Le célibat n’est rien d’autre qu’une saison, elle passe et une autre arrive !

Le célibat n’est rien d’autre qu’une saison, elle passe et une autre arrive !

Je ne vous apprends rien en disant que toute personne mariée aujourd’hui, fut célibataire à un moment donné de sa vie.  Nous étions TOUS célibataires ! On ne naît pas marié. Si quelqu’un vous disait que c’était le cas, le croiriez-vous ?

La question la plus importante que l’on se pose est celle-ci : « Pourquoi mon ami(e) est-il(elle) marié(e) et pas moi ? Quelle en est la raison ? À beauté, intelligence, atouts égaux (pour ne citer que quelques exemples), pourquoi suis-je encore célibataire ? ». La comparaison continue, et l’on décide de quitter la sphère chrétienne pour se comparer aux non-chrétiens : « Comment se fait-il que la plupart de mes connaissances non-chrétiennes soient elles aussi en majorité mariées ? Quelqu’un peut-il me donner une explication qui tienne la route ? ».
Dans le mariage, peu importe que l’on soit chrétien ou pas. Passer de l’état de célibat à celui de marié n’a rien à voir avec la foi. Il y a plus de non-chrétiens qui se marient que de chrétiens, même si la tendance semble s’inverser ces dernières années.
{…} plus de 250 000 mariages civils ont été contractés et, parmi eux, 80 000 mariages religieux ont été célébrés dans les églises catholiques de France {…} (Benjamin Coste, www.famillechretienne.fr)
Qu’est-ce qui fait la différence ?

‘Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux :’ (Ecclésiaste 3 :1)
Chrétiens ou non-chrétiens, nous passons tous par les mêmes saisons de la vie. Entrer dans l’état du mariage dépend de la saison dans laquelle nous nous trouvons. Ce principe s’applique à tous. Nous devons en conséquence, apprendre à reconnaître la saison clé de notre vie, celle qui nous ouvrira les portes de ce bonheur à deux tant espéré. Dieu savait ce qu’il faisait lorsqu’il a établi les différentes saisons. La terre a besoin de chacune d’elle, nous aussi, nous avons besoin des différentes saisons qu’Il établit dans notre vie.
‘2Jésus leur répondit: Le soir, vous dites: Il fera beau, car le ciel est rouge; 3et le matin: Il y aura de l'orage aujourd'hui, car le ciel est d'un rouge sombre. Vous savez discerner l'aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps.’ (Matthieu 16 :2-3)
Je ne ferai référence ici qu’à trois saisons principales :

1. L’été de notre vie
C’est la saison de la moisson. Le soleil est au beau fixe, on est heureux, presqu’insouciant et pourtant, c’est la saison dans laquelle nous devons faire le plus attention. Notre récolte peut être en danger pour différentes raisons, nous devons par conséquent tout faire pour la protéger, de peur de tout perdre. Il en est de même pour l’été de notre vie.
Nous avons un grand éventail de courtisans. Ces derniers ne sont pas restreints à notre église, ils viennent de partout, de notre lieu de travail, des diverses activités que nous avons en dehors de l’église, et nous sommes sollicités en permanence. Nous faisons l’erreur de penser que cette saison d’abondance durera toujours. Nous rejetons tout le monde : pas assez beau, pas assez d’argent, pas assez instruit, immature, étudiant, a déjà des enfants …et la liste est longue.
Il faut impérativement éviter de fermer la porte à toutes ces demandes-là, même dans le doute. Il faudrait prendre le temps de nouer des amitiés avec quelques-uns, car le temps est notre meilleure allié. Il nous permettra de mieux connaître ces candidats, et qui sait, nous faire changer d’avis sur l’un deux !
Je ne compte plus le nombre de mes amies qui ont fait cette erreur. Elles ont connu cette saison d’abondance pendant une longue durée, rejetant l’un après l’autre tout prétendant qui osait faire le premier pas, le jugeant sans vergogne au premier regard, sans prendre le temps de le connaître au préalable. Que la fourmi nous serve d’exemple : en été, elle fait déjà ses provisions pour l’hiver, elle sait que cette saison d’abondance ne perdurera pas, qu’inexorablement, l’hiver viendra.

2. L’hiver de notre vie
Chaque année, l’hiver vient. Il vient toujours. Nous nous préparons tous différemment pour y faire face. Nous nous équipons tous en divers accessoires pour ne pas être pris au dépourvu. Nous devons agir de même face à l’hiver de notre vie. Les moments difficiles viendront toujours, et nous devons toujours être prêts à les affronter. Pour beaucoup, le célibat est un hiver très long, ami de la solitude.
C’est une saison de sècheresse glaciale. Plus personne ne frappe à notre porte. Nous avons dit non à chacun de nos prétendants, chrétiens ou non-chrétiens. De toutes les façons, nous ne restreignons notre champ qu’à l’église. On s’isole au niveau de son église.  On se retrouve seul. Le mariage devient alors un rêve plus difficile à réaliser. Le danger lorsqu’on est chrétien, c’est de s’isoler du monde. Le non chrétien ne se soumet pas à cet isolement, ce qui expliquerait pourquoi il se marie plus facilement que nous. La bible ne nous demande pas de sortir du monde, mais de ne pas nous conformer à lui (Romains 12 :2). Apprenons à nous approvisionner en amitiés. L’hiver sera moins rude.  L’amitié nous offre l’opportunité d’avoir une vraie intimité en dehors du mariage. C.S Lewis nous dit : « Eros aura des corps nus ; l’amitié, des personnalités nues. »
Nous expérimentons tous des moments de solitude qui continuent dans le mariage. Bien que les époux, la famille et les amis comblent certains de nos besoins émotionnels, il y en a qui ne peuvent être satisfaits que par Dieu seul. Lorsque nous nous abandonnons à Lui, nous avons l’assurance qu’Il pourvoira en temps et en heure voulus.

3. Le printemps de notre vie

Après un long hiver, vient le printemps. C’est un temps d’opportunité qui nous permet de sortir de notre hibernation. Ainsi, en est-il du printemps de notre vie. Nous devons saisir et nourrir les opportunités que la vie nous donne. Nous devons faire de notre printemps le tremplin qui nous mène là où nous le désirons. Ce n’est qu’au printemps de notre vie que nous prenons la décision de sortir de notre hiver.

L’éventail de courtisans est étendu, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’église. Nous avons une préférence quasi exclusive pour les frères et sœurs en Christ.  Au printemps de notre vie, nous avons connu la saison d’abondance, et même si en ce moment elle se révèle moins prolifère, nous avons déjà fait notre provision. Nous n’avons pas claqué la porte de l’amitié au nez de nos prétendants, nous avons gardé une bonne relation. Qui sait quelle sera la volonté de Dieu dans cette affaire ? Une certitude, Dieu nous la révèlera au temps opportun.
C’est ainsi que j’ai connu mon époux, et j’ai dédié tout un chapitre sur notre rencontre dans mon livre intitulé ‘ Debout, je reste’. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à le lire ! En résumé, il avait fait le premier pas, j’ai refusé qu’une relation s’ensuive à cause d’un mauvais jugement sur sa personne, par contre je ne lui ai pas fermé la porte de l’amitié. Je n’aurais jamais pensé qu’un jour je deviendrais sa femme ! En apprenant à le connaître davantage, il a fini par gagner mon cœur. Les voies du Seigneur sont impénétrables, mais elles sont parfaites. C’était l’homme qu’Il avait choisi pour moi et je n’ai pas été déçue jusqu’à ce jour, 20 ans après.

Dans quelle saison vous trouvez-vous donc ? Êtes-vous en été ? au printemps ? en hiver ?
Ayez confiance en Dieu, prêtez attention à cette petite voix ferme dans votre cœur qui vous assure que vous faites le bon choix. Cela veut-il dire que le bon choix doit être parfait ? Loin de là ! Comme nous le dit l’adage, ‘c’est en forgeant que l’on devient forgeron’, c’est à dire que ce que nous n’avons pas ou ne sommes pas aujourd’hui, nous l’aurons et le deviendrons demain, par la grâce de Dieu.
Et c'est lui qui change les temps et les saisons (Daniel 2 :21)


M.J. Lo, auteure de ‘Debout, je reste’


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

29 commentaires
  • Yvonne Il y a 2 mois

    J'ai l'espoir qu'un jour mon Dieu répondra à mes suplications
  • Dorine Il y a 11 mois, 1 semaine

    Je vis un rude hiver mais je m'attache à ma foi et à mon amour de Dieu.
  • dése973 Il y a 3 années

    A 50 ans, toujours pas marié ,et mere celibataire, non chrétienne je n'esr plus d'espoir parfois j'ai l'impression que Dieu n'ecoute pas mes priere pour ce voeux la je me dit souvant qu'il me puni car je ne suit pas chrétienne mais c'est un Dieu juste et et un Dieu d'amour je doit aprendre a etre passiente
    • VAIDAM Il y a 10 mois, 2 semaines

      si sara étant marié a pu enfanté à 90 ans, le mariage n'est pas une vitesse je pense. et le bonheur n'a pas un temps fixe je pense
    • Stéphanie Il y a 2 années, 9 mois

      Amen, si tu le connais et l'aime tant qu'est ce qui t'empêche de devenir chrétienne? pourquoi ne donnes tu pas ta vie à Jésus afin d'expérimenter sa Gloire? il dit dans sa parole ""si tu crois tu verras ma Gloire dans ta vie"" accepte le et rentre dans tes bénédictions. Sois bénis , Jésus t'aime !!!
    • sophianta Il y a 3 années

      Dieu entend les prières de tous les hommes c'est certain, mais il a son temps pour y répondre. ce qui est important de savoir c'est su'il sonde les coeurs et connaît les motivations de chacun. Il y a des chrétiens (es) qui sont célibataires depuis de longues années mais qui ne désespèrent pas car le bonheur n'est ni dans le mariage ni dans le célibat mais dans la foi en Jésus Christ qui par son Esprit remplit la vie de ceux qui croient en sa grāce toute suffisante Je te conseille de cher Dieu en premier dans ta vie en créant relation personnelle avec lui par la foi en Jésus Christ seul Sauveur de nos âmes et tu expérimenter à le bonheur d'une vie conduite par son Esprit Saint ;tu sauras alors qu'il exaucé celui qu'il veut exaucé,tu apprendra ainsi à discerner la volonté de Dieu dans ta vie. La vie n'est pas finie à 50 ans. Il faut seulement cesser de vivre pour toi même et commencer à vivre pour Dieu qui t'à créé à son image.
  • Afficher tous les 29 commentaires