Un goût de bouchon

Un goût de bouchon

Vous partez ou vous rentrez de vacances, vous avez prévu un horaire, des étapes et des pauses. Et voilà qu’on ralentit… et tout s’arrête. Que se passe-t-il ? Des travaux ? Un accident ? Le temps s’écoule très lentement. Je ne sais quel est votre premier réflexe dans ce genre de situation. Pour ma part, je commence par râler, puis une petite voix me dit que ce n’est pas si grave. Je me mets alors à penser à ceux qui ont moins de chance que moi ou qui ne sont pas en vacances et travaillent sous la canicule ou la pluie pour nous offrir des routes convenables.

Nous avons tous à batailler avec nos frustrations, notre énervement, notre nature. C’est là qu’un passage biblique prend toute son importance : «  Le fruit de l'Esprit c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, l'amabilité, la bonté, la fidélité,  la douceur, la maîtrise de soi (…)  Puisque l'Esprit est la source de notre vie, laissons-le aussi diriger notre conduite. » (Galates 5.22 et 25)

Sur un autre plan, il arrive aussi que des bouchons nous pourrissent la vie : lorsqu’un projet n’avance plus, que des progrès de santé s’arrêtent ou qu’une recherche d’emploi bute contre de nombreux refus. Rien ne va plus et on se dit qu’on n’y arrivera pas tout seuls; on voudrait tout arrêter.

Heureusement, Dieu a un plan pour ça. Son Esprit peut faire route avec nous, la patience et la maîtrise de soi en sont un fruit. Il peut même nous indiquer une sortie et un itinéraire bis.

Bonne route !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires