Le changement, c'est maintenant !

Le changement, c'est maintenant !

Lors des dernières élections présidentielles françaises, nous avons tous entendu ce slogan. Des responsables politiques ont affirmé qu’il fallait changer pour survivre à la crise.  Y arriveront-ils ? Toute la question est là pour eux, comme pour nous, chrétiens ! 

 

Car le changement est aussi une constante nécessaire de notre vie spirituelle. Savoir le reconnaitre pour s’y adapter est crucial dans le cadre de notre marche avec Dieu, particulièrement en tant que responsables spirituels.

 

«C'est Lui (Dieu) qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l'intelligence.»  Daniel 2:21

 

Dieu lui-même ordonne le changement ! Si Lui ne varie pas, l’humanité qu’Il a créée, oui ! 

 

Jésus a toujours su adapter son discours aux personnes qu’il avait devant lui, à leurs besoins et leurs contextes de vie. Pourquoi ? Par souci de rester pertinent dans la façon dont ils pourraient le mieux recevoir le message du salut.

 

Faites un parallèle entre ses réponses à Nicodème et à la Samaritaine, et vous verrez comment, sans varier la teneur de sa Parole, Jésus savait se mettre à la portée de son auditeur pour mieux ensuite l’élever sur le terrain du spirituel et de la foi. Quelles transformations dans leurs vies par la suite !

 

Ne pas nous adapter au monde qui nous entoure, ne pas prendre en considération ses besoins et ses évolutions, c’est faire courir un risque d’obsolescence, non au message de Christ, mais à l'efficacité de son Eglise.

 

Que risquons-nous à ne pas reconnaitre le besoin de changement ? 

 

Nous risquons de ne pas être prêts à recevoir la bénédiction de Dieu pour laquelle nous prions, faute de nous être préparés à la recevoir.

 

Nous risquons de la perdre ou la gâcher en passant à côté d’elle sans la reconnaître, simplement parce qu’‘elle n’est pas là où nous pensions qu’elle devait être. 

 

Nous risquons de casser ou rejeter ceux et celles autour de nous, que Dieu avait préparés pour ce moment...

 

Il y a quelques années, devant la montée en puissance d’ internet, des pasteurs disaient que les croyants n’avaient «rien à faire» sur ce média et qu’il nous fallait en tant que chrétiens, nous tenir éloignés de cet outil «diabolique»...  Quel manque de vision au regard des réalités de l’évangélisation de notre société actuelle !

 

Pourquoi avons-nous tant de difficultés à nous adapter et à accepter le changement ?

 

D’abord, parce que nous avons tendance à vouloir toujours conserver ce qui a bien fonctionné dans le passé. 

 

«Pourquoi prendre des risques, alors que nos anciennes méthodes ont prouvé leur valeur ?» 

Penser ainsi est oublier les leçons de la parabole des talents: seuls ceux qui prirent des risques avec ce qu’ils avaient reçus, réussirent à le multiplier et furent félicités par le Maître à son retour. Celui qui avait gardé, protégé son talent sans chercher à le transformer, perdit même ce qu’il croyait avoir. 

 

La peur de l’échec, du jugement de notre ministère, sont de sournois ennemis de l’initiative. 

 

La peur de sortir de notre «zone de confort» c’est-à-dire de ce que l’on pense maîtriser ou contrôler, sans avoir à nous remettre en question.

 

Ces raisons et bien d’autres encore, font que certains dirigeants sont «bloqués» dans une tradition, une méthode, une routine qui loin de les aider, se transforment en un carcan dont la vie s’échappe. Combien de fois, avons-nous vu des responsables rejeter ou "casser" toute idée nouvelle les forçant à considérer d’autres approches que la leur ?

 

Il nous faut reconnaitre que ce qui nous a amenés à notre position actuelle, ne nous permettra pas forcément d’entrer dans la prochaine étape de notre croissance spirituelle. 

 

C’est pour cela aussi que si souvent, des assemblées qui ont atteint une taille critique, semblent ne plus pouvoir grandir, et stagnent ou régressent...

 

Les changements sont inévitables, apprendre à les accueillir comme une opportunité et non une menace, est une clef de la croissance. Tenter de leur résister est courir à l’échec !

 

Quelles sont les solutions ?

 

Accepter le changement d’abord pour soi-même ! Dieu envoie différentes saisons dans notre vie spirituelle afin de nous faire grandir. Elles sont, à l’instar de la mue de certains insectes, des outils pour nous faire abandonner des traditions devenues mortifères, pour entrer dans de nouveaux défis, sous la conduite du Saint-Esprit. Ce que nous acceptons de vivre avec Dieu personnellement, nous saurons y conduire l’église par la suite !

 

Anticiper le changement en s’entourant de personnes talentueuses, plus qualifiées que nous, qui sauront faire avancer l’assemblée là où nous n’aurions pas pu aller nous-mêmes. Ce qui réclame évidemment de la part du dirigeant, de l’humilité et une bonne connaissance de ses propres limites.

 

Rester en avance en demeurant à l’écoute du Saint-Esprit qui nous prépare prophétiquement aux défis de demain.

 

Alors, abandonnons notre zone de confort spirituel, et acceptons le changement pour transformer le monde !

 

 

 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

8 commentaires
  • Lisiane Randi Il y a 6 années, 8 mois

    Père, donne-moi la sagesse et la force de sortir de ma zone de confort pour accepter les changements et apprendre à les gérer, pour aller vers ma destinée spirituelle. Sous le guide du Saint-Esprit. Au nom de Jésus, AMEN!
  • Lisiane Randi Il y a 7 années

    Seigneur, aide-moi à accepter le changement et à ne plus le considérer comme une menace. Ouvre mes yeux sur tes promesses et bénédictions. Conduis-moi vers de nouveaux défis et de nouvelles perspectives spirituelles pour ta Gloire. Dans le nom de Jésus, AMEN!
  • GINO13000 Il y a 7 années, 3 mois

    Changement? Dans la forme? Attention aux sirènes des modes et du modernisme et croire que ce qui est nouveau est forcément bon ,simplement pour suivre des tendances (on le voit actuellement avec les chants) .Ce qui est classique mérite respect ...pas d'ostracisme!
  • Afficher tous les 8 commentaires