l’incapacité de se réjouir du bonheur d’autrui, du succès d’autrui, des avantages qui sont les siens.
L’amour, à l’inverse c’est la capacité de se réjouir, d’être heureux de ce que l’autre possède, de ce qu’il a et que je n’ai pas.
Quand on aime vraiment quelqu’un on est heureux de toutes ses réussites. (Avec nos enfants)

Pourquoi l’amour est il l’antidote de l’envie ?

Il y a une belle histoire d’amour fraternel dans l’AT, c’est celle de Jonathan et David.
I Sam 18:1. Jonathan s’attacha à David ; Jonathan l’aima comme lui–même.
18:3. Jonathan conclut une alliance avec David, parce qu’il l’aimait comme lui–même.
20 :17. Jonathan protesta de son affection pour lui, car il l’aimait comme lui-même.
Jonathan aurait pu porter envie à David, car le succès croissant de David menaçait son droit à la succession de son père et l’accès au trône. I Sam 20 :31.
Jonathan savait que David prendrait la place qui aurait du lui revenir, I Sam 23 :15-18, plus que ça il accepta avec joie l’idée d’être au second rang prés de lui, 17, il n’y eu pas de jalousie, ni d’envie, ne de rivalité, parce qu’il l’aimait comme lui-même.
N’est-ce pas comme ça que nous devrions nous aimer ?
L’amour c’est le contentement, Phil 4 :11-13. Mais surtout, c’est la capacité de se réjouir du bonheur d’autrui, même quand ce bonheur nous manque.
Père, remplis nous de cet amour. Rom 5 :5.

7 commentaires